Ecologie

Nos petits gestes écologiques au quotidien

DIY 100% récup - mangeoire à oiseaux (via wonderfulbreizh.fr)

Petit à petit, notre quotidien familial évolue vers un mieux avec des gestes écologiques qui s’imposent de plus en plus naturellement. Nous avons conscience de l’état actuel des choses et nous avons évidemment envie d’un mieux. Nous ne sommes certainement pas des exemples mais en tout cas avec mon mari, nous avançons et nous réfléchissons sur nos manières de consommer et de vivre.

J’ai fait l’inventaire (certainement non-exhaustif) des différentes choses mises en place au quotidien et qui sont devenues des réflexes.

Cela concerne aussi bien des gestes qui permettent de limiter les déchets que ceux qui favorisent des économies d’énergie ou qui épargnent la planète.

Les poules qui nous évitent les restent puants dans la poubelle du tout-venant et nous offrent des œufs !

WBZH_poules13

Cuisiner les restes avant qu’ils n’atterrissent chez les poules. Les restes de steaks font de super hachis parmentier le lendemain !

Les couches lavables au maximum quand ma dernière en portait encore.

couche lavable Hamac

Les lingettes lavables avec du liniment pour les couches, les débarbouillages et le démaquillage (faites maison et achetées, notamment chez Les Tendances d’Emma)

lingettes_lavables

L’achat en vrac quand c’est possible mais à part dans les magasins bio ou au marché, c’est tout de même très rare.

Le refus systématique de sacs plastiques (nous avons des sacs dans le coffre des voitures pour les courses non prévues)

Le refus systématique d’échantillons inutiles (les parfums dans les magasins de beauté par exemple)

– Une indication : « pas de pub, merci » sur la boîte aux lettres. Cela a changé le remplissage de notre poubelle papier. C’est fou tout ce que l’on recevait !

– Faire pousser son propre jardin aromatique (et mieux, son potager mais je n’en suis pas encore là) : on évite ainsi les emballages, le trajet jusqu’au magasin et on contrôle la culture de A à Z !

DIY étiquettes jardin aromatique pyrogravées (via wonderfulbreizh.fr)

La fabrication de yaourts maison. Les enfants les adorent et j’ai une super recette mais je n’en fais pas assez.

Yaourts maison

Mettre les goûters dans des emballages durables. Mes enfants ont tous leurs sac à goûter cousu par leur mamie à ma demande avec une boîte kawaii (j’avais copié sur Céline !) pour mettre leurs gâteaux.

sandwich

Manger bio, local et de saison au maximum. Et en plus, ici, on se régale. Miam les huîtres du samedi !

Soupe de radis noir

Des prises électriques multiples avec interrupteur : on peut les éteindre quand rien ne charge.

Le don ou la vente de ce qui peut encore être utilisé comme les habits, la vaisselle, le mobilier…

– La maison, chauffée à 19°C.

L’aération 5 minutes de toute la maison chaque matin quelle que soit la météo. Pile ce qu’il faut pour renouveler l’air sans gaspiller de chauffage.

L’arrosage du jardin avec l’eau de notre puits. C’est un vrai trésor d’avoir un puits et plus on tire dessus, mieux il fournit.

Boire l’eau du robinet. Notre eau a vraiment un goût très prononcé de chlore alors nous avons installé un filtre. Terminé les bouteilles en plastique et vive l’économie (12 packs d’eau par semaine).

Emmener les enfants à l’école à pied. Je les emmène tous les matins sauf quand il pleut des seaux. Pour le retour, tout dépend si on va à la maison ou à la gym.

Réparer/recoudre  au maximum ce qui est cassé. Je sollicite beaucoup mes beaux-parents et ma maman mais il faut que j’apprenne à coudre sérieusement !

 

Ce que j’ai essayé et qui ne nous convient pas :

– Les piles rechargeables. Nous en utilisions avant d’habiter en Bretagne mais elles se déchargeaient vite et ne tenaient pas la charge. Je me demande si il y a eu des améliorations depuis…

– Les noix de lavage qui laissaient des traces et des odeurs.

– L’intégralité de la lessive et du ménage au vinaigre. Pour plein de raisons (odeur, habitudes…) mais le vinaigre blanc est tout de même un des piliers ici.

 

Parmi les choses auxquelles je réfléchis pour le futur proche :

– Retenter les piles rechargeables

– Faire tous les desserts maison

– Faire plus de goûters maison

– Être plus consciencieuse concernant le dégivrage du congélateur.

– Utiliser le liquide vaisselle home made de Céline.

– Lancer un potager qui tient la route !

 

Mis bout à bout, ces petits riens font beaucoup. Enfin, j’aime à le penser.

Et vous, quelles sont vos habitudes ? Partagez tout ça en commentaire, je suis très curieuse de savoir et de m’inspirer !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

66 commentaires

  1. Répondre MamaFunky 21 janvier 2016 à 7 h 27 min

    J’aimerai aussi en faire plus. A Paris c’est compliqué, mais pour Marseille j’ai déjà plein d’idée. Déjà on aura une terrasse ce qui laisse plein de possibilités.

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 9 h 43 min

      J’ai hâte de voir ce que tu vas faire avec ta terrasse !

  2. Répondre Amalia 21 janvier 2016 à 7 h 40 min

    Dans mon appart j’arrive a composter, on ne prends que des douches, je cuisine presque tout de A à Z, j’achete a 90% locale, je fais partie des sites de trocs, dons et vente a pas chers, on a une plantation de tomates cerises, poivrons et aubergines, on ne laisse jamais les lumières allumées inutilement (et y en qui le font) je ne charge jamais mon téléphone la nuit. Dans la maison, je mettrais un stop pub et j’aurais un potager (mais pas de poule, dommage)

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 59 min

      Tu me fais envie avec ton petit potager !

  3. Répondre Galou 21 janvier 2016 à 8 h 59 min

    Ici aussi on fait notre maximum : le potager, les poules, le composteur, mais aussi les moutons qui limitent l’utilisation de l’essence pour tondre, le puits qui nous sers à remplir la piscine/arroser le jardin et bientôt à faire les lessives (quand nous serons sûrs que le filtre suffise).
    Je cuisine un maximum, des produits de préférences locaux, de saison ou de chez nous (volaille, légumes). Je préfère donner (vendre si possible) les choses qui ne nous servent plus plutôt que d’entasser.

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 59 min

      Les moutons… ne me tente pas !

  4. Répondre Daphné 21 janvier 2016 à 9 h 27 min

    On partage les même gestes au quotidien – poules mises à part.

    Comme je vis dans le sud et que les étés sont souvent caniculaires, je n’ai planté que des espèces méditerranéennes nécessitant le minimum d’arrosage. – et surtout pas de pelouse même si j’aurais très envie d’un bout de verdure.

    Les objets dont on n’a pas nécessité mais qui peuvent avoir une seconde vie partent sur donnons.org

    L’an dernier on a remplacé notre voiture par le modèle le plus sobre qu’on ait trouvé et qui permet de contrôler sa consommation en temps réel. Par contre, je n’ai pas renoncé aux voyages !

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 58 min

      Aucune envie de renoncer aux voyages non plus. on peut toujours pousser plus loin, chacun ses limites 😉

  5. Répondre Claire 21 janvier 2016 à 9 h 32 min

    Merci pour toutes ces bonnes idées !
    Je suis aussi en plein dans cette démarche et j’ai commencé par investir dans une cup (http://www.ferme-des-peupliers.fr/fr/98-coupe-menstruelle), autocollant stop pub, achat de bougies à LED pour arrêter de consommer grande quantité de chauffe plat classique (les piles rechargeables vont suivre), arrêter d’acheter de l’eau en bouteille, etc..
    Il reste plein plein d’idées simples à mettre en place et ça sera mon challenge de cette année :-).

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 58 min

      Bon challenge !

  6. Répondre LILLY 21 janvier 2016 à 9 h 54 min

    très sympa cet article, ça fait partie de mes bonnes résolutions : produire moins de déchets.. et y’a du boulot chez moi.
    Alors ravie de voir ton article qui me donne des idées.
    Pour l’instant j’ai prévu : de réduire mes déchets en arrêtant les bouteilles plastiques (et comme l’eau est pas bonne je vais tetner le charbon végétal .. à voir ce que ça donnera)
    limiter les sacs (on a aussi abandonner les sacs platiques) mais même le reste.. garder mes sacs « papiers » quand je vais cherches mes légumes.
    j’achète plus de goûters « individuels », mais des « gros » pour limiter les emballages.
    changer mes habitudes de méngae. pour la lessive je suis comme toi, rien trouver encore. Mais pour le reste vinaigre blanc, bicarbonate pour remplacer un peu le chimique.
    Baisser le chauffage (moi qui surchauffais, je fais attention maintennat à limiter)

    A essayer, réfléchir et ce qu eje retiens de tes idées : faire plus de desserts maisons, et de goûters maisons.
    Les piles (on en consomme tellement…)
    Faire mon potager d’herbes aromatiques (ça fait des années que je le dis mais cette anneé.. je vais me lancer)

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 57 min

      Allez, lance-toi dans le potager !

  7. Répondre HappyAlice 21 janvier 2016 à 10 h 29 min

    Ah les super Yaourts……je tente mais je n’arrive jamais à la bonne consistance….et plus mon loulou doit limiter le lait de vache et les essais avec d’autres laits sont encore pire…SOS Yaourts en détresse….chez nous on a adopté la gourde réutilisable pour la compote maison….bye bye pompote…

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 56 min

      Il faut absolument qu eje teste les gourdes à compotes, j’en ai 3 qui attendent depuis plus de 6 mois que je saute le pas !

  8. Répondre Lisbei 21 janvier 2016 à 10 h 33 min

    Coucou Marjolaine !
    C’est sympa de lire cet article, ici aussi on essaye de faire attention …
    Bon, nous avons toujours bu l’eau du robinet, et elle a très bon goût chez nous, ouf … pour les couches, j’utilise encore des jetables, mais bon … j’ai aussi acheté des débarbouillettes d’Emma, je les trouve super pratique, et sinon, j’achète certains produits pour moi sur le site Lamazuna, notamment une coupe menstruelle, même si je ne m’en sers pas encore exclusivement, et leur déodorant sec et leur shampooing sec sont vraiment super … ainsi que leur éponge de konjac, je l’utilise sans produit, et j’ai la peau du visage toute douce.
    Pour les poules, depuis que le renard a croqué les nôtres au printemps, on attendait … mais là, ça y est, mon chéri va se lancer dans la rénovation du poulailler (et des clôtures), et les enfants vont « couver » des oeufs à l’école, alors nous récupèrerons des poulettes au printemps. En attendant, on composte.
    Exit un maximum les sacs plastiques, et pour les fruits et légumes, on achète local, ou bio (malheureusement, on a du mal à trouver les deux réunis …). Je fais au moins 2 ou 3 fournées de 12 yaourts par semaine, et il faut que je tente une autre recette de caramel au beurre salé pour les aromatiser (parce que j’ai fait ta recette du salidou, délicieuse à tartiner (ou à la petite cuillère, misère …), mais je ne la trouve pas assez corsée pour les yaourts). Et cuisiner des gâteaux et des cookies, c’est ce que je préfère !
    Pour les piles, par contre, même constat, quand on a eu les gremlins, on avait tout acheté en rechargeable … et puis on en a eu marre de devoir recharger celles des mobiles, notamment, tous les deux jours, donc on est repassé aux piles normales …
    Le chauffage est toujours réglé à 19° en bas, et un peu moins à l’étage dans les chambres … et personne n’a froid !
    Tu me fais envie avec tes plantes aromatiques, je vais sérieusement remettre ça en chantier cette année, parce que le jardin a un peu périclité l’année dernière … mais avec la Galinette dans les pattes, c’était dur de tout gérer …
    Gros bisous et merci pour cet article … et je file voir la recette de produit vaisselle de Céline !

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 55 min

      Merci pour tes idées et youhou ! le retour des poules !

  9. Répondre Isabanne 21 janvier 2016 à 10 h 41 min

    Enfin un post sur l’écologie avec de vrais gestes écologiques (pas juste « je coupe l’eau en me brossant les dents »), donc merci!
    Ici, on a mis en place pas mal de choses:
    – Achat d’un vélo biporteur pour emmener les enfants à la crèche et à l’école et ne plus prendre la voiture (et ne plus râler sur les bouchons nantais :-). Ca marche super bien, sauf les jours de grande tempête!
    – Investissement dans une yaourtière et dans des gourdes réutilisables pour la compote, les enfants adorent, on limite les déchets et le sucre.
    -Ménage au vinaigre, lessive écologique et des bains un jour sur deux en hiver pour les enfants (ça laisse plus de temps pour jouer et profiter d’eux)
    – Tri des déchets et recyclage de tout ce qu’on peut donner (Emmaüs est notre ami), vente des objets inutiles sur Le Bon Coin
    – Pas de chauffage la nuit (bon là c’est parce que notre chaudière est collée au mur de notre chambre et que ça fait trop de bruit…) et une maison chauffée à 19
    Il y a des trucs que j’aimerais bien tenter mais un peu la flemme et un peu pas le temps:
    – Le compost (mais on a un tout petit bout de jardinet)
    – Le récupérateur d’eau de pluie pour arroser notre nouveau gazon qui arrivera au printemps
    -Le potager (mais je n’ai pas du tout la main verte…)
    Et enfin il y a des trucs sur lesquels on ne fait aucun effort et on devrait:
    – Les appareils électriques en veille ou en charge
    – Les voyages en avion….
    Bon on peut pas être parfait non plus hein…

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 54 min

      j’ai aussi les gourdes mais pas encore testée et le bain, c’est pareil ici !

  10. Répondre Aurelie / Catmini 21 janvier 2016 à 10 h 41 min

    J’ai surtout changé mes habitudes dans la salle de bains, depuis plus d’un an et je suis sure de ne pas repartir en arrière : cotons lavables, savon à la place du gel douche, cup, mouchoirs en tissu et lessive home made (très simple à faire, ça me détend de préparer un bidon!).
    J’en avais parlé là : http://catmini.fr/2015/01/si-josais-4-zero-waste/ (mais je n’ai pas bcp avancé depuis…)
    Prochain chantier : vider, désencombrer!

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 53 min

      La cup aussi, je trouve ça très bien.

  11. Répondre Anne 21 janvier 2016 à 10 h 53 min

    Très bon article sur des petits gestes du quotidien.
    J’en ai adopté quelques-uns : compost, cotons lavables (je me demande encore comment j’ai pu faire sans pour le démaquillage!), stop pub, potager,… Là où je voudrais m’améliorer, c’est sur les goûters, à fournir à la garderie (pour l’instant c’est pom’potes tous les jours et souvent gâteaux emballés).
    Et les poules? c’est pas trop contraignant? on hésite à franchir le pas (genre faut-il aller les rentrer tous les soirs? je sens que ce serait difficile en hiver…)

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 52 min

      Pareil pour les goûters. Sinon, pour les poules, j’ai écrit plein d’articles ici, il suffit de chercher « poules » dans la colonne de droite.

  12. Répondre EmilieC 21 janvier 2016 à 11 h 09 min

    Pour les gestes écolo c’est surtout les produits d’entretien avec du 100% Briochin (breton de surcroît !), mon adoucissant home made (y a rien de plus simple: 1/2 vinaigre blanc + 1/2 eau déminéralisée et qq gouttes d’HE) ainsi que depuis peu ma lessive home made au savon de Marseille (recette très simple et le linge est encore mieux lavé!). Écologiques et économiques ces petits gestes.

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 52 min

      J’évite les HE au maximum pour les allergies.

  13. Répondre vijulia 21 janvier 2016 à 11 h 13 min

    Bonjour,
    Merci pour toutes ces bonnes idées. Beaucoup sont déjà mises en pratique ici aussi.
    Pour la maison, nous venons de la terminer. Elle est passive donc pas de chauffage… c’est top
    Le poulailler est en projet (j’ai hate), mais il reste encore des choses à finir dans la maison avant…
    Pour les lingettes démaquillantes, vous avez pris quoi comme matière, ca me tente mais j’ai peur que le tissu éponge ne m’arrache les yeux!
    Bonne journéé

    Vi

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 51 min

      J’en ai plein de différentes matières mais notamment en polaire d’un côté et en coton de l’autre.

  14. Répondre mame annie 21 janvier 2016 à 11 h 19 min

    Attention, pas évident avec la chaleur de l’été et le mistral !
    bon courage !

  15. Répondre Marine 21 janvier 2016 à 11 h 46 min

    Je suis allée à la conférence de Bea Johnson à Auray, et j’y ai appris beaucoup ! (son livre apres contre, me parait imbuvable)
    Il me tarde de finir les travaux de la maison pour enfin m’atteler à ça !

    Dès qu’on a un vrais garage et un jardin digne de se nom, j’installe illico un compost et des poules ! (pour le plus grand bonheur de ma chienne) ainsi qu’ un espace de tris des déchet beaucoup plus organisé.
    Lorsqu’on posera les outils, je prendrais un peu de temps aussi pour créer des sachets pour mes fruits et légumes, ainsi que je nouvelle lingettes réutilisable. Les miennes sont trop rêches et m’irritent la peau.

    As-tu testé la nouvelle machine du Leclerc de Riantec ? c’est le seul truc qui a motivé mon mec de trier les bouteilles en plastique. (1 bouteille ) 2ct en bon d’achat). L’initiative écolo de notre Leclerc est vraiment intéressante (quoi que… c’est de la com ! Car il suffit de voir les nombreux déchets qui se sont envolé dans le bois d’à coté….)

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 51 min

      Dans son bouquin, elle n’est pas très sympathique je trouve… Je note la récup au leclerc !

  16. Répondre Les Mamies Stars 21 janvier 2016 à 11 h 59 min

    Ici, on divise les doses de produits d’entretien par 2 : demi-dose de lessive (liquide) et de produit pour vaisselle à la main : dès l’achat d’un flacon neuf on transvase la moitié dans le vieux flacon et on complète avec de l’eau.
    Suppression de la baignoire (plus d’enfants à demeure).
    Piles rechargeables en projet.
    Utilisation massive des sites Bon coin et dons à Recupe.net
    Moins de viande.

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 50 min

      Et beaucoup de bon sens 🙂

  17. Répondre Julie 21 janvier 2016 à 13 h 16 min

    C’est déjà top!!! BRAVO!!!
    Moi les couches lavables je n’y arrive pas du tout….testé mais pas approuvé (il en faut 😉 )
    Dans le genre trop simple…le compost! l’herbe coupé…les feuilles mortes (pas toutes attention) ….les épluchures (les poules mangent tout de tout?)…les fleurs mortes (tu sais les bouquets qui puent au bout de 1 semaine 😉 ).

    Les piles rechargeables….le truc c’est qu’il faut acheter un très bon regchargeur sur le net (qui coutent un peu plus de 30€ je crois bien)…il décharge COMPLETEMENT la pile avant de la recharger.

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 49 min

      Céline a fait un billet sur le compost hier ! Je note pour les piles rechargeables.

  18. Répondre Celine 21 janvier 2016 à 13 h 19 min

    Sauf les poules, tout pareil.
    J’ai aussi changé ttes mes ampoules en led.
    Je ne met plus à charger tablette et mobile la nuit car cela continue de consommer mêle si le plein est fait.
    J’ai gardé la pub de la boîte aux lettres car l’école les récupère 2 fois par an , les amène à la decheterie qui leur donne un petit pécule pouf financer les sorties et matériels.
    On y arrive petit à petit 🙂

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 49 min

      J’ai entendu parlé de ce genre de récupération, c’est une super idée pour les écoles.

  19. Répondre Carnets d'une Bretonne 21 janvier 2016 à 14 h 09 min

    Super cette semaine sur le développement durable ! J’essaye aussi à la maison de faire tout ce que je peux pour réduire les déchets et les dépenses. J’achète beaucoup en vrac en réutilisant les papiers krafts pour le vrac et les légumes-fruits (bientôt je vais coudre des pochettes dans un drap déchiré pour arrêter le papier kraft), quand j’y pense j’amène des boites pour ma viande, fromage… lors des courses. Il y a aussi le tri des déchets, compost… Une liste repas par semaine pour un gain de temps lors de la cuisine et pas d’achats inutiles lors des courses qui peuvent être oublié au fond du frigo, goûters maison, …. Plein d’astuces qui au final améliore la vie et l’environnement ! Une question : Si l’une de vous utilise les lingettes lavables pour le démaquillage, le mascara part bien au lavage ? Merci pour la réponse et bonne journée ! 😉

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 48 min

      J’utilise les lingettes et effectivement, le mascara tache les lingettes claires. Une copine m’en a fabriqué en gris foncé et c’est nickel du coup !

  20. Répondre Belle à l'ouest 21 janvier 2016 à 14 h 16 min

    Bravo pour cet article! C’est plaisant de voir parler écologie sur les blogs. Je trouve que vous avez déjà des bons gestes au quotidien. Concernant, le produit vaisselle, j’ai pendant quelques temps opter pour la recette maison mais la texture obtenue ne me convenant pas, je suis revenue aux produits industriels. J’ai cependant choisi de les prendre à la Biocoop. Le produit de fabrication est beaucoup plus sain pour l’environnement qu’un produit industriel lambda. Le format est d’1 litre et pas si onéreux, 2,20 euros de mémoire. Une fois le récipient vide, on retourne le remplir à la biocoop. Bref, je ne suis pas du tout la reine de l’écologie mais je fais de mon mieux et j’ai beaucoup apprécié cet article et celui de Marjolaine publié dernièrement. Continuez. C’est un plaisir de vous lire 🙂
    A bientôt.
    Marie

    • Répondre Marjolaine 21 janvier 2016 à 14 h 47 min

      Merci !

  21. Répondre MéloMélie 21 janvier 2016 à 16 h 01 min

    Super article !
    Ici on vient de passer petit à petit au vrac, avec petit-dej et goûter maison, ainsi que les desserts : finis les pots de yaourts industriels ! On essaye de réduire nos déchets donc on demande aussi à nos commerçants de remplir nos tuperwares pour éviter les emballages (boucherie, fromagerie…) et on part de la boulangerie avec notre pain dans notre sac réutilisable.
    Je rêve des poules, peut-être un nouveau projet 2016 mais on doit étudier la question de près avant de se lancer, on lancera d’abord le potager je pense. Et on va enfin s’équiper d’un récupérateur d’eau 🙂
    Le stop pub s’affiche fièrement sur notre boîte aux lettres depuis décembre et j’ai acheté des lingettes lavables en bambou pour le démaquillage ! On avance petit à petit pour comme vous, diminuer notre impact et être plus responsables.

  22. Répondre titval 21 janvier 2016 à 16 h 01 min

    Super tous ces aménagements…

    Je ne suis pas du genre à prendre des résolutions en début d’année et pourtant cette année j’en ai pris une : Réduire nos déchets. J’étais déjà sensible au sujet donc en 2015 j’ai déjà instauré plein de trucs…
    – Mes courses sont faites au marché local bio du coin (moins cher que le supermarché) : légumes, pain, oeufs, formage et lait toutes les semaines
    – Ce marché me permet de venir avec mes « contenants » : Le sac à pain, la boite à oeuf, la bouteille en verre pour le lait.
    – Comme toi je refuse les emballages superflus : sac à la pharmacie, échantillons gratuits, etc…
    – Je fais mes yaourts : Ils ne couvrent pas nos besoin hebdo mais c’est déjà ca en moins d’emballage
    – Nous sommes passés à l’eau du robinet nous aussi… la poubelle de recyclage revit!
    – Comme toi je vends et donne les fringues portable : copines, patatam, braderie et en dernier recours ressourcerie ou relai. J’achète également en 2eme main à une copine pour les filles (pour moi j’avoue que je n’ai pas encore trouvé l’endroit).
    – Investissement dans des boites a couvercles transparents pour stocker tous ce que j’achète en vrac : pates, riz, céréales, vermicelle, lentilles, graines etc….
    – J’ai acheté les bouteilles de produit vaisselle et huile d’olive que tu peux venir « reremplir » à la biocoop
    – J’essaye de chercher en seconde main systématiquement avant d’acheter neuf.
    – Nous utilisons des piles rechargeables : C’est mr qui gère ce sujet, je ne peux pas t’en dire plus 🙂
    – Stop pub sur la boite aux lettres!
    – J’ai déjà fait ma lessive liquide pour la machine à laver. Il faut que je m’y remette car elle était très bien… j’ai testé les noix de lavage moi aussi mais je n’ai pas aimé!

    Mais je pourrai faire mieux :
    – Je suis une accro du sèche linge (boooh pas bien)! L’été dernier j’ai investi dans un tankarville extérieur, je n’ai pas réussi a tout étendre, mais j’en ai étendu! En progres 🙂
    – j’ai pas réussi a passer aux couches lavables pour mimi!
    – J’utilise encore quelques coton jetable pour me démaquiller (pourtant j’en ai des réutilisables) : en progres aussi même si…
    – Un jour j’aimerai avoir une poule (2 a priori c’est mieux), même si j’ai un compost et que ma commune nous ramasse 3 poubelles : la biodechet (que tu donnes aux poules et que le ramassage est gratuit), la recyclable (ramassage gratuit),

    L’océan est fait de petites gouttes! J’aime l’idée d’être une petite goutte 🙂

  23. Répondre Soeur Anne 21 janvier 2016 à 16 h 03 min

    Je partage pas mal de choses, dont le compost (Avec un jardin, c’est plus facile à mettre en oeuvre), les goûters maison qui étaient dans le même genre de boites kawaï triangulaires qui ont juste la bonne taille, l’eau du robinet, la supression de la baignoire, la cuisine faite maison à 99% .
    Je me lance dans l’achat des produits en vrac au « bio, c’est bon » à côté de chez moi pour les granola, pâtes, riz, arachides. Nous retournons au marché pour limiter le recours à la grande surface et je pense à ressortir ma yaourtière. Des barres céréalières maison sont également en réflexion.
    Et puis, de plus en plus, le vinaigre blanc, le bicarbonate entrent dans les moeurs.
    Enfin, nous pensons avec ma fille adolescente à acheter ou faire des disques démaquillants lavables, mais ça me pose question sur l’efficacité (Il faut que ce soit doux aussi !) et l’efficacité quand on pense à la pollution et l’utilisation d’eau liées à la lessive.

    Merci à toutes de vos astuces, c’est agréable et instructif de lire ce post et tous ces comms 🙂

    • Répondre Sosobio 25 juillet 2019 à 7 h 15 min

      Bonjour Sœur Anne,
      Je me permets de réagir sur l’eau et la lessive utilisées pour les cotons démaquillants lavables. De toute manière, tu fais des lessives, les cotons ne sont pas sales au point de devoir être lavés à part (contrairement aux couches lavables…) Et ils prennent très peu de place… Je mets les miens dans un filet de lavage, je trouve ça ultra pratique… En plus ma fille ADORE étendre toutes les petites pièces sur le « manège à culottes « 

  24. Répondre 5autourdumonde 21 janvier 2016 à 16 h 06 min

    C’est vraiment une belle initiative cette semaine du développement durable, cela permet d’échanger des idées.
    Nous faisons nos produits vaisselle et notre lessive. Pour la salle de bain, nous achetons aussi des savons, shampoings durs, cup, et autres accessoires qui font peu ou pas de déchets.
    Nous avons eu la même déception sur les piles rechargeables, mais mon homme continue a en testé de nouvelles, on finira par trouver.
    Plus de sacs plastiques ici aussi.
    On aimerait bien tester les yaourts maison!.

  25. Répondre Princesse Strudel 21 janvier 2016 à 16 h 48 min

    Ici les gestes principaux du quotidien sont:
    – les transports en commun (sauf pour les courses le week-end) et le covoiturage quand nous faisons des trajest « hors supermarché »
    – chauffage à 17 dans le salon, la cuisine et la SDB, chambres non chauffées
    – lessives étendues, sèche-linge uniquement pour finir draps et éponges avant qu’ils ne sentent (mais il n’y en a pas systématiquement besoin)
    – éteindre les lumiètes, l’eau bien sûr pendant les dents ou la vaisselle
    – cup pour moi (j’ai acheté la mienne en 2006, pour 25 EUR, et je l’utilise toujours)
    – achats alimentaires uniquement en produits frais (ou non préparés pour les pâtes, légumineuses, etc): pas de plats tout prêts ou de nourriture industrielle. Farines et céréales complètes.
    – alimentation largement végétarienne, et au moins deux tiers des repas véganes (par goût, pour des raisons de santé et de budget, et à cause de mes intolérances alimentaires)
    – je refuse les sacs en plastique dans les magasins et glisse mes achats dans mon sac à main (modèle XXL)
    – pour les échantillons en magasin: je refuse les parfums (je ne peux plus en porter) et pour les soins, je précise mon type de peau. Si on ne peut pas me proposer quelque chose que je pourrai utiliser, je le refuse gentiment
    – shopping raisonné: je me demande toujours: 1: si j’ai BESOIN ou ENVIE de l’article en question; 2: qu’est-ce que je pourrais jeter ou donner pour faire de la place à cette pièce (vaisselle, vêtements, chaussures…)? En général je fais les magasins pendant les soldes, si j’ai besoin de quelque chose, afin de pouvoir acheter un article de qualité et durable (et souvent plus onéreux qu’une bibrouille de chez H&M, par exemple. D’où l’achat en soldes qui rend une pièce de grande qualité plus accessible).
    – j’essaie de faire des cadeaux utiles (livres, vêtements), et immatériels (place de spectacle par exemple)

  26. Répondre Princesse Strudel 21 janvier 2016 à 16 h 50 min

    Ah oui… Pas d’assouplissant ni d’anticalcaire (vinaigre blanc). Ménage au savoir noir, au vinaigre blanc, et au nettoyeur vapeur depuis peu.
    Pas de lingettes, le moins de coton possible, protège-slips lavables (un vrai confort à porter).

  27. Répondre Margaux 21 janvier 2016 à 18 h 30 min

    J’habite Montréal et ici c’est la ville qui composte et on peut y mettre beaucoup de choses (viandes/poissins, kleenex …) ce qui fait largement diminuer nos poubelles,
    Les sacs plastiques se font rares dans les magasins.

    Prochain essai pour moi les balles de séchages pour remplacer l’assouplissant.

  28. Répondre Sandrine 21 janvier 2016 à 18 h 32 min

    Hello
    Je suis loin d’être au top mais ici c’est tri des déchets maximum de produits locaux pour les vêtements une bonne partie de ceux que jachette pour les enfants viennent de vides greniers ou de copines et moi je fais pareil pour les ampoules on reequipe en éco petit à petit …

  29. Répondre Jessica 21 janvier 2016 à 18 h 35 min

    Je rêverai d’avoir des poules. Sauf que je vis en appartement et que j’ai peur des poules ah ah. Mais un jour, j’y songerai.
    Manger de saison, c’est obligatoire chez moi. Au mois de décembre, la belle-famille est venue et m’a laissé en cadeau un concombre. J’ai un peu serré les dents. Je trouve ça bête en fait de vouloir à tout prix manger des tomates en hiver. Surtout que ça coûte plus cher et qu’elles sont pas bonnes. C’est beaucoup de négatif pour pas grand chose. Manger local, depuis que je suis sur Brest, je m’y mets ! C’est très facile ici avec toutes ces amap. Bio, c’est une autre paire de manche. Mon inscription à Court Circuit, mon amap, fait que j’ai des produits bio, locaux et de saison mais globalement, j’ai plus de produits pas bio qu’autre chose. Par contre, mon petit geste écolo à moi, c’est de n’avoir quasiment (à95%) des produits bruts. Cela évite les emballages (et surtout j’aime cuisiner et au final, ça me revient moins cher).
    Je prends rarement la voiture puisque je n’ai pas le permis 😉 . Je marche souvent ou je prends le bus pour mes rendez-vous (sauf le dernier mais c’était à Lyon).
    Niveau cosmétique, beaucoup de bio et de compositions propres depuis quelques mois et encore une fois, ça me revient moins cher. J’ai même eu un Lapiglove, une sorte de gant en tissu pour démaquiller sans aucun produit et fabriqué en France : cela marche du tonnerre sur le mascara !
    Pour les produits ménagers, j’ai encore un truc cracra mais que je n’utilise plus vraiment. Il faudrait que je le finisse car je n’aime pas jeter. Beaucoup d’huiles essentielles, j’adore ça. Et j’ai des noix de lavage, j’en suis satisfaite.
    Je suis passée à la cup il y a environ 6 mois et je ne regrette pas. Je ne reviendrai pas en arrière.

    Il y a quelques trucs qui ne m’ont pas convaincus comme le liquide vaisselle maison. Je retenterai car j’ai acheté quelques autres trucs mais c’était pas terrible la première fois. Et je suis adepte du sèche-linge : j’en ai un depuis 1 mois et je l’utilise tout le temps. Pas très écolo mais je l’ai acheté car mon linge ne sèche pas du tout l’hiver : 3 semaines après, il est encore humide et prend une odeur pas très sympa, c’était un investissement obligatoire (surtout pour une allergique aux acariens comme moi, plus de linge mouillé, ça aide).

    J’ai encore à faire mais en répondant à cet article, je me rends compte que j’ai déjà pas mal accompli 🙂 .

  30. Répondre gwenig 21 janvier 2016 à 18 h 45 min

    Pour nous, c’est maison en bois et isolation écologique, poêle à bois, composteur de compet’ . Nous sommes végétariens et chose dont nous sommes les plus fiers : des toilettes sèches pour une famille de 5 ! Parce que jeter de l’eau potable c’est ce qu’il y a de pire! Je précise parce que les clichés ont la vie dure : nous ne sommes pas hippies, ni coupés du monde! Au contraire! Nous voulons juste être plus responsables et faire en sorte que nos enfants et nos petits enfants soient eux aussi conscients, défenseurs et protecteurs de cette richesse qui est l’eau.

  31. Répondre Julie 21 janvier 2016 à 19 h 06 min

    Super initiative que cette thématique « développement durable ». Nous avons aussi adopté le compost, même en appartement. Il y a un composteur partagé à 5 minutes à pied de chez nous (en plein centre-ville de Brest) et nous en profitons.
    Sinon, j’essaye de ne plus acheter d’essuie-tout (en tout cas d’en consommer moins), en utilisant davantage des torchons en microfibres ou normaux. Idem, je suis passée aux cotons réutilisables pour le démaquillage.
    Prochaines choses à tenter, sur notre liste : le shampoing et le gel douche solides. Si quelqu’un a des recommandations, je suis preneuse !

  32. Répondre Julie 21 janvier 2016 à 20 h 22 min

    Bonjour tout le monde,
    Parmi les gestes non cites,
    en voici un autre teste chez nous.
    a l’occasion d’un chgt de toilettes cassées, ns avons opte pour un modèle avec lave-mains intégré : l’eau utilisée pour se laver les mains est récupérée pour remplir la chasse d eau.

  33. Répondre Estelle 21 janvier 2016 à 20 h 34 min

    Que de belles idees ! Je suis loin derriere …

    Sinon pour la lessive, il y a cela : https://www.youtube.com/watch?v=zVBlvMvXOhU (malheureusement je n’ai pas de paillettes de savon de Marseille au Canada, snif)

  34. Répondre Aurélie - Pomme en Bretagne 21 janvier 2016 à 21 h 11 min

    Quel super article ! Et avec les commentaires ça fait une montagne de petits gestes à adopter pour améliorer nos comportements !
    Ici pas de poules, le lombricomposteur n’a pas fonctionner (il faut que je me re fournisse en vers et que je retente) mais les enfants sont débarbouillés en lavables et moi aussi, j’avais acheté des gourdes à remplir de compote il y a maintenant presque 6 ans (ça fait un cadeau de naissance sympa en plus , et pas cher pour les petits budgets !), par contre il faut que je me remotive pour les yaourts et je cherchais (fort peu) activement des boîtes pour les goûters des minots, je crois que je n’aurais jamais dû cliquer sur les liens ! ^^

  35. Répondre Fanchette 21 janvier 2016 à 22 h 26 min

    Bravo pour toutes ces initiatives. C’est plein de bonnes idées.
    Et bravo à WBZ pour cette semaine écolo qui semble rencontrer un grand succès !

    Nous avons vécu aux toilettes sèches pendant plusieurs années – mais il faut un peu de terrain quand même pour bien composter. C’est un peu contraignant : c’est un vrai engagement.

    Nous avions imaginé faire installer un double système d’eau pour utiliser l’eau du puits pour les toilettes de la future maison… mais on a renoncé – le puits est en contrebas de la maison et nécessiterai une pompe donc une consommation électrique supplémentaire… (J’ai lu que Marjo avait un puits aussi : as-tu évoqué cette possibilité lors de ta rénovation ?)
    En échange on a choisi des chasse-d’eau « hydropneumatiques » (bonbonne La Trombe ou Griffon comme dans les petits appart parisiens) pour l’économie d’eau – et pour le look aussi 😉

  36. Répondre Tuttimi 22 janvier 2016 à 8 h 17 min

    C’est chouette ce poste… C’est remotivant je trouve ! Pour nous, avec l’arrivée prochaine de bébé on va tenter les couches lavables ! Grâce au bon coin j’ai pu m’en faire un stock pour pas trop cher mais j’avoue être un peu perdu dans toutes ces marques, tailles, fonctionement… Un petit article serait le bienvenue ! ?
    Sinon ici aussi on a des poules, un stop pub, ah et on a un « aérateur » de douche !!! Je ne sais pas cmt ca s’appelle mais c’est vraiment bien, c’est enfaite une pomme de douche qui vient remplacer la tradi et qui a l’avantage d’économiser pas mal d’eau car elle envoie et de l’eau et de l’air. Faut s’y habituer au début car le débit d’eau est un peu différent mais au finale de belle économie !
    J’attends les autres billets sur cette thématique avec impatience. Bonne journée.

  37. Répondre soony 22 janvier 2016 à 9 h 25 min

    bonjour, merci pour cet article très intéressant, nous avons le projet de faire un poulailler et avec des palettes de récupération, dans les petits gestes du quotidien le compostage, les lingettes démaquillantes et serviettes d’Emma, consommer local et j’applique le rangement en bocaux de Bea Johnson, j’ai réduits mes habits, mes livres etc qui prennaient de la place pour rien avec la méthode Kon Mari, on fait nos yaourts maison, un seul téléphone portable pour toute la maison, quand les enfants etaient petits couches lavables lavées aux noix de lavages et tea tree, fabrication de liniment. Sans doute d’autres choses mais on n’y fait plus attention.

  38. Répondre Emilie 22 janvier 2016 à 9 h 57 min

    Alors moi pour le ménage j’ai récemment fais la connaissance avec de nouveau produit et matériaux, qui fait que l’on nettoie quasi toute la maison juste avec des matières spécifiques et de l’eau! Pour le reste quelque désinfectant naturel. Franchement j’étais sceptique au début mais c’est top! Il faut dire que j’ai rencontré une super conseillère. Au début on fait un peu comme des réunions tupperware pour connaitre les produits. Alors effectivement toutes ces lingettes, torchons… c’est de l’investissement au début, mais avec les produits que l’on achète plus, Ca peut devenir rentable, mais j’avoue que c’est plus l’aspect impact environnemental qui m’a plu. Alors ça marche sur la maison, mais ils font aussi par exemple des lingettes démaquillantes où l’on met juste de l’eau et ça retire même le maquillage waterproof. Non franchement je pense que l’on peut aider avec de petits gestes… Bon je sens bien que mon commentaire est un peu décousu! désolé pour ça!

  39. Répondre Carnets d'une Bretonne 22 janvier 2016 à 10 h 54 min

    Merci pour la réponse ! 😉

  40. Répondre laura 22 janvier 2016 à 12 h 03 min

    c’est sûr trop de déchet sur cette planète! 🙁

    alors ce qui marche pour moi pour l’instant :
    – on avait construire une maison qui a peu besoin d’être chauffée , le soleil suffit souvent, sinon ya notre poêle
    – on a investi dans un thermomix donc bcp plus de cuisine maison rapide : je suis pas fan des yaourts maisons mais l’homme fait des crèmes brulés , mousses au choco, crème anglaise avec sa machine (ok c’est pire pour le régime!)
    – je refuse au max les sacs en plastique et j’achète local à la coopérative
    – on a construit à 500 m de l’école et du centre du village, bref on marche (par contre pour aller bosser, j’ai pas encore réussi à me téléporter ^^)
    -j’utilise pas mal le vinaigre coupé avec un peu d’eau pour mon nettoyage quotidien , l’odeur ne me dérange pas trop
    – lessive écolo que j’achète par contre (les noix j’ai testé aussi bof bof)
    – compost plus potager (mais j’ai vraiment pas la main verte! heureusement dans le sud les tomates poussent toutes seules même dans des endroits improbables…)

    par contre, tout ce qui est couche jetable (je prend une marque écolo mas je sais pas ce que ça vaut) et cie, je suis pas motivée car j’ai un retard énorme de lessive, je cours derrière les vetements 🙁 pas une masse de temps pour les taches ménagères…
    et les poules trop petit jardin…

  41. Répondre Anne 22 janvier 2016 à 14 h 55 min

    Bonjour. C’est 20 minutes au minimum l’aération pour que ce soit efficace

  42. Répondre Cyberlectures #2 – Blottie dans un fauteuil 22 janvier 2016 à 18 h 55 min

    […] consacrée  au développement durable sur Wonderful Breizh, et j’ai bien aimé découvrir les petits gestes écologiques du quotidien de Céline et Marjolaine, parce qu’ils étaient à la fois bien pensés et plutôt faciles à […]

  43. Répondre Esther 24 janvier 2016 à 20 h 44 min

    Nous avons déjà adopter quelques uns de vos gestes à la maison! Et certains que tu cites me paraissent évident, j’apprécie réellement ton article!Merci pour ce récapitulatif des gestes que l’on pourrait adopter!:)

  44. Répondre Grenouille de Bruxelles 26 janvier 2016 à 14 h 17 min

    Merci pour cet article, il y a encore et toujours des idées à prendre, c’est bien de les partager. Je sais que j’arrive un peu après la bataille, et je ne suis pas bretonne ni n’habite en Bretagne, mais je vous suis et pratique certaines de vos idées/recette.
    Pour la COP21, j’avais aussi écrit un article sur mon blog pour mes petits gestes: http://unegrenouilleabruxelles.blogspot.be/2015/12/cop21-celine-opere-pour-la-planete-en.html

    Et pour les piles, moi, je suis assez satisfaite de l’usage des rechargeables.
    J’ai aussi testé le recyclage de mes langes bébé en les teignant, c’est une super bonne idée. Il me servent notamment à la piscine, car cela prend vite l’eau des cheveux mouillés.

  45. Répondre Mes petits gestes écolos du quotidien ! - The cocooning around the corner 25 avril 2016 à 7 h 00 min

    […] j’ai lu de chouettes articles sur des gestes écolos ou plutôt citoyens quotidiens. Ca m’a un peu fait un électrochoc car si je considérais faire des efforts, en fait je […]

  46. Répondre Sosobio 25 juillet 2019 à 7 h 25 min

    Et je me permets d’ajouter l’allaitement et le fait de donner à manger à notre fille, depuis TOUJOURS (jamais fait un truc spécial pour elle…)la même chose que nous… Je mixais ou j’ecrasais à la fourchette… Quand je vois mes sœurs jeter trois fois par jour le reste du biberon, de petits pots… Ça me fait mal au cœur….

Laisser un commentaire