Test

Ma Loola, poussette de compét’

La poussette LOOLA de Bébé Confort.

Stop !!!!!!!!!! Je vous arrête tout de suite ! Si vous cherchez une étude comparative qui vous dise si la Loola est mieux que les autres poussettes du marché, passez votre chemin, je n’en sais rien ! Mais alors, rien de rien ! Je ne sais même pas combien elle coûte !

Comme pas mal d’autres gros accessoires pour bébé, cette poussette, nous ne l’avons pas achetée, elle est tombée du ciel ! Enfin presque, ce sont nos chers amis M. et O., les parents du magnifique petit L. qui nous l’ont prêtée. Pratique d’avoir des copains qui ont un bébé de 11 mois de plus que Kouign Amann quand on sait le  nombre de chose qu’il fut changer au bout d’un an ! Bref, grâce à M. et O., nous faisons de belles économies !
Donc pour le prix, je ne peux pas vous renseigner (en même temps, une petite recherche dans google va pas vous tuer !).  Nous avons récupéré le châssis ainsi que le cosy-siège voiture (nous n’utilisons que ça en ce moment) et le siège poussette normal.

Je peux quand même vous faire part des choses que j’ai constaté avec ma poussette de compét’ :

– elle est légère : 6 kilos pour le châssis (oui, j’ai quand même cherché dans goggle pour vous !)
– elle est facile à plier (j’ai mis le temps à comprendre mais ça y est enfin !)
– elle ne prend pas trop de place dans le coffre de la voiture (remarque, ça dépend de la taille du coffre !)
– je réussis à l’attacher (4 points) dans la voiture en moins d’une minute, à chaque fois !
– Kouign Amann a l’air de s’y sentir bien
– elle est jolie
– elle a un nom super : Loola ! On peut faire des jeux de mots rigolos : Marjoliemaman à MMM : “on prend la biba pour sortir ?”. MMM :  “Quoi ?”. Marjoliemaman : “Oui, la biba be Loola !” (je sais, c’est dramatique !). Mais bon, une poussette qui a le nom d’un président brésilien, c’est vraiment pas commun !

Mais :

– elle est large (pas évident dans certains magasins ou aux caisses de supermarchés)
– quand je cours (oui, je cours car je suis en retard, pas pour faire du footing), les roues s’emballent un peu et pédalent dans la semoule
– j’ai un peu de mal à mettre des trucs dans le filet du dessous, avec le cosy, l’accès n’est pas évident
– il me manque définitivement une troisième main pour réussir à déclipser simultanément les deux côtés du cosy en le soulevant ! Ce qui me rassure, c’est que MMM a le même problème. J’ai testé le truc d’Elo : déclipser et serrer les poignets pour soulever le cosy (je vous laisse quelques secondes pour mentaliser cette image…) pas facile mais ça marche !

Petite histoire : les premières semaines, cette poussette, je la trouvais nulle, pas pratique, j’arrivais jamais à enclencher le cosy, j’avais peur que ça tombe… Tout simplement parce qu’on utilisait des pièces cassées pour fixer le cosy (hou les mauvais parents nuls sur la sécurité !). Ces pièces avaient déjà servies un an et se sont usées. Mais depuis qu’on a des pièces neuves, c’est le jour et la nuit !

A oui, j’oubliais, je l’ai testé sur la neige en janvier avec le petit L. (8 mois1/2), c’est pas l’idéal ! Pour la neige, mieux vaut… un chasse-neige !

Je ne peux donc pas me prononcer sur le “c’est bien ou pas” puisque la Loola est ma seule référence. En tout cas, j’y suis maintenant habituée et je ne l’échangerais pas contre une autre !

PS : pour me faire pardonner mon retard du jour, demain, je vous raconte comment MMM et Marjoliemaman ont craqué l’un pour l’autre et je vous montre a nouvelle robe de chez Monop’ ! Je suis excusée ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi