Ecologie, Lecture, Test

Petit tour d’horizon

Voilà enfin un billet que je prépare depuis des lustres pour vous parler de plusieurs produits/livres reçus, testés et approuvés. Sans perdre de temps, on rentre dans le vif du sujet (ça, c’est l’intro d’une fille qui veut profiter de la fenêtre de tranquillité qu’elle a pendant que ses enfants sont occupés !).

* Les dessous Jolies Culottes – Enorme coup de coeur pour cette marque de lingerie éthique pour femmes et fillettes. Florie et Prune ont créé des dessous en tissu bio ultra doux sans résidus toxiques (eko-tex et GOTS), éthiques car fabriqués au Portugal dans une usine familiale avec une action zéro gaspillage, transparente sur ses marges et coûts, accessible au juste prix (15€ à l’unité) avec la possibilité de panacher ses sets de culottes. Elle se veut aussi “inclusive” en affichant un catalogue où l’on voit des femmes de toutes les tailles et de toutes les couleurs mais malheureusement, les produits en XXL ne sont pas disponibles. La marque m’a envoyé 4 culottes ; 2 pour moi et une pour chacune des filles. Nous sommes toutes les trois unanimes : ces culottes sont ultra confortables. On ne sent pas du tout les élastiques et leur forme englobe bien les miennes (de formes). J’ai pris une noire (que je porte dès qu’elle est propre pour faire du yoga car elle reste bien en place !), une à coeur et les filles ont choisi leurs motifs favoris. Le choix n’était pas simple tant on adores les tissus ! Jolies Culottes propose également des brassières et des culottes menstruelles mais n’ayant pas encore testé, je ne peux vous donner mon avis dessus mais tout a l’air canon. La bonne idée : envoyez vos culottes défraichies pour obtenir une coupon de réduction de 15%. Bon plan : le plus côté budget avec un tarif dégressif et en vous inscrivant à la newsletter du site, vous gagnez 5€ sur votre première commande. De plus, la livraison en France est offerte dès 60€.

* Le shampoing solide Umaï – Sonnez hautbois résonnez musettes ! J’ai enfin trouvé Le shampoing solide qui me convient et qui convient à toute la famille ! YOUHOU ! Je n’y croyais plus. Je n’osais d’ailleurs plus en parler car tout le monde avait une marque miracle à me proposer (quand j’en ai parlé sur instagram il  y a 2 ans, j’ai reçu plus de 200 messages privés !) et le résultat était toujours le même : des cheveux en paille de la racine aux pointes. Le joli shampoing solide doux (18€) Umaï est agréable d’utilisation, il mousse (grâce au Sodium Cocoyl Isethionate, un agent moussant autorisé en bio) contrairement à la plupart de ses confrères ce qui permet de répartir facilement le produit sans frotter (je détester frotter le savon sur mes cheveux).  Ce que j’aime, c’est qu’il sent bon l’amande fleurie, qu’il dure super longtemps et qu’il nous fait les cheveux doux et brillants (même mes longueurs qui sont encore en post trauma après une coloration qui les a brulées il y a 2 ans). Il a plein d’autres qualités mais pour les détails, vous pouvez les retrouver sur le site d’Umaï. La marque me l’a envoyé avec un porte-savon effet marbre fabriqué avec des plastiques recyclés (bouteille de lait, de shampoing…) bien pratique pour qu’il ne ramollisse pas. Il peut se transporter dans son écrin en chêne-liège naturel et biodégradable. Bonne nouvelle, Umaï propose un après-shampoing avec son écrin en précommande ! La marque a réalisé une tournée sur la côte ouest française pour sensibiliser à la protection des océans qui est passée juste à côté de chez moi. Malheureusement je n’étais pas là ce jour-là et je le regrette bien ! Bravo Umaï.

* Elle emballe – Une fois encore, j’ai été gâtée par Marie-Emilie de chez Elle Emballe. Marie-Emilie a monté cette petite marque zéro déchet en proposant d’abord des sachets en tissu façon Azuma Bukuro, le tout réalisé avec du tissu et du fil de récup. ça donne des collections capsules où l’on sait que l’on aura un produit unique oi presque et le plus zéro déchet possible (même les envois sont dans des enveloppes et papiers sauvés du recyclage). Je les utilise dans toutes les tailles et pour tout : pour aller chez ma maraîchère, pour transporter mes pique-niques, pour compartimenter mes vêtements dans ma valise, pour emballer des cadeaux… Pour tout je vous dis. Marie-Emilie a étoffé la boutique avec d’autres produits comme le Komebukuro, une petite bourse à lien adorable, des charlottes hyper pratiques pour couvrir les bols, des lingettes… J’ai tout testé et tout adoré avec un gros coup de coeur pour mon Komebukuro dans lequel je mets mes dessous en déplacement. Bon plan : il y a un onglet promo avec des merveilles ! Suivez son compte Instagram pour être prévenue des nouvelles “collections” !

*Désencombrez-vous d’Aurore Chhe – Hachette – 17,95€ – Je ne sais pas vous mais moi, quand j’ai une copine qui réalise un super projet, ça me met toujours en joie ! Un peu comme si la réussite de l’autre me grandissait un peu, vous voyez ce que je veux dire ? En ce qui concerne Aurore Chhe aka La Mite Orange, c’est particulièrement vrai parce qu’elle n’a de cesse de m’épater. Aurore est la maman de 4 enfants, elle est rédactrice web (comme moi), consultante en social média (comme j’ai pu l’être) et a réussi le concours d’accès à la profession d’avocat l’année dernière… Le truc de dingo, c’est qu’elle a donc tout naturellement écrit un bouquin en même temps (Aurore, tu te dopes à quoi ?). Bref, Aurore nous a écrit un livre vraiment canon sur le rangement ! Si je suis une adepte de la méthode Marie Kondo, qui m’a aidée à ne plus me laisser ensevelir sous mon bordel, je vis toujours une relation compliquée avec l’ordre de ma maison. Ce qui me manquait dans le livre de Marie Kondo, ce sont des conseils sur le rangement d’une maison où vivent des enfants ! Parce que franchement, ranger intégralement mon studio de célibataire, ça me prenait une journée et comment vous dire, avec 3 enfants, il me faut plutôt une grosse semaine (temps réel puisque je range et nettoie intégralement la maison quand on la loue sur Air B’nB). J’ai apprécié que le livre d’Aurore soit méthodique avec une organisation pièce par pièce et avec un ton léger et déculpabilisant. Non, on n’habite pas dans un feed Instagram et il faut une bonne dose de lâcher-prise pour pouvoir vivre en harmonie dans une maison familial qui VIT ! J’aime qu’Aurore présente la vie dans une maison rangée et le minimalisme comme des facteurs de bien-être et d’épanouissement et pas comme des concepts limitants. Pour ne rien gâcher, le livre est joliment mis en page avec des visuels agréables, des polices lisibles des petits points récapitulatifs en fin de chapitre… Bref, le il donne déjà la vibration que l’on va  avoir dans son futur espace rangé. Un grand bravo Aurore, je suis admirative de tout ce que tu accomplis !

* Les “eau” Sanoflore – Cet été, j’utilise beaucoup l’eau micellaire Aciana Botanica et l’Aqua Magnifica (et sa super recharge avec 66% de plastique en moins). J’ai un peu plus découvert cette marque bio l’automne dernier et si je ne peux pas utiliser tous leurs produits (ma peau sensible a encore quelques réactions intempestives), je prends plaisir à appliquer ces eaux le matin ou en fin de journée. Fraîcheur assurée ! Après des années avec des produits sans parfum, c’est délicieux de sentir sa peau fraîchement parfumée. Pour info, il y a plein de codes de réduction sur le site en ce moment.

* Coquillages d’Anne-Solange Tardy  – Marabout – 15,90€ – je termine avec cette petite beauté de livre qui comme son nom l’indique ne parle que de coquillages ! C’est Anne-Solange, qui, avec son blog Cachemire et Soie m’a donné envie il y a plus de 12 ans de lancer mon blog (je radote, je le dis à chaque fois mais c’est pour vous dire tout le bien que je pense de cette femme merveilleuse et de ses talents !). Avec Anne-Solange nous avons une passion commune pour les coquillages depuis l’enfance. D’ailleurs nous échangeons depuis des années sur le sujet ! La dernière fois que je suis allée à Granville, elle m’a envoyé une adorable carte de la plage du Grand Gousset avec les meilleurs spots où trouver des coquillages, le plus joli des cadeaux ! Dans cet ouvrage, elle partage sa passion de différentes manières. Elle nous présente d’abord un petite guide illustré d’une sélection tout à fait subjective de coquillages. Parfait pour moi car si j’adore les ramasser, je ne connais que très rarement leurs noms ! Et puis elle explique le ramassage, le nettoyage et égraine ses conseils généreusement. Ensuite, elle offre de nombreux DIY à base de coquillages plus poétiques les uns que les autres… J’ai essayé de choisir mes préférés mais je les aime tous… Bon allez, j’ai un petit faible pour les coquillages sertis et pour la jolie idée de pâte à sel avec du sable… mais c’est vraiment sous la contrainte que je choisis ! Les photos sont signées Anne-Solange et Emilie Guelpa dont je suis fan également, c’est encore plus de bonheur. Cerise sur le gâteau, de petites illustrations (signées Anne-Solange, elle sait tout faire) viennent décorer certaines pages. Vous l’avez compris, mon coeur est conquis par ce livre ! Quel bijou !

(Pardon Anne-Solange pour la lumière des photos du livre qui ne lui rende pas justice, une jour je m’accorderai le temps de faire ta formation en ligne, c’est dit !).

Voilà, c’est terminé pour ce graaaaaand tour d’horizon ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaires !

NB : tous les produits présentés ont été envoyés par les marques ou les maisons d’édition pour test, sauf les produits Elle Emballe qui m’ont été offerts par Marie-Emilie de manière personnelle. 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

7 commentaires

  1. Répondre cyann 10 août 2020 à 10 h 24 min

    Merci pour ce tour d’horizon !
    J’aime bien ces billets, comme tes billets Crush.
    J’ai réalisé cette trousse la semaine dernière : https://lilaxel-couture.bzh/tuto-couture-enfant-trousse-ecole/?fbclid=IwAR03zecuHj1RtnHljzSFsXA1QKfp2PRH9cHviz3aTj70u3LYs5fq1or3rlY
    Je l’avais vue dans un de tes billets crush, et mise de coté depuis ! Merci !

  2. Répondre Little-dragon 10 août 2020 à 12 h 50 min

    Bonjour
    C’est peut-être la première fois que je poste sur ce blog, que je suis depuis longtemps et que j’aime beaucoup, comme j’aimais beaucoup wonderfulbreizh, comme j’apprécie ton (j’espère ne pas être importuné mais j’avoue tutoyer facilement sur internet et pas par manque de respect mais à cause de la proximité ressentie.
    Je suis aussi Aurore, et j’ai vu qu’elle avait écrit un chouette bouquin, et les produits « elle emballe » d’écrits me font carrément de l’œil.
    En revanche, je suis désolée de lire le passage au sujet des DIY coquillages… prélever des coquillages dans le milieu naturel est interdit (cf un post sur Facebook de la gendarmerie de l’Hérault) et déconseille car cela fragilise l’écosystème marin. Les coquillages en effet peuvent être réoccupés par des bernard-l’ermite et devenir ensuite sable.
    Bien sûr, ça parait extrémiste tout ça… mais si chaque personne qui va à la mer, l’océan, la plage, ramasse quelques coquillages… ben pour elle ca paraît peu, mais pour l’écosystème, à la longue, ça pèse.
    Je trouve donc personnellement qu’il ne faut pas encourager les DIY à base de coquillages.
    Nb : une instagrameuse faisant de tes abonnés et réciproqueMent, ayant récemment publié une phot de coquillages, a eu un commentaire du style (en raccourci) de celui-ci et, après une première réponse très ferme en mode « c’est pas parce que je publie une photo que je pèse sur l’écosystème » a effacé l’échange. J’ose espérer que, qu’elle soit ta réponse, tu ne feras pas de même…
    Merci pour tes posts, cordialement
    Annie

    • Répondre Marjoliemaman 10 août 2020 à 19 h 55 min

      Je n’efface jamais de commentaire négatif (sauf si c’est de la méchanceté gratuite ou des insultes). Anne-Solange explique très bien tout le contexte du ramassage dans son livre et a fait un live Instagram sur le sujet. Je ne peux que te conseiller d’aller lire ce qu’elle écrit ou dit sur le sujet.
      Je trouve toujours intéressant de lire les commentaires qui ne vont pas dans le même sens que moi mais je t’invite à commenter aussi quand tu as des choses positives à partager parce que si tous les lecteurs de blog avaient attendu d’avoir un retour comme le tien (dans le sens : “je ne suis pas d’accord avec toi” ou “ce que tu écris me fait réagir”) pour laisser un commentaire, cela ferait belles lurettes qu’il n’y aurait plus de contenus gratuits du type blog à lire.

  3. Répondre Aurore Chhe 11 août 2020 à 14 h 07 min

    Un grand merci pour cette belle présentation de mon livre, Marjolaine. Je suis très touchée par tes mots!
    Et ravie d’être si bien entourée. 🙂
    Le livre sur les coquillages a l’air merveilleux. Tout comme les jolies culottes!!
    Merci encore pour cette si jolie chronique! 🙂

  4. Répondre Charlotte F. 12 août 2020 à 17 h 11 min

    Merci beaucoup Marjolaine d’avoir pris/trouvé le temps d’écrire cet article, je les adore ces billets qui me donnent une sensation de “liste de Noël” avec toujours de si jolies découvertes ! Je craque sur la culotte à petits cœurs , je viens de m’abonner à la page d’Elle Emballe, totalement conquise par ses super créations et je note de m’acheter le livre sur le rangement pr la rentrée (#bonnesresolutions) 😉

  5. Répondre Eden Pasquier 11 septembre 2020 à 19 h 48 min

    Je te remercie pour ce tour d’horizon ma très chère. Il est vrai qu’on doit toujours avoir de la rigueur dans notre choix de produits pour ne pas avoir de problème par la suite. Et rien ne peut rivaliser avec les produits bios pour cela.

Laisser un commentaire