Grossesse

Hormonalement instable

photo-19.JPGMercredi 1er août, j’ai passé la journée sur les montagnes russes. Pas au Parc Astérix non, dans mon propre corps. Moi qui trouvais que je n’avais pas trinqué hormonalement et que mes humeurs étaient plutôt comme d’habitude depuis le début de cette grossesse (MMM a un autre point de vue, évidemment), j’ai été servie… Comme si j’avais gobé 6 plaquettes de Diane 35 ou bu 3 litres de Red Bull. Est-ce le fait d’avoir passé le cap des 37 SA, est-ce le fait d’avoir l’impression de toucher au but ? Est-ce parce que c”est le jour que je me fixais pour laisser de côté vraiment tout mon boulot ? Est-ce à cause du changement de mois. En tout cas, j’ai “ramassé grave” comme on dit… Petit résumé avec différentes situations affrontées de manière absolument irrationnelle dans la même journée.

– je me réveille sous les cris de Fleur de Sel. Que se passe-t-il, j’ai comme le sentiment que je suis à l’étroit dans mon corps…

– le petit déj se passe dans un joli bazar. J’essaye de me cacher dons mon bol de Spécial K. J’envisage de voir si ma fille porte bien le bol breton renversé sur la tête mais j’ai la flemme de nettoyer la cuisine ensuite.

– j’ai perdu ma carte de groupe sanguin depuis plusieurs semaines. Enfin, ça fait plusieurs semaines que je la cherche sans succès. Mon médecin m’a donc prescrit une double détermination que je dois aller faire en même temps que ma toxo. Enervée par mon incompétence à retrouver cette carte, je me mets au défi de la retrouver car je SAIS qu’elle est dans ma maison. Je vais pleurer ma bêtise sur Twitter et ma chère Mel me conseille d’en appeler à Saint-Antoine-de-Padoue (le meilleur copain de ma mamie Elise). Je me hurle dessus intérieurement car je n’ai pas pensé toute seule à Saint-Antoine qui pourtant est le spécialiste pour retrouver mes affaires perdues. Quelques minutes plus tard, je retrouve ma carte. Dans mon dossier de grossesse, rangée bien comme il faut en attendant le jour J. Je ne me souviens pas de l’avoir rangée, j’ai juste envie de me taper la tête contre les murs ou de me faire bouffer ma carte (mais je vais en avoir besoin).

– Au labo pour mon prélèvement de toxo et compagnie, je vois bien à son visage que la nana qui doit me piquer va me faire mal. Bingo, elle me prend au moins 6 tubes alors que l’aiguille me traverse le bras. J’ai mal, j’hésite entre pleurer et lui crier son incompétence au visage. Je décide de ne rien faire.

– je dis au revoir à Mamyvonne et Popope qui partent en vacances. A leur retour, on sera sûrement 5. Je dis à Mamyvonne “je suis sûre que je vais accoucher tellement vite que ça sera sans péri”. Elle qui a accouché notamment d’un bébé de 4,2 kilos (MMM) à Jakarta me répond “ça fait pas si mal que ça” mais son regard plein de larmes dit le contraire. J’ai peur.

– Kouign Amann ne fait pas la sieste. Je me retiens d’aller l’attacher à son lit et de l’étouffer avec sa Tartine parce que moi, j’essaye vainement de dormir.

– Il parvient à réveiller sa soeur et là, le monstre plein d’hormones en moi surgit comme une Gorgone. ça crie fort une Gorgone. Et ça halète une Gorgone enceinte parce que ça a du mal à crier et à respirer en même temps.

– les enfants font trop de bruit dans le salon, je n’arrive pas à suivre les JO. Je pleure sur le canapé car j’ai trop la flemme de les disputer et que je réalise qu’à 3, ils vont réussir à me rendre dingo en moins d’un mois. Je réserve un billet open pour Hawaii pour le jour d’après mon accouchement.

– je pense que je vais accoucher dans la nuit. J’angoisse grave car je ne suis absolument pas prête. Je réalise que je n’ai même pas préparé de coin pour que cette enfant dorme dans notre chambre. Je suis la pire des futures mamans…

– le soir, en couchant mes enfants, je me dis que c’est peut-être la dernière fois que je les borde avant que l’on soit 5. J’ai les larmes aux yeux, ils sont tellement merveilleux ces deux chérubins. Et j’ai été si méchante avec eux aujourd’hui.

– Kouign Amann se relève 5 minutes après le coucher. Je sors l’épluche-légumes des projets sanglants dans la tête. MMM le recouche, j’ai envie de pleurer.

– ça serait bien que j’accouche maintenant en fait, ça me ferait 3 jours tranquillou loin de cette maison. Je pense que MMM et les Pin’s ont un plan machiavélique pour me rendre folle en ne m’accordant aucune minute de répit. Il faut que je me tire de cette baraque avant qu’ils ne me confisquent mon passeport (et ma carte de groupe de sanguin).

– j’essaye de me calmer en twittant, ça m’évite au moins de m’énerver pour rien contre MMM. Résultat, c’est pire, ce que je lis ici et là me fait contracter puissance 12. Je propose mes services de pitbull prêt à l’attaque et je suis prête à aboyer contre qui on me dira d’aboyer.

– je vibre devant la belle médaille de bronze du relais 4X200 m féminin en natation aux JO. Juste avant d’avoir envie de faire bouffer son micro à Nelson Montfort. Mais comme tout le monde en fait.

– je me répète comme un mantra “Je ne suis pas folle”. Je suis juste Isabelle Adjani. “Je ne suis pas folle”.

– pour me calmer, je décide de finir ma valise maternité où il manque quelques affaires de toilettes. Je réalise que je n’ai plus de déo et que si je dois accoucher cette nuit, je sentirais la transpi. ça m’énerve si fort que je décide de filer au lit.

– je dis “bonne nuit” à MMM de manière très sèche. C’est à cause de lui tout ça, il faut un coupable.

– de toute façon, on va vite se réconciler vu que je vais accoucher dans quelques heures sur un pont car on sera partis trop tard à la maternité.

– je mets trois plombes à m’endormir, j’hésite entre pleurer et partir en fou rire. Finalement, je me réveille un peu plus tard, génée par mes propres ronflements.

Demain est un autre jour, c’est Scarlett O’Hara qui l’a dit. Et heureusement parce que le 2 août, j’étais de bien meilleure humeur et un peu plus stable hormonalement.

PS: la photo ? Un mur de ma maison. Dans la niche, j’y vois une petite Vierge comme il y en a beaucoup dans les maisons bretonnes…

PS 2 : les gagnantes des Tops Solaire Tribord sont : Linette le commentaire 14 et Carine, le commentaire n°27. Je vous envoie un mail !

PS 3 : le coin dodo de Pyrrhus a été mis en place hier avec la collaboration de Kouign Amann et Fleur de Sel. Prêt, feu, go !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi