Bretagne

Manger 100% breton pendant 5 jours

wbzh_breizh_food6

La semaine passée, j’ai donc mangé breton durant 5 jours et j’ai également essayé de faire manger 100% breton à mes enfants (mon mari était en déplacement) et à ma coworkeuse préférée, j’ai nommé Céline !

Tout comme la première fois, je n’ai pas trouvé ça compliqué. J’ai fait mes courses au supermarché, chez les maraîchers, je suis passée au camion de charcuterie qui se gare non loin de chez moi.

J’avais « un peu » oublié que je vis depuis 5 mois sans four (en attendant la fin des travaux) et donc, je me suis trouvée limitée notamment pour préparer du poisson, pour confectionner des gâteaux, j’ai donc adapté à notre mode de vie actuelle (mais vite, qu’on me rende mon four !).

Aucun souci pour trouver des protéines, en revanche, j’ai un peu plus « galéré » avec les légumes. Mon Leclerc propose normalement pas mal de produits bretons. Là, j’ai juste trouvé des pommes de terres et du radis noir. Mais, entre les boites et ce que proposait mon maraîcher, j’ai réussi à acheter breton. Pour les fruits, ça a été pommes mais habituellement, j’achète aussi des kiwis.J’ai également découvert que « breton » sur l’étiquette ne veut pas forcément dire « produit de Bretagne » ou « produit en Bretagne »… Je pense notamment à une limonade qui se réclame « Breizh » avec un grand drapeau sur la bouteille et qui vient du 49… Hum. ERRATUM : seule la bouteille 1,5l de cette marque est conditionnée dans le 49 pour des raison de logistique.

Concernant les boissons, évidemment il est simple de trouver du cidre, du jus de pommes et même de la bière. J’ai été contente de trouver du Breizh Cola (pour me booster un peu) et du cidre Kerisac en bouteille individuelle. Pour l’eau, on a le choix : Plancoet, Menez Are, Isabelle…

Côté conserves, aucun souci non plus. Du pâté, des haricots verts, des rillettes, du foie de morue (beurk mais mon fils adore), on trouve vraiment un large choix made in Breizh. Je n’ai pas pu manger tout ce que j’avais acheté !

Globalement, j’ai mangé équilibré mais comme je suis assez fatiguée, j’ai eu tendance à grignoter (des madeleines, des crêpes…) et à siroter du cola. J’ai bu du thé de l‘îlot Thé, il va falloir refaire une commande…

Pour les laitages, je me suis tourné vers les Malo (au chocolat, nature, vanille, formage blanc, petits suisses…) mais aussi les Sojasun qui viennent du 35 mais bon, j’ai du mal avec le goût du soja, et la marque Vrai qui fait du bio (mais qui a été récemment épinglée car elle fait des yaourts aux fruits sans fruits…).

Cela peut vous paraître un peu fastidieux (si oui, passez directement à la fin du billet) mais j’avais envie de vous proposer mes menus jour après jour :

Lundi

– Petit déjeuner : madeleines d’Armor + lait bio les Éleveurs de Bretagne + Thé des Fées l’îlot Thé

wbzh_breizh_food

– Déjeuner : pâtes au wakamé Morbih’algues avec la truite fumée Guyader selon la recette de Céline (seul le citron n’était pas breton !) + Malo sucré.

wbzh_breizh_food2

– Dîner (avec ma famille complète) : c’est la chandeleur alors on mange un peu n’importe comment… Des chips au vinaigre Bret’s, du foie de morue, des crêpes et des palets Hénaff (les enfants adorent) ! Les crêpes sont confectionnées avec les œufs des poules du jardin, le lait bio des éleveurs bretons et la farine Moulin de l’Ecluse. Miel du Morbihan + Confibreizh.

wbzh_breizh_food3

Mardi

– Petit déjeuner : sur le pouce avec le yaourt à boire mangue passion de Malo et les mini Petits Beurre Traou Mad de Pont-Aven.

wbzh_breizh_food4

– Déjeuner chez Céline : Galette jambon-fromage + mâche du Finistère + cidre + fromage blanc à la fraise Malo

wbzh_breizh_food5

– Dîner (avec les enfants) : blinis + truite fumée Guyader + yaourt

Mercredi

– Petit déjeuner : infusion romarin du jardin + miel Le Petit Trescouët (56) + madeleines au chocolat Ker Cadélac + pomme du 56

wbzh_breizh_food9

– Déjeuner (avec les enfants) : Croque Baby fromage Cité Marine + haricots verts Jean Nicolas + mâche + Malo au chocolat

wbzh_breizh_food8

– Goûter (avec les enfants) : madeleines au chocolat Ker Cadélac et compote de pomme maison. J’avais trouvé des gourdes de compote Breizh Pom il y a quelques temps mais elles ont disparu des rayons.

– Dîner (avec les enfants) : soupe de radis noir, carottes et pommes de terre + croûtons Sainte-Barbe + emmental râpé les Éleveurs de Bretagne petits suisses Malo + Confibreizh

wbzh_breizh_food7

Jeudi

– Petit déjeuner : thé des fées l’ilôt Thé.

– Déjeuner avec Céline : reste de la soupe de la veille + poulet breton aux épices (recette bientôt sur le blog !) + riz aux algues + Malo sucré. Sûrement me meilleur repas de cette semaine bretonne ! Miam !

wbzh_breizh_food6

– Dîner (avec les enfants) : restes du poulet breton aux épices (recette bientôt sur le blog !) et terrine en tartine sur le pain complet + yaourt nature Vrai avec Confibreizh.

wbzh_breizh_food10

Vendredi

– Petit déjeuner : yaourt Sojasun sont fabriqué dans le 35 + crêpe la Quimperloise, confiture Confibreizh et jus de pommes Le Brun.

wbzh_breizh_food11

– Déjeuner : tranche de jambon avec un soupe poireau-pomme de terre maison.

– Dîner (avec les enfants) : jambon breton du camion de charcuterie + purée de pomme de terre maison + petits suisses Malo. Sûrement le deuxième meilleur repas de cette semaine ^__^

wbzh_breizh_food18

Comme la première fois, cette expérience m’a bien plu. J’ai découvert des produits locaux (notamment de la confiture de lait mais nous ne l’avons pas testée ou le riz aux algues). Je n’ai pas poussé l’expérience, faute de temps, à faire le tour des popotes pour acheter directement chez les éleveurs mais je l’ai déjà fait depuis que je vis en Bretagne. j’ai notamment déjà acheté un demi cochon pour le partager avec ma belle-mère. Là, le prix est imbattable.

J’aime bien faire ces semaines bretonne car cela me fait réfléchir sur notre manière de manger et de consommer plus généralement. Cela nous apporte pour notre consommation future et surtout j’apprends à lire les étiquettes. Ce n’est pas non plus parce qu’un produit est conditionné en Bretagne qu’il vient de Bretagne mais c’est déjà un plus pour l’économie locale.

Globalement, la Bretagne est assez riche pour avoir une nourriture 100% bretonne diversifiée et ludique, même en hiver que l’on mange du manufacturé ou du fait-maison.

Au fil du temps, les produits made in Breizh s’imposent dans ma cuisine. parce qu’ils sont de bonne qualité et parce qu’ils sont faciles à trouver pour moi.

Et vous, que vous inspire cette expérience ? Est-ce que cela vous semble réalisable dans vos régions ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

33 commentaires

  1. Répondre anyo 10 février 2015 à 8 h 42 min

    Humm, toutes ces jolies photos (et descriptions) me donnent faim! Hâte de lire la recette du poulet et de refaire un séjjour breton pour faire le plein de pâtes et riz aux algues! En île de France, ça compte les champignons et le jambon de Paris?? 🙂

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 54 min

      En Ile-de-France, tu dois avoir de quoi te nourrir largement !

  2. Répondre Sandrine 10 février 2015 à 9 h 04 min

    Eh bien effectivement c’est très varié ! Et en même temps simple et que tout le monde peut faire (si on habite en Bretagne bien sur!) Bravo et mention spéciale pour la purée jambon qui est souvent faite ici (plus de mousseline depuis que j’ai découvert le presse purée tup

    • Répondre Marjolaine 10 février 2015 à 10 h 29 min

      Mes enfants ont dit que c’était la meilleure du monde !

  3. Répondre Kid Friendly 10 février 2015 à 9 h 19 min

    Les pâtes aux algues me font envie ! Et en voyant tout ça je me dis que la Bretagne me manque ! Mais bon, pas de passage prévu avant un bail (BB3 arrive en juin donc…).
    Je ne savais pas que Vrai s’était fait épingler 😮
    Belle expérience en tout cas !

  4. Répondre Sofimo 10 février 2015 à 9 h 23 min

    Miam, ce post donne bien faim, par contre la breizh limo est belle et bien Bretonne, seules celles de 1.5l sont embouteillées à Cholet pour raisons logistiques.
    http://breizhlimo.fr/
    Mention spéciale pour les chips Breitz, elles sont excellentes et peuvent se trouver hors Bretagne

    • Répondre Marjolaine 10 février 2015 à 10 h 26 min

      Ah super, merci beaucoup pour l’info ! Je modifie tout de suite !

  5. Répondre Amalia 10 février 2015 à 10 h 48 min

    Ma fille de 5 ans et ma belle fille de 23 ans sont raides dingues aussi des palets hénaff (merci ma belle-mère de les avoir habitués a ça^^)

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 53 min

      Moi je trouve ça trop gras mais bon, ils aiment !

  6. Répondre Femin'elles 10 février 2015 à 13 h 13 min

    Le riz aux algues me tente beaucoup, il faut absolument que j’en trouve

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 53 min

      Chez Leclerc chez moi mais je ne sais pas s’ils en font partout.

  7. Répondre Daily about Clo 10 février 2015 à 13 h 41 min

    Belle initiative surtout si tu la réitères par la suite 🙂

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 39 min

      En fait, ça influe directement sur notre consommation ensuite car on découvre des produits qui nous plaisent et on les rachète 😉

  8. Répondre Audrey 10 février 2015 à 19 h 24 min

    Miam ! Les mini-beurre et la galette bretonne me donnent très envie !
    Bisous

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 39 min

      J’ai adoré et les petits aussi !

  9. Répondre Clem 10 février 2015 à 20 h 57 min

    Merci pour cet article, cela me rappelle comment la Bretagne me manque !
    Nous ne sommes pas loin (en Normandie) mais nous ne pouvons pas tout trouver ….
    Le riz aux algues me tente terriblement ! Prochain passage en BZH je file l’acheter !!!!!

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 40 min

      Quel succès ce riz aux algues !

  10. Répondre Poulette Dodue 10 février 2015 à 21 h 17 min

    Très jolie idée.
    Le riz aux algues et carrément alléchant, le riz est breton aussi ? (ou seulement les algues)

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 41 min

      Je pense que cela doit être compliqué de cultiver du riz en Bretagne mais qui sait ?

  11. Répondre Soleil de minuit 10 février 2015 à 22 h 59 min

    A la lecture du billet, je me dis qu’ici en Haute-Savoie, je dois pouvoir également trouver des produits locaux (pays des 2 savoies 73 et 74). Une question d’organisation et de réflexion pendnat les courses.
    Un site référence les meilleurs produits de Savoie http://www.marque-savoie.com et nous avons une offre très élargie dans l’industrie alimentaire et dans la production maraîchère bio.
    Au quotidien, nous favorisons les produits locaux, il reste à tenter l’aventure du 100% alpin.

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 41 min

      Tu me diras si tu tentes ?

  12. Répondre 10 février 2015 à 23 h 00 min

    Ça y est a Annecy aussi on trouve les yaourts Malo !!!!

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 42 min

      Youhou !

  13. Répondre Aurélie 11 février 2015 à 0 h 15 min

    Tout comme ta première semaine bretonne, tu me donnes envie de tenter l’expérience ! C’est vrai que nous sommes assez bien pourvus en produits locaux… Allez, promis : la prochaine fois que je vais dans Rennes centre ou dans Saint Malo, je m’offre un produit « exotique » dans le style de ton riz pour que toute la famille y goûte ! ^^
    ET sinon, toujours pour les Rennais ou les Malouins : les fermiers du coin (à Saint Jacques) ou les fermiers de la baie (à saint Malo) proposent des produits locaux avec le moins d’intermédiaire possible 🙂

    • Répondre Marjolaine 11 février 2015 à 13 h 52 min

      🙂

  14. Répondre Lucie 11 février 2015 à 16 h 47 min

    Je trouve ton expérience tres inspirante, tous ces produits bretons que l’on mange en vacances. Ici dans le 49 je pense que l’on pourrait se nourrir local avec de la viande, de la charcuterie, de la brioche. Mais il faudrait vraiment tenter l’expérience pour savoir si c’est faisable. E puis j’ai un stock de l’ilot aux thés et tu m’as trop donnée envie de galettes et de madeleines! 😉

  15. Répondre Covima 17 février 2015 à 14 h 12 min

    Je me souviens de l’épisode précédent, c’est bien aussi cette version « hiver ». En te lisant, je me dis que finalement dans les placards et le frigo à la maison, je pense avoir pas mal de produits locaux, c’est devenu un réflexe pour beaucoup d’aliments (même si ce n’est pas possible pour tout) que j’achète régulièrement car je regarde très souvent d’où ça vient sur l’étiquette, et à la longue je le sais donc je le fais automatiquement. Et c’est tellement vrai qu’ici on mange bien !

  16. Répondre Emilie 8 mars 2015 à 20 h 53 min

    Bonjour, honnêtement c’est une habitude de manger local (de saison et bio). Une fois que l’on a commencé difficile de revenir en arrière. Parfois on a la flemme de cuisiner alors bon un truc vite fait passe bien. Personnellement, c’est un acte politique et citoyen, alors il est toujours agréable de voir que certaines personnes se posent des questions!

  17. Répondre Rozenn 24 mars 2015 à 8 h 34 min

    Bonjour, pour les laitages, il y a aussi et ils sont excellents > les yaourts de la laiterie de Ker Ronan (on les trouve dans quasiment tout les supermarchés) Sinon, beaucoup de choix pour cette région hein ? merci beaucoup de nous montrer notre Bretagne sous un angle nouveau!!! nous avons parfois des choses sous le nez que l’n ne voit même pas!

  18. Répondre Kaay 28 mars 2015 à 22 h 25 min

    Comme j’habite en Bretagne, et que je suis assez locavore dans l’esprit, j’achète mes fruits et légumes sur les marchés (Josselin, Vannes, La Gacilly…) ainsi que la charcuterie et les poissons et fruits de mer.
    A St Philibert, j’achète mes huîtres et coquilles St Jacques en saison directement chez le producteur.
    Pensez à la Belle Iloise (pleins de boutiques sur la côte), qui propose des sardines, thons et maquereaux de Bretagne.

    Les galettes se trouvent partout en grandes surfaces et en boulangerie, et, en général, viennent d’un producteur des alentours.
    Cela demande un peu de recherche, mais oui, on peut manger 100% breton sans y laisser son porte-monnaie, ni son énergie.

  19. Répondre Reis Alexandre 20 mars 2017 à 12 h 43 min

    Je viens de voir votre superbe propos sauf qu’il y a une erreur sur le 100% Breton le riz au algues et épices le riz en aucun cas n’est Breton car ont ne fait pas de Basmati en Bretagne et étant le seul riziculteur Breton je confirme que se riz n’est pas de notre production car nous somment encore en expérimentations et que nous faisons une dégustation par an dans notre exploitation 100% riz Breton voilà amitié à vous

  20. Répondre KidWelcome 20 août 2019 à 11 h 45 min

    C’est vrai que la nourriture bretonne est excellente. Habitant à Rennes, j’amène souvent mes enfants dans des endroits où l’on peut déguster nos spécialités … ils adorent !!

Laisser un commentaire