Lis ma vie

Vie ma vie avec des jumeaux

Ce week-end, MMM et moi avons joué à un jeu : « Vie ma vie avec une paire de jumeaux de moins de 6 mois ».
En effet, les parents de la famille 4J avait un planning chargé et nous ont donc confié la prunelle de leurs yeux : Juju. Juju, c’est un p’tit bonhomme à la bouille toute ronde, un visage lunaire tout choupi. Il a tout juste un mois de moins que Kouign Amann et avec sa maman, nous prenions des rendez-vous groupés à l’hôpital, histoire de passer le temps d’attente ensemble, elle, moi et nos gros bidons.
Juju est donc arrivé à 12h, pour son bib de midi qu’il a engloutit dans les bras de Papa J. Nous décollons ensuite MMM, les « twins » et moi pour une promenade futée (la promenade qui fatigue bien les bébés pour qu’ils s’écroulent de fatigue en rentrant). Juju dans la Loola, Kouign Amann dans le porte-bébé, nous voilà partis ! Les regards des gens que nous croisons sont bienveillants. Ils nous sourient… Avoir UN bébé, c’est s’attirer la sympathie. Avoir DEUX bébés en même temps, c’est provoquer le respect et l’admiration.
Retour au bercail. Nous couchons les deux zouaves qui dorment de concert pendant… 30 minutes… Pas beaucoup. L’après-midi se passe sans encombres. Les gars sont bien sages sur leurs tapis d’éveil pendant que la Princesse Loulou et ses parents viennent nous rendre viste.
Arrive l’heure du bain, du dernier repas et du dodo. TOUT se passe à merveille. MMM et moi gérons comme des dieux le fait d’avoir des jumeaux. Nous sommes tellement balèses que nous les couchons dans la même chambre et qu’ils s’endorment en 2 minutes à 20h30. Trop contents, MMM et moi nous « givons five » genre, on s’la pète en parents modèles.
Les enfants dorment, tout est calme.

Tout est calme.

Tout est calme.

Jusqu’à minuit. Vous savez, minuit, l’heure du crime. L’heure après laquelle il ne faut plus nourrir les gremlins. L’heure après laquelle le carosse devient citrouille… Y’a bien une raison pour que ça soit toujours à minuit que les catastrophes arrivent…

Ben chez nous, à minuit, c’est parti en live, en vrille, en sucette, en carabistouille, en c*uille…
00h : Kouign Amann râle.
00h12 : Kouign Amann chouine
00h18 : Kouign Amann bêle.
00h43 : Kouign Amann pleure
1h : Juju prend la relève (ils sont bien organisés, une heure chacun)…
Juju prend super bien la relève puisqu’il va tenir le coup jusqu’à plus de 2h. (Plus de 60 minutes à perdre la tétine toutes les 2minutes14, une régularité de métronome). Moment où Kouign Amann va se réveiller à nouveau mais en pleurs. Plus d’une heure est nécessaire pour le rendormir et, quand tout a l’air fini, c’est Juju qui ouvre l’oeil à nouveau et en profite pour réveiller son pote. Y’a pas de raison, la teuf, c’est toujours mieux à deux. MMM et moi vivons une demi-heure totalement surréaliste où les deux bébés hurlent dans nos bras en harmonie totale. Ils se prennent pour Joey Starr et Kool Shen… Moi, j’ai juste envie de leur dire « pose ton gun »…
3h40 : par un miracle miraculeux (les mots manquent dans ces cas-là), Joey et Kool s’endorment. Les gremlins reprennent leurs figures de gentils Guizmos.

Sauf que…
4h30, 5h30, 6h30 : Kouign Amann se réveille et hurle et pleure. Et hurle et pleure. Même pas on sait pourquoi…

8h37 : Juju se réveille avec presque 40 minutes de retard pour son bib. Kouign Amann le suit dans la foulée… Ils n’arrêtent pas de sourire, de babiller, ils sont trop mignons (je suis tentée de dire « juste trop mignons » mais C-Cilou va me fusiller).

Après ce stage commando qui a tourné au bizutage, nous sommes prêts pour accueillir des jumeaux au sein de notre cher cocon familial. Prêts, ou pas… Pas pressés, en tout cas.   😉

Une grosse pensée pour Elo et ses jujus, Nadège et ses triplés et pour Miss C. chez qui les Twix vont bientôt arriver…

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi