J’aime – J’aime pas

J’aime – J’aime pas en octobre

photo-119.JPG

Avec un petit jour de retard…

J’aime

– Entendre Fleur de Sel et Kouign Amann qui se parlent au téléphone. A base de “tu as bien dormi” et de “tu me manques”. C’est trop choupi, je fonds littéralement.

– les sourires et les “areuh” enthousiastes de Petite Gavotte. Elle sera aussi bavarde que son frère et sa soeur, je suis prête à la parier. ça promet pour nos oreilles. Je vais investir dans la boule Quiès.

– La toute première veilleuse Petite Gavotte offerte par Pabobo. Elle s’appelle la Super Nomade (photos) et porte bien son nom. Elle se recharge sur l’ordi grâce à un port USB, est autonome 200 heures (très pratique pour les mères qui souffrent d’Alzheimer de fatigue et oublient de charger la veilleuse tous les deux jours. Oui, les mères comme moi) et elle possède deux niveaux d’intensité. J’adore sa petite frimousse de fantôme gentil. J’espère que Petite Gavotte l’aimera autant que Fleur de Sel aime sa veilleuse nomade. Perso, je la préfère même à la Nomade car elle est plus légère (70 grammes) et je la trouve également plus douce au toucher. Son prix : 30 euros.

photo-120.JPG– que Petite Gavotte ait de moins en moins besoin de mes bras pour dormir et que ses coliques s’arrangent…

– avoir 3 enfants. Même si je suis crevée et même si MMM est un peu moins présent ces temps-ci, avec 3 enfants, j’ai la sensation d’avoir trouvé le nombre qui nous convient parfaitement.

– les couches lavables… Oui, je vous parle de la suite de mes aventures demain (si tout va bien) !

– Entendre mes enfants qui chantent BB Brunes ou Fun (We are young). Et entendre Kouign Amann jouer en disant “la tête au carré”. Bon mix de mes écoutes radiophoniques : Virgin et France Inter !

J’aime pas

– la flotte. Toute cette pluie bon sang… Et moi qui disait l’an passé qu’il pleuvait moins en Bretagne qu’en région parisienne. J’aurais dû fermer ma grande bouche, je nous ai porté l’oeil. Je crois que je ne suis pas waterproof en fait.

– me dire souvent (trop souvent) que c’est notre dernier bébé. Ce sont des moments si courts que cette toute petite enfance qu’on aurait presque un goût de trop peu. Pourtant, je le sens au fond de moi, c’est terminé et sans regrets.

– regarder ma pile de bouquins à lire sans avoir le temps et le courage de m’y plonger. Et pourtant, j’ai toujours cette même frénésie quand il s’agit d’aller acheter des livres… Bon, mon objectif de novembre est de lire le cadeau de MMM, un bouquin qui s’appelle “Adrien ou la colère des bébés” qu’on m’a conseillé et qui parle de prématurité. Si j’y arrive, promis, je vous en parle.

– ne pas avoir eu le temps de me faire les ongles correctement depuis le mois de juillet. Non mais franchement.

Je vous souhaite un beau long week-end si vous faire le pont et sinon, plein de courage aux travailleurs…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi