Test

Le repassage pour les Nuls

Aujourd’hui, nous allons parler d’un thème qui ne me tient pas du tout mais alors pas du tout à coeur. Aucune second degré là-dedans. Je me contrefiche vraiment du repassage. Mais avant ça deux choses :

– la gagnante des 12 Sonny Angels collection fruits est : Maman sur Terre (n°27). Framboise et Pruneau (Françoise et Bruno) ses parents, doivent être fiers de leur fille. Merci Maman sur Terre pour cette jolie anecdote drôle et poétique comme je les aime. Fais-moi parvenir ton adresse postale à marjoliemaman(at)gmail.com

– Je ne sais vraiment, vraiment pas comment vous dire à quel point j’ai été touchée (et MMM aussi) par la déferlante de messages sur le blog, Twitter, Hellocoton, Instagram et Facebook suite à l’annonce de ma grossesse. J’ai passé la journée d’hier à lire vos messages les yeux pleins d’étoiles. Que les temps soient durs ou roses, vous êtes là et c’est un cadeau précieux pour moi. Et pour MMM (pendant que je cuisinais, je l’ai surpris en train de lire le post d’hier à Kouign Amann et Fleur de Sel en leur expliquant que plein de gens disaient bravo à la famille). Il était tout fier. Sincèrement, j’aurais vraiment aimé répondre à chaque commentaire un par un mais on arrive à presque 200 et j’avoue que je ne vois pas de créneau dans mon emploi du temps pour le faire correctement… Alors merci à vous, les “vieux lecteurs” qui suivent nos aventures depuis 4 ans, les moins vieux, les intermittents, les petits nouveaux, les discrets, les timides, les exhubérants… Merci.

Maintenant, parlons repassage (oui, je sais, vous aimeriez que je vous parle ventre rond mais je vous assure que nous allons avoir le temps devant nous et que vous en aurez peut-être même marre au bout d’un moment). Donc voilà, le repassage… Je vous vois bailler, hein. Je vous rassure, moi aussi, le repassage, ça me saoule, pire, ça ne m’intéresse pas.

Pourquoi ? : je trouve ça fatiguant, ça donne chaud,ça met des plombes à chauffer, je repasse une fois par an quand je vais à un mariage, les fers à repasser sont des engins préhistoriques qui repassent approximativement (enfin le mien) et les centrales vapeur font plein de bruit et de vapeur. Autant vous dire que lorsque l’on m’a proposé de tester une centrale vapeur, non pardon LA dernière centrale vapeur Philips PerfectCare, je n’ai pas réagi. Et puis MMM et mes copines m’ont dit “mais la centrale vapeur, c’est la vie, tu dois essayer, c’est merveilleux, ça repasse tout seul, blablabla…”. Alors j’ai dit oui à la centrale vapeur. Moi, la rebelle du repassage, la reine du frippé. Un peu pour impressionner Mamily et Mamyvonne qui venaient à Noël et leur montrer que moi aussi, je pouvais faire une jolie table avec une nappe repassée. Genre, je suis une bonne maîtresse de maison. Hum.

MMM est allé acheté une table à repasser, la mienne datant de 1999 (achetée en brocante, d’occasion). La centrale est arrivée et je l’ai donc essayé toute seule, comme une grande, sans vraiment lire le mode d’emploi (no comment). Bon, j’ai trouvé ça sympa mais faut pas pousser, ça repasse comme un fer à repasser. Et puis MMM est arrivé, il a lu le mode d’emploi en 12 secondes en chinois et en français (il lit très vite) et m’a dit : c’est mieux si tu appuies sur ce bouton-là, ça va te faire sortir la vapeur. Malin. Je lui ai aussi demandé comment je faisais pour régler la température et choisir un programme soie ou coton et là, il m’a achevée : “le fer le sait tout seul, il n’y a pas de bouton parce que tu n’as rien à faire. C’est la centrale qui choisit le programme”.Vlan, dans les dents.

photo-390.JPG

En deux secondes, la centrale vapeur Philips PerfectCare (accompagnée des explications de MMM), m’avait réconciliée avec le repassage. Après quelques pièces repassées (une nappe, une chemise – oui, une chemise – , un t-shirt, un foulard en soie), j’ai dû me rendre à l’évidence : je savais repasser, c’était facile et même, plutôt sympa (je jure que si on me le demande, je nierais avoir écrit un jour que “repasser, c’est sympa”).

A y regarder de plus près, cette centrale vapeur Philips PerfectCare a également quelques gros avantages :

– elle chauffe vite

– pour les “Pierrette Richard” mère de famille comme moi, il y a un système de sécurité qui bloque le fer

– pour les poissons rouge comme moi, il y a un système de sécurité qui éteint le fer si on l’oublie.

– elle a un petit système anti-calcaire facile à utiliser qui prévient quand il doit être vidé.

– elle fait le “défroissage vertical” qui m’aurait bien été utile pour repasser mon voile de mariée…

Voilà comment la centrale vapeur Philips PerfectCare a inventé : le repassage pour les Nuls. Enfin, pour la nulle que je suis.

Je ne vous dis pas que je repasse tous les jours et que je suis devenue un bon petit soldat du repassage, non, je reste Marjo la fille pas hyper soignée (même si j’ai fait beaucoup d’efforts depuis quelques années).

Les points négatifs :

– je n’ai toujours pas compris comment ranger le cordon d’alimentation (MMM et Mamily non plus).

– son prix est élevé, dans les 250 euros. Gloups mais il en existe des moins chères.

– il faut quand même un être humain derrière.

Sur ce, je vous laisse, je vais repasser la nappe pour l’anniversaire de Kouign Amann…

PS : si vous avez des questions, étant donné qu’il s’agit d’un produit assez cher qu’on n’achète pas sur un coup de tête, n’hésitez pas à me les poser en commentaires, je jure sur la tête des pin’s de vous répondre !

Produit offert par Philips.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi