Quelque chose d’immortel

photo-1J’ai essayé mais rien n’était assez. Les mots étaient trop vides, les larmes trop sèches, mon chagrin trop étranger.

J’ai voulu lui dire un dernier au revoir par écrit mais depuis 7 jours, les mots me manquent. Eux qui sont d’habitude ma meilleure thérapie, ils ne parviennent pas à faire fuiter ma tristesse. Alors elle reste là, comme une grosse pierre près de mon coeur. Je mange des cailloux, je ris du sable et je ne pleure pas de larmes de crocodiles. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !