Test

Mes hits de l’été

Vous me connaissez, mon pêché mignon, c’est de tester et de découvrir des nouveaux petits trucs qui rendent la vie plus jolie et plus facile. L’été n’est pas fini mais cela ne m’empêche pas de savoir déjà quels sont mes coups de coeur pour cet été 2013. Prenez des notes pour l’année prochaine !

L’abri solaire IWIKO de Tribord* (Composant UPF 50 +). Prix conseillé : 29,95€ – En début d’été, il m’est arrivé une aventure. Alors que je rejoignais les copines (Isa, Bergeou et Shalima) et leur famille à la plage, j’arrive avec la tente d’explorateur de Kouign Amann pour protéger Petite Gavotte du soleil pensant que cela ferait l’affaire. La grosse blague. Je me suis bien démenée pendant 7 minutes avec cette tente super galère à monter qui prenait le vent dès que j’essayais de rentrer un arceau (dans le mauvais guide, évidemment) avant que les copines qui papotaient ne viennent à ma rescousse. Je me suis tapée une suée du tonnerre et je me suis dit que les fameuses tentes anti-UV avaient peut-être un intérêt finalement. Surtout que la mienne n’était pas du tout anti-UV. En vacances à La Rochelle et sur L’Ile de Ré, nous avons pu tester l’abri solaire IWIKO qui s’ouvre à la manière d’un parasol et offre une large zone d’ombre. Le montage est archi-simple (même pour moi, je vous jure), on leste la tente avec des sacs remplis de sable, quelques sardines, une fois repliée, elle ne pèse quasiment rien portée sur l’épaule (1,3 kilos) et prend très peu de place dans le coffre (ce qui est important quand on part en vacances, vous voyez ce que je veux dire je pense). Ma technique perso pour lester la tente est de mettre tout mon bazar dedans, ça fonctionne bien aussi. J’ai particulièrement aimé le petit plus : on peut faire sécher du linge à l’arrière de l’abri grâce la une petite cordelette du système d’ouverture. Cet abri, c’est un énorme coup de coeur pour son côté archi-pratique et pour le confort qu’il apporte. J’ai ajouté un tapis de sol « tartan » Oxylane. Petite Gavotte et moi étions installées de manière idéale pendant que MMM et les grands Pin’s barbotaient ou faisaient des châteaux de sable. Le top.

photo-360.JPG

photo-362.JPG

photo-363.JPG

Breezy Sun Canopy de Bugaboo aka La Capote à fenêtres Bugaboo* – Quand Petite Gavotte n’était pas sous son abri solaire, elle faisait des bornes tranquillement installée dans sa poussette toujours à l’abri du soleil grâce à cet accessoire devenu indispensable au fil de l’été. Le tissu de cette capote offre un indice de protection UPF 50, je ne savais même pas que cela pouvait exister sur les poussettes. Grâce à un système de fermeture éclair (que maîtrise parfaitement Kouign Amann), la capote se déploie entièrement pour protéger l’intégralité du hamac de la poussette tout en offrant un espace conséquent au bébé et en lui laissant de la visibilité sur les côté avec des parties en mailles fines et une fenêtre en tissu à l’avant. Associée au coussin Confort Bugaboo, cette capote a permis à Petite Gavotte de passer l’été au frais. Je ne l’ai jamais retrouvée transpirante dans sa poussette et elle m’a fait le grand plaisir de faire des siestes la capote fermée, ce qui n’arrive jamais en configuration classique. Ah oui, pour l’installation, vu que MMM était occupé, je l’ai faite comme une grande et ça m’a pris 3 minutes de switcher entre la capote Andy Warhol et celle-ci. Fierté mais bon, tout est toujours facile avec Bugaboo, je n’ai aucun mérite. Elle s’adapte à toutes les poussettes Bugaboo et si elle peut paraître gadget, elle nous a été précieuse tout l’été.

2013.2-0498.JPG

2013.2-0502.JPG

2013.2-0501.JPG

photo-361.JPG

Le Spray solaire Mustela très haute protection* – Voilà un spray qui s’étale facilement, qui colle raisonnablement et que les enfants peuvent également s’appliquer seuls (la nouvelle passion de Fleur de Sel ? Se crémer). Les jours où les enfants passaient beaucoup de temps au soleil, je complétais après la douche avec le Spray Mustela après-soleil* qui laisse la peau très fraîche. Les trois Pin’s ont été logés à la même enseigne puisque la gamme convient aux bébés et aux enfants. Moi, j’aime bien les 86% d’ingrédients d’origine naturelle et Mustela ne me déçoit jamais (et depuis ma visite des laboratoires Expanscience en 2011, ma confiance en la marque a été renforcée). 

photo-364.JPG

L’huile ambrée protectrice de Garnier (FPS 20) – Je pschitte en arrivant à la plage, j’étale rapidos et hop, je sens bon et je ne crame pas. J’adore. MMM veut me le piquer mais je l’oblige à mettre la crème des enfants.

– Le chapeau coquelicot de chez DPAM – OK, Petite Gavotte a passé son été à l’enlever, j’ai passé le mien à lui remettre mais bon sang, qu’est-ce qu’il est choupi ce chapeau sur la tête de ma minipoucette… Il n’est plus en vente mais en cherchant le lien pour vous le montrer, j’ai craqué sur cet imperméable coquelicot DPAM pour l’automne. Puis j’ai réalisé qu’il était épuisé et j’ai pleuré…

photo-365.JPG

L’eau Thermale d’Uriage* – 150 ml – Si vous saviez comme Petite Gavotte et moi nous nous sommes marrées avec ce brumisateur, ça a été notre grand jeu de l’été ! Quand elle me voyait arriver avec, elle plissait les yeux et le nez et retenait sa respiration puis éclatait de rire une fois qu’elle était couverte des fines bulles d’eau.  Cette bombe a été très appréciée lors de notre voyage en train (9 heures et deux changements en pleine chaleur). En ce qui me concerne, je l’aime bien parce que l’eau est un peu salée et que la peau ne tire pas une fois que l’eau est sèche. Le format de 150 ml est parfait pour les voyages.

L
a Mousse Douceur Fleur d’Oranger Leonor Greyl
* – 20 euros les 150 ml. L’odeur de cette mousse pour bébé me fera penser toute ma vie à cet été 2013 et aux bains d’évier de ma benjamine. J’ai douché Petite Gavotte en utilisant jusqu’à la dernière bulle de cette mousse à la bonne odeur de fleur d’oranger. Le flacon pompe fait mon bonheur à lui seul (vous connaissez mes lubies maintenant), la mousse est vraiment agréable à appliquer et cette odeur de fleur d’oranger qui reste dans les cheveux, c’est un petit délice. Que c’est bon de câliner son bébé tout propre avant de le coucher. Ma seule déception ? Avoir terminé le flacon aussi vite (bon j’avoue, je l’ai aussi utilisé pour les grands parce que c’était trop bon).

Leonor_Greyl.jpg

L’Huile Secret de Beauté Leonor Greyl – 47 euros les 95 ml – Pendant que Petite Gavotte embaumait la fleur d’oranger, je testais avec grand bonheur l’huile secret de beauté de la même marque. Elle a fait du très bon boulot sur ma peau sèche et j’ai pris l’habitude de me pschitter les mollets et les bras en sortant de la douche. Elle est rapidement absorbée par la peau et laisse une odeur légère un peu sucrée. Je la préfère à l’huile Prodigieuse de Nuxe qui pénètre moins bien et laisse un film plus gras sur la peau.

Et vous, quels sont vos hits de l’été, n’hésitez pas à les partager en commentaires histoire que je commence ma wish list pour l’été prochain (je sais, je sais mais comme dit Requia : « je ne serai jamais riche » !)

Les produits parqués par un * ont été offerts par les marques.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi