Lis ma vie

Un mercredi de printemps

Je voyais ce mercredi matin comme une marathon : réveil après une nuit pourrie (merci Fleur de Sel), petits déj’ avalés en vitesse, enfournage des enfants qui couinent dans la voiture, dépose du Kouign Amann larmoyant à la gym, rendez-vous affreux chez le dentiste (avec les deux enfants) pour le contrôle post accident de Kouign Amann puis enfin, retour à la maison avec deux montres affamés et repas sur le pouce dans les pleurs de fatigue.

Il n’en a rien été. La nuit n’a compté que 2 réveils. A 6 heures, deux pin’s se sont glissés dans mon lit (heureux sois-tu MMM quand tu dors à Paris). A 7 heures, il ont réclamé leurs biberons et sont allés jouer jusqu’à 8 heures, heure à laquelle je me suis levée. Je me suis douchée et tout le monde s’est habillé dans le calme, nous avons pris un long petit déj, Kouign amann a même eu le temps de tremper sa manche dans le miel et moi, j’ai eu le temps de le changer sans râler.

Une fois à la gym, Kouign Amann m’a virée du cours car je mettais trop longtemps à partir. Fleur de Sel et moi sommes allées prendre un jus d’abricot et un verre d’eau dans notre café, il faisait froid mais beau. Après avoir récupéré un Kouign Amann tout joyeux, nous avons filé chez le dentiste. Mes deux enfants ont joué aux enfants modèles : “bonjour, merci, au-revoir”. Kouign Amann a ouvert grand sa bouche pour montrer son trou béant et bien tenu le petit papier avec son pouce pendant la radio.

Sur le chemin du retour, j’ai vu cette pizzeria. Nous avons pris une Margarita à emporter et un gros pot de Ben & Jerry’s “Strawberry cheesecake”. Le monsieur a donné des sucettes aux enfants. Kouign Amann a demandé si l’on pouvait manger dehors, j’ai dit non. Puis j’ai dit oui. Nous avons sorti une grande couverture fleurie et nous nous sommes installés tous les trois pour déjeuner. Popope est passé à l’improviste prendre l’apéro au soleil, nous lui avons offert un petit morceau de pizza à la place de ses habituelles cacahuètes. Fleur de Sel a mis les mains dans le pot de glace et je n’ai même pas crié. J’ai constaté avec plaisir que depuis le réveil, je n’avais pas eu à pousser la voix. Même s’il est loin d’être fini, je garde déjà un merveilleux souvenir de ce mercredi au goût de printemps.

photo-391.JPG

photo-392.JPG

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi