Santé

Bébé pleure, on fait quoi ? (1)

Il existe des bébés qui ne pleurent jamais… Mais c’est jamais les nôtres, vous avez remarqué (pas vrai Yzah) ?
Donc, si comme moi, vous avez un modèle qui pleure (et encore, c’est assez récent, surtout quand Monsieur joue la comédie, Monsieur ne veut pas siester, Monsieur ne veut pas rester dans les bras…) et bien voyez-vous, cet article est pour vous…

Chez le tout petit (jusqu’à 3 mois)
Les pleurs sont ce qu’il y a de plus classique. Un bébé qui pleure, c’est beaucoup plus rassurant et vivant qu’un bébé qui n’en a pas l’énergie ! Alors oui, c’est fatiguant, oui, c’est usant mais il faut se dire que c’est normal…
Quelles sont les raisons des pleurs ?
J’ai envie de vous dire qu’ils veulent juste nous user, ces jolis petits bébés mais en fait, non… En général, il y a une ou plusieurs bonnes raisons… Même qu’au bout d’un certain lapse de temps, j’ai réussi à différencier les pleurs et à savoir à quoi ils correspondaient. Une vraie louve (les poils compris).

– bébé a faim – on le nourrit ! Waouh, logique implacable !
– bébé est fatigué – on le couche.
– bébé est fatigué et continue à pleurer dans son lit – je ne suis pas pédiatre ni pédo-psy mais j’ai envie de vous dire, faites comme vous le sentez. Certains bébés ont besoin d’être rassurés, d’être au creux de leurs parents pour se sentir bien. Et alors ? Si vous croyez qu’à 6 mois ils vont rester collés à vous au lieu de découvrir le monde, j’ai des gros doutes… Après, ça peut être usant d’endormir ou de bercer bébé pendant des heures entières… J’ai pris le parti de ne jamais marcher pour bercer Kouign Amann. Il le réclamait aux autres mais jamais à moi…
– bébé a un rôt coincé – on le redresse.
– bébé a la couche sale – on le change ! Kouign Amann était plus gêné par un petit pipi que par un gros caca… Chacun son truc.
– bébé a mal – les coliques ? Les dents ? Un reflux ? Si vous pensez que votre bébé a mal quelque part, que ses pleurs ne sont pas habituels, prenez conseil auprès de votre médecin ou de votre pharmacien… Mais sâchez qu’il y a des bébés comme moi qui vont pleurer les 6 premiers mois de leur vie sans que personne ne trouve pourquoi… C’est Mamily et Papy Jean qui s’en souviennent encore…
– bébé a juste besoin de pleurer – car bébé doit faire face à une tonne d’informations dans la journée et ça crève son petit cerveau qui est tout plein de neurones… Presque tous les bébés pleurent le soir. Il faut les laisser se décharger. Si cela dure trop longtemps, essayez le peau à peau dans une pièce sombre…
– bébé a un grand besoin de succion – et qu’on ne vienne pas me dire que ça n’existe pas le besoin de succion… On lui offre une jolie tétine et un fois qu’il a passé les 6 mois (ou avant si possible), on ne la lui laisse que pour dormir.

Si les pleurs de bébé vous usent et que vous avez envie de le jeter par la fenêtre, ne culpabilisez pas. C’est aussi normal. On n’explique jamais à quel point les pleurs d’un enfant peuvent être énervant. Même ceux de son propre bébé. Alors les mamans culpabilisent dans leur coin mais non, s’il vous plaît, ne vous bouffez pas la rate !
SI vous sentez que vous craquez et que c’est trop difficile, demandez de l’aide à votre entourage. Si vous êtes seule à ce moment-là, laissez l’enfant pleurer dans une pièce et éloignez-vous car plus vous serez énervée, plus le bébé le sera aussi… Cela ne sert à rien de faire monter la sauce, reprenez votre calme, appelez votre homme ou une copine et exprimez votre détresse. ça va déjà mieux, non ?

Voilà un article qui n’est basé que sur ma petite expérience des enfants (le mien et les cobayes d’avant, mes petits cousins). Prenez ce qui vous concerne, ce qui vous parle, jetez le reste et surtout, ne prenez rien pour argent comptant. Faites en fonction de ce que vous dit votre feeling. C’est vous, la maman, qui sait ce qui est le mieux pour son enfant.

Rendez-vous la semaine prochaine pour les pleurs des plus grands (et plus malins)…

PS : la photo, c’est un cadeau de noël en avance de la part de MMM. Il l’aime sa Bretagne et ça se voit.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi