La plus petite couche du monde

Billet réalisé en partenariat avec Pampers

La prématurité, vous le savez, c’est un sujet qui me touche énormément. Notre Fleur de Sel est née à 34SA+1, avec 7 semaines d’avance. Elle a passé un mois en néonat, est sortie cinq semaines puis a de nouveau été hospitalisée un mois en pneumo et en réa pédiatrique pour des pathologies conséquentes de sa prématurité.

La prématurité reste un sujet très très délicat pour moi. Je travaille sur moi pour n’en faire plus qu’un souvenir lointain et pas une plaie béante qui me brûle dès que l’on aborde le sujet. Et vous savez quoi, je progresse, mais ça n’est pas le sujet du jour.

Aujourd’hui, je veux vous parler de la plus petite couche du monde que j’ai découverte la semaine passée à l’invitation de SOS Préma et Pampers. Lors de cette réunion, j’ai eu le plaisir de rencontrer et de discuter avec les équipes de Pampers et de SOS Préma représentée par sa fondatrice et directrice Charlotte Bouvard et par Emilie, maman de préma qui est infirmière en néonat et également bénévole de l’association. Ça m’a énormément touchée de rencontrer Charlotte Bouvard car, de notre séjour en néonat, je garde toujours cette trousse SOS Préma offerte à notre arrivée. On a beau être entourés dans ces moment-là, on se sent extrêmement seuls et cette trousse remplie de bienveillance et de bons conseils, elle nous avait fait un bien fou.

Mais revenons-en à cette toute petite couche. Je l’avais reçue par la poste quelques jours avant la présentation officielle organisée à Paris. Cette couche, elle m’a collé les larmes aux yeux car elle m’a renvoyée l’image de ces minuscules bébés que je voyais derrière les vitres de la réa néonat. On ne peut pas imaginer à quel point ces bébés sont petits si on ne les a pas vus, je vous l’assure. C’est une image que je garde très nettement tant elle est marquante et qui me donne encore la chair de poule. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !