Lis ma vie

Papy Al

photo-34.JPGMon Papy chéri a 95 ans aujourd’hui. J’ai de la chance car j’ai encore mon Papy et j’ai encore plus de chance parce qu’il est exceptionnel et en pleine santé. Enfin, autant qu’on peut l’être à 95 ans.

Papy Al est né en Californie, à San Francisco. ça explique son accent américain qu’il traîne toujours alors qu’il vit en France depuis 80 ans et que ses parents étaient béarnais de souche. ça explique qu’il dise qu’il a mal à l’estomaque, qu’il mange de la crème chantili et que Los Angel est une belle ville.

Papy Al est un gourmand, il cherche inlassablement le goût de son enfance. Dès que je suis en vacances près de chez lui, il me réquisitionne à sa manière “dis Marjo, j’ai trouvé une recette de muffins/pancakes/truc dégueu aux flocons d’avoine, faut qu’on essaye de la faire”. Entendez par là : il faut que tu essayes de la faire, que je goûte et que je dise : non, c’est pas le goût que je cherche… J’ai tout tenté mais le goût de son enfance américaine, impossible de mettre la main dessus.

Papy Al est fâché avec la télécommande de son lecteur DVD. elle ne veut pas mettre ses westerns en VO. Et John Wayne en français, ça le fait beaucoup moins bien. Alors nos visites prennent l’air d’un cours magistral. MMM explique, Papy Al écoute mais dès que nous passons le pas de la porte, la télécommande n’en fait qu’à a tête.

Avec Papy Al, on se chamaille souvent. Il a ses idées très précises et une tendance à n’en faire qu’à sa tête qui me hérisse parfois. On se dispute, on s’énerve et ça se termine par un gros bisou qui claque sur la joue parce qu’on ne peut pas rester fâchés trop longtemps avec Papy Al.

Papy Al est un grand enfant. Quand il joue aux voitures sur le circuit avec Kouign Amann, je me demande qui s’amuse le plus.

Il a été cascadeur dans une autre vie et a décidé d’apprendre à faire du ski et de la planche à voile à 65 ans. Il ne comprend pas pourquoi on s’inquiète quand il monte sur le toit de sa maison pour vérifier que les tuiles sont bien en place. De toute façon, quand il n’est pas sur le toit, il est occupé à tronçonner un arbre du jardin. Il alterne ses deux activités : un mois il monte sur le toit, un mois il coupe un arbre, un mois il monte sur le toit… Et pendant les vacances, il organise de fous manèges pour les enfants…

Papy Al est un gentleman amoureux. Il tient la main de Mamie Elise (93 ans) depuis 67 ans. Je veux voir la même étincelle dans l’oeil de MMM dans 57 ans même si nous n’aurons sûrement jamais 7 enfants, 11 petits enfants et 7 arrières-petits enfants (et d’autres à venir, on espère bien).

Papy Al est l’une des personnes les plus généreuses que je connaisse. Il m’a donné tout ce dont j’avais besoin. Il m’a offert tout son amour et transmis de belles valeurs. Et encore bien plus que ce que l’on ne peut imaginer.

Joyeux anniversaire, mon Papy. Et tout simplement, merci.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi