Grossesse

Mes envies de fraise

Je ne vais rien vous cacher, le premier trimestre de cette grossesse a été apocalyptique. J’ai cru mourir de fatigue, bien plus que pendant mes deux premières grossesses et j’ai subi une attaque de nausées force 7 sur l’échelle de Richter des nausées. Les nausées attaquant surtout le soir à partir de 22 heures (heure à laquelle je n’aspirais qu’à une chose : dormir). MMM a même dû stopper plusieurs fois la voiture pour que je puisse (voile pudique) sur le bas côté.

Face à ces attaques de nausées, les gingembre frais et les autres trucs habituels n’ont rien donné. Un soir, je lis un twit de Poooum qui sirote une tisane à la fraise avec une cuillère de miel. Une envie féroce de tisane à la fraise me saisit. Résultat, le lendemain, je fonce acheter ma tisane à la fraise. Miracle de la vie et mystère de la femme enceinte, l’odeur de fraise, pourtant plutôt écoeurante à la base, semble appaiser un peu mes nausées. De cet événement est née une consommation frénétique de fraise de synthèse. Petit tour d’horizon…

2012-5491.JPG

– l’infusion Tentation Fraise (à la fraise et à la framboise) de Lipton. Avec une cuillère de miel, cette petite potion magique me fait un bien fou. En fait, j’ai l’impression de manger un bonbon, c’est tout doux, tout chaud, ça fait bien du bien à l’intérieur de dedans mon petit corps.

– le soin des lèvres à la fraise Laino. Ayant fini mes baumes Carmex adorés qui venaient de Londres (désepoir), je devais investir dans un nouveau stick à lèvres. Quand j’ai vu qu’il existait à la fraise chez mon pharmacien, j’ai dit banco et j’en ai pris un autre à la framboise pour en garder un dans mon sac et un à la maison (trop fûtée, la fille). La framboise est bien aussi mais je préfère quand même la fraise.

– pour les pin’s, j’ai acheté le shampooing Kids Timotei “Princesse des Fraises” (rien que ça), comme par hasard, hein. Résultat, je leur pique une fois sur deux et je m’en sers de bain moussant quand je m’accorde ce petit plaisir. Sinon, je me fais des shoots à l’odeur des cheveux (propres) des pin’s et c’est encore ça le meilleur.

– les yaourts Mamie Nova à la fraise. Avec des gros morceaux de fraises. Miam. Si vous ne connaissez pas, ne commencez pas, c’est trop addictif.

Autre phénomène étrange, j’ai constaté que l’ambre me faisait du bien et me faisait oublier les nausées… En revanche ne me parlez pas de vraies fraises parce qu’en plein hiver, j’ai juste envie de dire “beurk”.

A côté de cette frénésie de fraise, j’ai également recherché comme une folle des goûts acides. Moi qui ne jure que par le sucre, j’ai bu des litres de jus de citron, mangé des kilos d’oranges bien acides, avalé des compotes à la rhubarbe, eu une envie de terrible de malossols (sans en trouver), un truc de femme enceinte… Pour mémoire, pour Kouign Amann j’avais envie d’éclairs au café et pour Fleur de Sel, j’aurais tué pour des crêpes, des pancakes ou un Big Mac ! Rien à voir, quoi.

PS : bienvenue dans mon nouveau “chez moi”. J’espère que cela vous plaira. Un immense merci à la talentueuse Natacha Birds qui a compris en deux secondes de quoi j’avais envie et qui vous propose ce joli printemps… Natacha, épouse-moi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi