Lecture

Lecture wbzh – Cette nuit, la mer est noire : avis

wbzh_florence_arthaud02

Le mois dernier, je vous proposais de lire Cette nuit, la mer est noire de Florence Arthaud.

Je me suis retenue pour ne pas publier ce billet aussi rapidement que j’avais lu le livre. Il m’a fallu en effet deux petites soirées en tête à tête avec lui pour le terminer et le refermer, à regret.

J’ai débuté ma lecture avec une petite boule au ventre en pensant à la flamboyante Florence.

Dans ce livre, elle nous raconte comment elle est tombée (bêtement) à la mer un soir d’octobre 2011 et comment elle s’en est sortie grâce à une succession de petits détails. Elle alterne les passages où elle est dans l’eau et où l’on partage ses pensées intimes et ceux où elle raconte des épisodes de sa vie.

On découvre beaucoup d’elle dans les deux formes de récit. On y lit la femme publique que l’on connaît (ou que l’on croit connaître) et on y rencontre aussi une femme pudique qui dévoile quelques amours et quelques moments forts de sa vie de marin et de femme, tout simplement.

wbzh_florence_arthaud01

Elle évoque aussi Marie, sa fille. J’ai été très émue à chaque fois que j’ai lu ses pensées pour elle.

J’ai refermé le livre avec un goût de trop peu. Le monde aurait gagné à la garder un peu plus longtemps. Elle aurait pu continuer à nous inspirer encore et encore, nous les jeunes femmes nées dans les années 70-80 et à inspirer nos filles et les générations à venir.

wbzh_florence_arthaud03

Et vous qu’avez-vous pensé de ce livre ? Dites-moi tout !

PS : Vous pouvez vous procurer ce livre ici, ici ou chez votre libraire. Bonne lecture !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  1. Répondre Amalia 12 juin 2015 à 7 h 52 min

    Je ne suis pas tentée pour lire le récit de “sa vie” mais pourquoi pas un jour…

    • Répondre Marjolaine 12 juin 2015 à 8 h 58 min

      C’est plus que cela car elle partage ces moments marquants pour elle en les décodant. C’et un peu plus qu’une simple autobiographie. Je conseille, vraiment !

  2. Répondre Mame Annie 12 juin 2015 à 8 h 08 min

    Ayant fait plus de 30 ans de la voile en famille, je me sens un peu concerner, il va falloir que je lise ce livre
    bonne journée

    • Répondre Marjolaine 12 juin 2015 à 8 h 59 min

      Et c’est un livre que j’ai eu plaisir à offrir car il laisse une empreinte, je trouve.

  3. Répondre fanchette 12 juin 2015 à 8 h 43 min

    A priori je ne me sentais pas attiré par ce bouquin mais ton commentaire donne envie de le lire.

    Comme tu le dis cette femme fut tellement inspirante pour notre génération. J’ai gardé une image particulièrement nette de son bateau, sa grand-voile colorée, dans la rade de Lorient le jour du départ vers Saint-Bart. Chez nous, sur un planisphère installé dans la cuisine, on suivait la progression de notre préféré avec des petites épingles qu’on avait personnalisées aux couleurs de notre champion. Et moi mon champion : c’est une championne !

    • Répondre Marjolaine 12 juin 2015 à 9 h 02 min

      J’aime beaucoup cette idée de petites épingles et de planisphère ! Et j’aime la force des images que nous avons de cette femme.

  4. Répondre caro 12 juin 2015 à 11 h 27 min

    Ca me donne envie de le lire !

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 17 h 02 min

      Bonne lecture et viens nous donner ton avis ensuite 😉

  5. Répondre Malirence 12 juin 2015 à 12 h 39 min

    Bonjour, j’avais envie de lire ce livre et alors là, j’en ai encore plus envie !!!!! Donc, je vais me le procurer d’une façon ou d ‘une autre…….. Merc de m’avoir conforté dans cette envie…

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 17 h 02 min

      Bonne lecture et reviens-nous dire ce que tu en penses !

  6. Répondre Fmior03 12 juin 2015 à 17 h 53 min

    Gniiiii!
    Mon commentaire ne concerne pas ce livre, sans doute magnifique, mais tout simplement le fait que je découvre par hasard que les firewall de mon PC (de boulot, chut) ne bloquent plus votre blog!! C’était une grande frustration! Alors je suis juste ravie!

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 17 h 01 min

      ^__^merci à ton boss !

  7. Répondre isa 13 juin 2015 à 6 h 11 min

    moi, j’ai adoré…une femme libre et indépendante qui a vécu pleinement ses envies et très réaliste : “une femme courageuse est une femme qui se lève à 06 h00 tous les matins pour aller à l’usine”…très humble et non pudique surtout quand elle dévoile ses problèmes d’alcool…un mythe !!!

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 16 h 58 min

      Elle dévoile sans trop dévoiler, c’est ça qui est très fort je trouve.

  8. Répondre RoZ 14 juin 2015 à 8 h 17 min

    Je l’ai lu d’une traite, au cours d’un voyage en train. Refermé trop rapidement, j’aurais aimé qu’il se lise moins vite, comme toi, nous en avions parlé.
    J’ai aimé l’écriture, plus douce que l’expression orale connue de l’auteure, mais tout aussi cash et vivante. Je crois que j’ai beaucoup souri en le lisant (ce qui a dû intriguer les passagers du wagon, s’ils ont vu la couverture, quand j’y pense…).

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 16 h 57 min

      Je n’ai pas forcément ri mais j’ai souri, oui. L’écriture est effectivement très douce et fluide.

  9. Répondre Laetitia 15 juin 2015 à 15 h 19 min

    Merci pour cette découverte, car je n’aurai pas pensé à le lire de moi-même! J’ai beaucoup aimé son écriture, son histoire, sa sensibilité… et je trouve que le contexte de la publication de ce livre a rendu la lecture encore plus… profonde. Quelle femme! Du coup, j’ai vite donné le livre à ma petite bibliothèque pour le partager avec le plus grand nombre!

    • Répondre Marjolaine 15 juin 2015 à 16 h 52 min

      C’est vrai que le contexte ajoute à l’intensité de la lecture. Et très bonne idée le don à la bibliothèque. Moi, je l’ai envoyé à une copine qui, je le savais, allait l’apprécier à sa juste mesure.

  10. Répondre Madame Ordinaire 19 juin 2015 à 12 h 04 min

    Je l’ai lu en une soirée, je n’ai pas pu le refermer avant la dernière page. C’est ma grand-mère qui me l’a prêté, elle a tous les livres de Tabarly, Kersauzon, et bien d’autres navigateurs… J’ai passé un très bon moment avec cette lecture mais, comme tu le dis si bien, il y avait encore beaucoup à apprendre d’elle et de son mode de fonctionnement. J’admire cet esprit de liberté qui vivait en elle et ce tempérament qui la faisait repousser toutes les limites. Une bien grande personnalité…

Laisser un commentaire