Lis ma vie

Joe la Connerie

photo-336.JPGMes enfants sont des « Joe la Connerie », comme tous les enfants je pense. Sauf que leur mère ne pense pas forcément à « Joe la Connerie » quand leur enfant fait une bêtise d’enfant. Dans mon cerveau, c’est automatique : une bêtise = Joe la Connerie est parmi nous. Cette expression date des premières andouilleries de Kouign Amann, Joe La Connerie, ça lui allait vaiment bien parfois.

La fin de la semaine passée, en l’absence de MMM, j’ai eu le droit à une démonstration en duo de « Joe La Connerie ». Du haut niveau, du très très haut niveau. S’il y avait un championnat du monde de « Joe la Connerie », mon équipe serait sur le podium, j’en suis certaine.

Morceaux choisis de « Joe la Connerie », mode ON, par Kouign Amann et Fleur de Sel.

* Pour une fois, je récupère Kouign Amann à midi pour qu’il vienne manger avec moi. « Maman, ça me pique la langue et la gorge ». « Montre, mais pourquoi ça te pique ? ». « Avec les copains, j’ai mangé des herbes très longues dans la cour et quand j’ai croqué, c’était très salé et ça m’a piqué la langue et la gorge alors j’ai recraché ». Pas complètement débile, il mange des herbes bizarres mais recrache parce que ça lui fait mal. Hum. Il a eu mal 24h et après vérification, la plante mangée n’était pas dangereuse, juste coupante, youpi.

* Fleur de Sel est la reine du verre d’eau renversé. Un à chaque repas (statistique moyenne basée sur les 2 derniers mois). En général, on met ça sur le compte de son jeune âge (et de son héritage « Pierre Richard » du côté maternel) mais quand je retrouve son taboulé qui nage dans 5 cm d’eau dans l’assiette creuse et elle qui patouille joyeusement dedans, forcément, je soupçonne « Joe la Connerie ».

* Le jour de l’épisode de la plante, je récupère Kouign Amann le soir à la garderie. L’ATSEM me dit : « il y a eu quelques aventures aujourd’hui ». « La plante, oui je sais ? ». « Ah non, les ciseaux ». Kouign Aman  s’est volontairement coupé le doigt avec une paire de ciseaux, pour voir. « ça saigne, maman ». Oui, je te confirme, ça saigne quand on se coupe…

* Une fois le doigt soigné avec un joli pansement, il a ensuite trouvé de bon ton de terminer sa coupe de cheveux fraîche de la veille en découpant une belle mèche au dessus de son oreille droite. « On a retrouvé les cheveux par terre, c’était trop tard », se désolait l’ATSEM. « Joe la Connerie », sors du corps de Kouign Amann.

* Fleur de Sel est une dingo du bain, elle veut tout le temps se baigner. Dès que je mets l’eau à couler, elle pousse des petits cris et danse de joie. Elle sait que pour patienter, elle a le droit d’y mettre ses jouets. Sauf que ça fait 10 fois que je lui dis que son doudou n’est pas amphibie et qu’elle s’entête à l’y mettre. Une fois encore cette semaine, le doudou a bu la tasse.

* Dans la voiture, Fleur de Sel adore enlever ses bottes. Et ses chaussettes. Hier soir, MMM la sort de la voiture et la met par terre, il faisait nuit. Il me dit « c’est quoi ces chaussettes ». « Ben, c’est celles de ta fille mon amour ». « Ben, elles viennent d’où ? ». « De ses pieds mon amour, certainement ». Effectivement depuis une minute, Fleur de Sel patientait pieds nus sur le goudron gelé et n’avait rien dit à son père. Elle était morte de rire, même.

Rien de terrible finalement, j’imagine que vos enfants vous font le même genre de trucs mais la fin de la semaine dernière a été une belle cuvée de « Joe la Connerie ».

PS : photo de Kouign Amann mode « Joe la Connerie » OFF.

PS 2 : suite à vos réactions concernant mon exaspération rapport à l’enfilage trop lent du pyjama par Kouign Amann raconté dans mon dernier billet, je réalise qu’une fois de plus, je suis hyper exigeante avec mon aîné et que non, à presque 4 ans, tous les enfants ne savent pas enfiler leur pyjama tout seul. Je vais me cacher dans un trou et je reviens.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi