Lis ma vie

On m’aurait menti ?

J’ose à peine y croire… Ma presque nounou nous a lâchés…  « J’ai préféré favoriser une famille qui avait des horaires plus compatibles avec les miens ». Alors pourquoi m’avoir dit que nous étions « prioritaires » vendredi ? Prioritaires pour se faire lourder, ça c’est certain…

Il doit y avoir un truc, 6 nounous et pas une qui nous choisis ? Dans mon désespoir, j’ai fondé plusieurs hypothèses :

1 – mon fils est très laid, repoussant et les yeux de l’amour m’empêchent de m’en rendre compte. Les assistantes maternelles ont donc peur de lui.
2 – je suis une sale conn*sse qui se croit sympa. Les assistantes maternelles n’ont pas envie de se prendre la tête avec une nana aussi désagréable que moi.
3 – je suis trop belle et les nounous ont peur que je leur pique leur mari .(Qui a osé rire ???)
4 – elles lisent ce blog et ont peur que je dise du mal d’elles…
5 – nos horaires sont un poil décalés et ça ne les arrange pas. C’est vrai que 9h-9h30 et 18h-18h30, c’est la mer à boire. Comment est-ce possible en banlieue de récupérer son enfant avant 18h, sachant que
le temps de transport moyen est d’une heure ? Impossible pour nous en tout cas, à moins que la téléportation soit créée d’ici le 1er septembre.

Je penche pour la dernière hypothèse, enfin, c’est ce qu’elles me disent…

La question est quand même : pourquoi toutes ces femmes me laissent espérer pour finalement me dire « NON, je ne veux pas garder votre petite fille ». Oui, parce qu’en plus, certaines ont pris Kouign Amann pour une fille alors qu’il est super viril mon fils à moi. Y’a-t-il un serment de l’assistante maternelle qui les oblige à mentir pour faire plaisir aux gens lors du premier rendez-vous ?

Remarque, je n’ai pas encore rappelée n°1 mais je ne peux pas lui laisser mon fils. Kouign Amann est tellement gai et actif que ce serait le trahir de le confier à cette femme toute triste. Je ne peux pas lui faire ça à mon petit soleil.

Voilà un billet pas super intéressant, désolée, mais là, j’ai pas l’énergie pour autre chose (j’ai même failli sécher…), faut que je décroche mon téléphone et que je trouve cette perle rare qui va bien vouloir de ma pâtisserie.
Merci en tout cas de votre soutien dans cette recherche infructueuse. Tous vos gestes sont  très appréciés. 🙂 – Spéciale dédicace à Coralie et ses poupées et à ma copine N. et sa proposition.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi