Douces ballerines (avec un cadeau pour vous)

Avant (comprenez « avant d’avoir des enfants), j’avais des petits pieds. Je faisais un petit 35 tout mignon.J »ai passé la grossesse de Kouign Amann en Gola parce que je n’étais bien dans aucune paire de chaussures. Une fois l’accouchement passé, j’ai voulu reporter mes autres chaussures. Je me suis mise à avoir mal aux pieds et à avoir des ampoules. Punaise, mes chaussures avaient rétréci durant ma grossesse, les boules. Eh bien non, c’était mes pieds qui m’avaient trahie, les lâches. Je ne faisais plus du 35 mais du 36. Voilà, voilà. J’ai continué à mettre certaines chaussures juste par amour en ayant très mal aux pieds.

La grossesse de Fleur de Sel a épargné mes pieds (à défaut d’épargner mon foie), on ne peut pas tout cumuler, hein. Et puis, allongée et avec une grossesse de seulement 7 mois et 9 kilos de pris, on sollicite moins sa voûte plantaire. Parce que oui, l’explication est là : avec le surpoids, la voûte plantaire s’affaise. Et comme j’avais un petit pied très cambré, le petit pied s’est ratatiné (ça rime).

Pour la grossesse de Petite Gavotte, on peut imaginer que j’ai appris des choses de mon expérience. (rire nerveux). Pas du tout. A 7 mois de grossesse, mon ostéo me voit me rhabiller et me déconseille de porter mes tongs plates. « Portez au moins une paire avec la voûte plantaire formée, vous allez abimer vos pieds et votre dos ». Oui, bien sûr, ai-je répondu et j’ai terminé ma grossesse avec cette paire de tongues et rien d’autre. Idiote, viens prendre ta fessée.

Quand j’ai remis mes baskets, je me suis sentie à l’étroit. Je me suis mise à avoir mal aux pieds et à avoir des ampoules. Mes chaussures avaient rétréci… Oh wait, comme après la grossesse de Kouign Amann.

Etant donné que j’ai fait n’importe quoi, je fais désormais un petit 37, enfin du 36,5 car le 37 est un poil grand et le 36 bien trop petit. Si vous saviez comme c’est pénible d’être entre deux tailles…

Maintenant, je pleure des larmes de sang parce que ce n’est qu’après avoir accouché que j’ai découvert ce qui aurait pu changer la face du monde de mes pieds. Les ballerines ShoeTherapy de Séraphine.

photo-386.JPG

Le site spécialisé dans la grossesse et l’allaitement Séraphine (dont je raffole du legging post-grossesse) m’a offert cette superbe paire de ballerines. La même que celle que portait Alyson Hannigan (Willow de Buffy) durant sa grossesse. La classe quoi. ShoeTherapy, ce sont des chaussures conçues pour favoriser la circulation et améliorer la posture du corps pendant la grossesse. La semelle est moulée avec quelques petits contreforts. La fiche produit dit « La semelle ShoeTherapy agit sur le talon et améliore le retour veineux ce qui provoque un soulagement immédiat et diminue le risque des varices. »

Puisqu’on est dans les confidences, je souffre de problème de circulation qui ont commencé un mois avant la naissance de Petite Gavotte. Chouette, hein ? Cela fait maintenant plusieurs mois que je porte ces ballerines alors que je ne suis plus enceinte et à la fin de la journée, il y a une réelle différence. Mes mollets sont moins tendus. Niveau confort, elles sont assez exceptionnelles. Les ballerines classiques sont souvent plates et me font mal à la voûte plantaire. Ici, la semelle est assez souple et amortit bien les pas. Je me sens comme dans des chaussons !

Et puis, j’adore leur look. Elles vont aussi bien avec une petite robe qu’avec un jean slim ou un legging. Elles sont parfaites pour l’automne mais vu le temps qu’il a fait cette année au printemps, je peux vous dire que je les ai amorties. Après des mois d’utilisation intensive, je suis épatée par leur qualité car elles n’ont pas bougé. Le vernis n’est pas rayé, la semelle n’est pas usée plus que ça. Elles ont également subi la pluie sans se tacher, youpi ! Le mini détail négatif : elles font des marques de gomme (qui s’effacent tout de suite) sur certains sols plastifiés.

J’ai tellement aimé ces chaussures que j’ai demandé à Séraphine d’offrir à l’une d’entre-vous une paire de ShoeTherapy (dans la limite des stocks disponibles).

Pour participer au tirage au sort suivez la marche à suivre :

– laissez un commentaire sous ce billet en signalant votre paire de ShoeTherapy préféré sur le site Séraphine.

– exceptionnellement, si vous soulez une chance supplémentaire, allez liker la page Facebook de Séraphine et laissez un deuxième commentaire. Vous pouvez aussi liker ma page Facebook si vous avez envie.

– faites ça avant le 20 septembre 12h.

– et ayez une adresse de livraison en France Métroplitaine pour l’envoi des chausssures.

La gagnante sera annoncé ici en EDIT et contactée par mail.

Bonne chance à toutes et si vous êtes enceinte, faites attention à vos pieds (faites ce que je dis, pas ce que je fais !).

 

EDIT : la gagnante est Cécile D. le commentaire n°212. Merci à toutes de vos participations.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

52 réflexions au sujet de « Douces ballerines (avec un cadeau pour vous) »

  1. 51

    […] enfin les ballerines ShoeTherapy que j’adore, découverte chez MarjolieMaman, et qui me seraient bien utiles pour mon dos ! […]

Les commentaires sont fermés.