Dermclass #sleepikar : partage autour de l’eczéma

Billet écrit en partenariat avec La Roche-Posay

L’an passé, j’ai eu le plaisir de travailler avec une équipe de La Roche-Posay autour de la gamme Lipikar, destinée notamment aux peaux atopiques et si vous suivez le blog, vous savez maintenant que dermatite atopique signifie « eczéma ».

Lors de ce séminaire, j’ai eu un choc quand j’ai découvert qu’une personne qui souffre d’eczéma peut se gratter une à deux heures par nuit. En fait, j’ai réalisé que moi-même, je me suis grattée de la sorte pendant des années. Et puis j’ai repensé à mon fils et aux galères de sommeil des 15 premiers mois de sa vie (et ensuite aussi mais par intermittence). Le pauvre enfant était bouffé par l’eczéma à l’époque et je me suis dit que c’était peut-être ça qui le réveillait la nuit et le rendait si grognon.

Alors nous sommes partis sur cette idée qu’améliorer l’eczéma pouvait aussi permettre d’améliorer le sommeil en limitant le grattage.

C’est ainsi qu’est née la campagne #sleepikar (que vous pouvez découvrir sur les réseaux sociaux) et la première dermclass #sleepikar qui avait lieu le 1er décembre à Paris. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comment j’ai vaincu la rosacée

Je sais que vous attendiez ce billet avec impatience et je suis désolée de vous avoir fait patienter autant. J’avais besoin de voir avec du recul comment ma peau évoluait pour pouvoir parler de la rosacée ici.

Il y a environ 4 ans, j’ai découvert que je rougissais facilement au niveau des joues et des pommettes. Une nouveauté. Oh, c’était plutôt mignon en fait. Et puis ça a commencé à ne plus devenir du tout mignon. Au moindre coup de chaud, au moindre effort physique (je me remettais tout juste à courir en plus), je sentais que ça chauffait et que ça rougissait franchement. Et puis j’ai commencé à avoir des petits boutons en relief et enfin, j’ai remarqué un vaisseau sanguin complètement dilaté. Bon, je vivais avec. De toute façon avec ma peau hyper-réactive, ça n’était qu’un truc de plus.

Lors d’une Skin Masterclass avec La Roche-Posay, on m’a dit que ce que j’avais était de la rosacée, une maladie bien différente de l’acné et que ça se traitait. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !