Lecture

Justesse

livres1J’aime refermer un livre en me disant qu’il est plein de justesse. C’est difficile à définir la justesse, c’est peut-être quelque chose de très personnel, la vision de la justesse. C’est peut-être simplement le reflet de ce que l’on s’imagine juste. Je ne sais pas, j’ai arrêté la philo trop tôt il faut croire. Pourtant récemment, j’ai lu trois livres dans trois styles complètement différents et quand je les ai refermés, j’ai eu ce sentiment de justesse. De choses écrites, décrites ou pointées comme il fallait.

– Un tout petit rien (édition Kero) de Camille Anseaume – offert. Je savais que Camille savait particulièrement bien écrire, il suffisait de lire ses billets de blog pour s’en rendre compte. Elle a ce don pour la chute et quand je la lis, mon estomac fait souvent un petit salto arrière au détour d’une phrase. Elle vise juste, je ne sais pas si c’est un talent inné ou si elle travaille comme une dingue pour mettre les mots les uns à la suite des autres mais ça marche. Camille publie cette semaine son premier roman, Un tout petit rien. Ce livre raconte l’histoire d’une jeune femme enceinte par accident. Garder ou pas ce bébé, telle est la question du début du livre. Camille l’héroïne (que je n’ai cessé d’imaginer avec les traits de Camille la romancière, évidemment) livre ses pensées jour après jour. Que dire si ce n’est que cette maternité qui se dessine est subtilement décrite, que l’on sourit, que l’on vit, que l’on a envie d’appeler Camille pour lui dire des choses douces au creux de l’oreille parce que tout ça est si grand pour elle mais qu’en même temps, elle semble mieux équipée que personne pour y faire face. Que dire de la maman de Camille qui aime avec tout ce que cela a d’encombrant et d’empathique ? J’ai récemment essayé de lire Billy d’Anna Gavalda, j’ai refermé au bout d’une centaine de pages, usée par le style qui me semblait forcé. Ici, je me suis laissée emporter par les mots qui jouent les uns avec les autres avec une fluidité naturelle. Un tout petit rien est un premier roman mais j’espère de tout mon coeur que Camille en écrira de nombreux autres. Pour renouer avec le plaisir de la lire et de sentir mon estomac faire des petits saltos au détour d’un mot.

– On ne présente plus Marie, si ? Après son premier guide des “Mamans testent” sur l’éducation ou plutôt sur les aventures du quotidiens en tant que parents, Marie Perarnau récidive avec talent dans “De la grossesse à la naissance” aux éditions Du Chêne (offert). Une fois encore, les illustrations de Chloé Perarnau accompagnent savoureusement les textes plein d’humour et de lucidité de Marie et une fois encore, la maquette est particulièrement soignée (c’est Michel Azous qui se colle à la photo ce coup-ci). On y retrouve les personnages chers à Marie : les Nains (évidemment), le Mâle, Belle-Maman… En ce qui concerne les écrits, c’est du bonbon. Oui, que du bon, du drôle, du savoureux, du bien vu, de la bienveillance aussi qui déculpabilise. Et des conseils pas moisis, comme dit Marie. Vous vous rendez compte de la révolution depuis les poussiéreux et trop sérieux guides de grossesse que l’on nous proposait encore comme Bible de la grossesse il y a seulement quelques années (Laurence Pernoud, je pense à toi) ? Mais quel bonheur de se retrouver et de lire des choses proches de ce que l’on vit et non pas des “il faut”, “vous devez”… Rire en lisant un guide de grossesse, voilà qui me paraît terriblement juste !

– Je voulais également vous parler du sublime “Le quatrième mur” de Sorj Chalandon, prix Goncourt des lycéens 2013. Il ne figure pas sur la photo car je me suis empressée de le prêter, parce qu’un bijou tel que celui-là, ça ne doit pas rester sur l’étagère d’une bibliothèque. J’ai entendu Sorj Chalandon chez Pascale Clark sur France Inter en voiture un matin alors que j’allais travailler chez Shalima. J’ai pleuré à chaude larmes en entendant transpercer son émotion quand il a évoqué Sabra et Chatila. “Le quatrième mur” retranscrit sa découverte du massacre à l’époque mais bien plus que cela. Sorj parle de Georges, un homme tout ce qu’il y a de plus banal et humain, qui se retrouve happé par une guerre qui n’est pas la sienne et qui y laisse pour toujours un partie de son âme. Il n’y a pas un mot de trop dans ce livre, pas d’impudeur, pas d’effet gore. Ce livre devrait être lu par tous les lycéens et par leurs parents, parce que la guerre y trouve un visage, des visages. J’allais terminer le Quatrième mur sur la terrasse de notre villa en Guadeloupe pendant la sieste des enfants. Mais le décalage entre ma lecture et le cadre idyllique dans lequel j’étais m’a empêchée de poursuivre. Je l’ai terminé pudiquement chez moi et pour essuyer mes yeux et moucher mon nez tranquillement une nouvelle fois à cause de Sorj Chalandon.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

19 commentaires

  1. Répondre poulettedodue 13 février 2014 à 16 h 40 min

    “Un tout petit rien” est dans ma wish list de bouquin !
    Je t dirais après lecture.
    Bises

  2. Répondre MamAnGaga 13 février 2014 à 16 h 48 min

    Ca donne envie de plonger dedans. Et de redecouvrir les plaisirs de la lecture. Merci !
    Ahh, les livres… Ces petites choses sacrees…

    • Répondre Marjoliemaman 13 février 2014 à 16 h 50 min

      Je retrouve l’énergie de lire depuis quelques mois, c’est tellement bon !

  3. Répondre louison 13 février 2014 à 17 h 00 min

    Oh!!! Merci!!! Sorj Chalandon je voulais ABSOLUMENT le lire (entendu à plusieurs reprise sur FI effectivement). Et puis la vie quoi.. J’ai oublié (OK shame on me). Mais du coup tu me fais me souvenir. C’est cool! Merci!

  4. Répondre Zazimutine 13 février 2014 à 17 h 05 min

    Merci pour ces conseils de lecture.
    Concernant le 3ème livre dont tu parles, je ne sais pas si tu as vu le film valse avec bachir qui relate les mêmes événements sous forme de dessin animé; je te le conseille, mais prévoir les mouchoirs, ça tord les tripes!

  5. Répondre maman poule 13 février 2014 à 19 h 06 min

    merci pour ces conseils lecture! hâte de découvrir ces 3 livres! en général j’aime beaucoup le Goncourt des lycéens (beaucoup plus que le Goncourt d’ailleurs). Le Quatrième mur est en commande d’ailleurs!

  6. Répondre Célia 13 février 2014 à 20 h 35 min

    Le quatrième mur est juste magnifique et chavirant.
    Je l’ai fini dans le train, en pleurs, parce qu’il fallait.
    À faire circuler oh que oui!

  7. Répondre madamezazaofmars 13 février 2014 à 22 h 16 min

    J’ai presque fini le livre de Marie et des que je peux je commande celui de Camille car je n’en lis que du bien.
    Pour une fois, je veux bien me laisser influencer.

  8. Répondre Une maman et ses petits plats 13 février 2014 à 23 h 32 min

    J’ai beaucoup aimé le Goncourt des lycéens 2012, alors je crois que je vais ajouter le 2013 dans ma wish-list.

    Merci beaucoup pour cette découverte.

  9. Répondre Padme 13 février 2014 à 23 h 54 min

    En tout cas ça donne carrément envie de les lire!

  10. Répondre Sweet Mama 14 février 2014 à 10 h 57 min

    J’aime beaucoup quand tu nous fais partager tes coups de coeur littéraires, car ce qui te plait à toi à de grandes chances de me plaire à moi aussi ^^
    Biz

  11. Répondre CarO 14 février 2014 à 12 h 04 min

    “Un tout petit rien ” est en cours ….. Merci pour le partage

  12. Répondre Mamande3enfants 14 février 2014 à 13 h 59 min

    Le livre de Camille Anseaume et le quatrième mur me font de l’œil aussi.
    Par contre, j’ai souvent suivi tes liens mais je n’accroche pas du tout à l’écriture de Marie Perarnau. Heureusement, elle n’a pas besoin de moi pour avoir du succès!
    Douces lectures-cocooning !

  13. Répondre Babouche, Nana & moi 15 février 2014 à 8 h 29 min

    Merci pour ces pistes de lecture ! Le quatrième mur, je l’ai lu il y a peu, il m’a vraiment bouleversée.
    Et tu m’as donné bien envie de lire les deux autres ! Je suis accro au blog de Marie, il va quand même bien falloir que je bouquine ses livres un jour !

  14. Répondre Joëlle 15 février 2014 à 10 h 20 min

    Dès que j’ai lu les 10 livres entassés sous ma table de nuit, j’achète celui de Camille. Merci pour tes retours toujours très intéressant. Bisous et bon week end à toute la famille.

  15. Répondre charlotte 16 février 2014 à 21 h 12 min

    J’ai lu le 4ème mur en une nuit tellement j’étais captivée. Et la première chose à laquelle j’ai pensé en le refermant, c’était que décidément il n’était que justesse

  16. Répondre Fmior03 28 février 2014 à 12 h 10 min

    Je lis tes posts avec retard et tout arrive en même temps… reprendre le temps de lire, j’ai soif de çà! Merci pour ces conseils, je note en particulier Le Quatrième Mur…
    Et je souscris à ton propos sur les livres de grossesse: Laurence Pernoud, au secours! En revanche, j’ai adore Bébé, dis-moi qui tu es, on l’offre à tous les futurs parents 🙂

  17. Répondre laure 7 mars 2014 à 12 h 05 min

    Merci pour le conseil pour Le 4ème mur que j’ai découvert grâce à toi, j’ai beaucoup aimé, très puissant, très beau, très fort !!!
    Dans un autre style, je te conseille En finir avec Eddy Bellegueule de Edouard Louis, bluffant également dans un tout autre style.

Laisser un commentaire