Lis ma vie

43 ans

Hier, j’ai eu 43 ans. Ce n’est pas forcément un nombre qui me plaît, je préfère les âges pairs, mais je n’ai pas vraiment le choix, pas vrai ? J’ai donc eu 43 ans et j’avais noté sur un carnet tous les trucs que j’avais envie de faire ce jour-là : profiter de ma solitude, refaire le replay de la masterclass de yoga kundalini donnée par mes enseignants, acheter Le Parisien, le lire et faire les mots-fléchés (comme Diane, l’héroïne de mon roman), manger une part de gâteau des anges, faire un puzzle, me promener, prendre un bain de mer, prendre un bain (de baignoire), faire une sieste, cueillir un bouquet, déjeuner avec une amie.

Mais c’est so 2019 de prévoir des choses… Évidemment, ça ne s’est pas passé ainsi. Fleur de Sel étant malade, elle est restée à la maison. J’ai annulé le déjeuner, j’ai fait une croix sur beaucoup de choses (notamment sur la solitude !) et j’ai passé tout de même une bien belle journée. Il y a quand même eu du yoga, la promenade, la lecture du Parisien, les hortensias cueillis en bouquet, la sieste en fin d’après-midi (parce que j’avais une poussée de fièvre, comme chaque année à mon anniversaire —> oui, je réfléchis à ce que ça signifie ^__^) et puis le repas à la maison avec la génoise à la chantilly de Mamily surmontée d’une bougie qui chante faux “joyeux anniversaire”… et ce bouquet incroyable en provenance directe du jardin de ma maman…

Cette journée que j’ai essayé d’organiser a été un peu à l’image de ma 43ème année qui vient de s’écouler, en plus douce, heureusement. Cette année m’a offert de beaux cadeaux et des renoncements ou des révélations douloureuses. Le mur s’est écaillé et je croyais qu’il suffisait de gratter la peinture et de repeindre une jolie couche par-dessus, mais j’avais beau essayer, je ne parvenais pas à changer de couleur. C’était le mur complet qu’il fallait casser. J’y suis allée à la masse et je déconstruis encore beaucoup de choses. C’est compliqué de trouver de nouveaux chemins quand on a emprunté les mêmes durant si longtemps. Alors j’observe mes réactions conditionnées, je prends un peu de recul et je me demande comment faire autrement.  C’était un vrai cadeau pour moi de craquer, mais vous connaissez mon impatience pour tout, j’aimerais avoir déjà téléchargé un fonctionnement qui me respecte plus. Ça met du temps et je l’accepte (même si parfois, je rêve que tout s’accélère).

Cette 43ème année m’a aussi permis de réaliser un rêve, celui de voir édité mon premier roman. Ça a été une sentiment merveilleux de le voir incarné dans la matière, de le tenir dans mes mains, de savoir qu’il allait être lu. Après une début en fanfare où tout semblait idyllique, les choses sont vite devenues moins aisées. En raison de la conjoncture Covid, du déconfinement, de plein de paramètres que je ne maîtrise pas et sûrement de l’alignement de Jupiter et Saturne (que je ne maîtrise pas non plus), tout s’est grippé. Je n’ai pas eu d’article dans la presse (à part en local où il a fallu relancer 100 fois parce qu’en raison des demi-jauges, nous n’avions jamais le même interlocuteur), je n’ai pas pu faire de dédicace à Paris, je n’ai pas été invitée dans certains salons, j’ai été snobée par certaines librairies (c’est en tout cas l’effet que cela m’a fait et pourtant je ne suis pas susceptible), les libraires n’ont d’ailleurs pas ou très peu lu le livre (c’est le jeu dans un milieu surchargé de sorties) et surtout, les ventes n’ont pas suivi. Moi qui ai l’habitude de vendre les guides pratiques comme des petits pains, j’ai eu du mal à intégrer que le roman ne trouve pas son public, comme on dit. Cela peut sembler présomptueux, je le conçois, mais je pensais qu’écrire avec toute mon âme et tout mon coeur suffirait à lui assurer un avenir radieux.

Alors, à chaque fois que l’on me demande si le roman est best-seller, j’avale ma salive et je dis qu’il ne marche pas si bien que ça, malgré l’impression que peuvent donner mes publications Instagram. Parce que je ne sais pas mentir et surtout, que je ne veux pas faire semblant. Même ici. Surtout ici.

À côté de cette désillusion un peu costaud (what a beautiful leçon d’humilité), j’ai vécu des moments magiques. J’ai reçu un fervent soutien de la part de ma famille, de mes proches, des gens de mon village. Je suis dans une maison d’édition en or où l’on me porte et où l’on ne remet pas en cause mon travail. Les blogueuses qui m’ont fait l’honneur de lire mon livre en ont parlé si joliment et se sont tellement réjouies pour moi que cela m’a mis du baume au coeur (spéciale dédicace à Céline, Alex et Sophie qui l’ont acheté en trouze mille exemplaires pour l’offrir autour d’elles). J’ai dédicacé dans un centre Leclerc (juste à côté du rayon glaces) et sur mon île chérie de Groix, à alpaguer chaque client comme si ma vie en dépendait et où des personnes qui ne savaient rien de moi ont donné une chance au roman en l’achetant. J’ai vu un jeune homme de 13 ans aller chercher sa mère après avoir entendu d’une oreille mon pitch à une autre personne et lui dire : “ce livre, il est pour toi, je te l’offre” et compter ses euros avec amour. J’ai participé à un salon avec mon amie Mimi. J’ai lu avec joie et reconnaissance chaque petit message envoyé par les lectrices (et quelques lecteurs) de Jamais je ne t’oublierai -et elles sont nombreuses (surtout au regard des ventes !) – et je me suis sentie très chanceuse d’avoir ces retours enthousiastes et motivants. Chacun de vos mots ont leur importance, n’en doutez pas.

 

Je ne pensais pas vous parler autant du livre et, en reprenant ce billet après avoir terminé ma journée, je ne sais plus trop comment le continuer… Je voulais vous parler des cours de yoga que j’ai donné durant 7 mois et que je vais bientôt reprendre sur Zoom, du poids que j’ai pris parce que c’était mon dernier rempart contre la fatigue (on avance moins vite avec 6 kilos de plus), des bains de mer à 10°C qui m’ont donné tant de joie au printemps, de la musique qui devient un vrai plaisir… Je devais aussi vous faire gagner un exemplaire dédicacé du livre, mais là, ça ne me paraît pas très juste de vous faire commenter un billet tel que celui-ci pour gagner quelque chose. Alors je vais tirer au sort un commentaire laissé sur le blog sur les 5 derniers mois, j’espère que cela fera une belle surprise à la personne qui a laissé un commentaire sans espérer gagner quoi que ce soit.

Bon, j’avais préparé la photo alors je vous la poste quand même, ça fera plaisir à ma mère (oui, même si elle me voit tous les jours) et puis ça fera un souvenir de ma tête de 43 ans pour mes archives :

J’entre donc dans ma 44ème année et je réfléchis tranquillement à ce que je veux faire de ce nouvel espace temps. Trouver de nouveaux chemins, écouter plutôt que de réagir de manière traumatique, continuer l’écriture du deuxième roman (il faudra être patient), partager le yoga kundalini, accompagner ma famille dans ses mutations.

Je sais que ces billets un peu particuliers où je me confie plus profondément font écho chez certaines d’entre-vous et que nous avançons ensemble, sur des routes qui parfois se croisent.

Une bise à vous, qui lisez encore mes billets sans queue ni tête après plus de 13 ans.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

75 commentaires

  1. Répondre Lili 13 octobre 2021 à 22 h 15 min

    Un joli billet comme je les aime en toute transparence, humilité et bienveillance. Merci pour tout ça. Un très bon anniversaire et au plaisir de se croiser et/ou déguster un thé sur Lorient. Bonne soirée

    • Répondre Marjolaine 13 octobre 2021 à 22 h 31 min

      ça sera avec plaisir, quand j’aurais retrouvé un peu de solitude ! Merci.

  2. Répondre milistoukette 13 octobre 2021 à 22 h 16 min

    Que je continuerai de les lire ces billets si précieux qui m’ont accompagnée dans mes nuits agitées de post partum !
    Que je continuerai de les acheter ces romans, écrit avec tant de sensibilité !
    Que je suis navrée d’apprendre qu’il n’a pas trouvé ses lecteurs, alors qu’il est si touchant, si époustouflant, et si bien mené.
    Bon début de 44 ème année, lumière de mes nuits si difficiles il y a huit ans ! Quelle te soit douce !

    • Répondre Marjolaine 13 octobre 2021 à 22 h 33 min

      Cela me touche d’autant plus que j’ai trouvé beaucoup de réconfort à lire certains blog les nuits si difficiles… Merci pour tes doux voeux, je les reçois directement au coeur.

  3. Répondre Berangere 13 octobre 2021 à 22 h 30 min

    Je te souhaite une belle 44ème année et que tu trouves ton chemin.

    • Répondre Marjolaine 13 octobre 2021 à 22 h 33 min

      Merci Bergeou, pensées pour ta petite malade. Bisous doux.

  4. Répondre Mélanie 13 octobre 2021 à 22 h 49 min

    Bah moi je l’ai adoré ton roman, sincèrement. Ça ne changera pas les choses mais sache que je l’ai adoré sincèrement.

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 7 h 53 min

      ça ne change pas, mais c’est doux à lire, merci 🙂

  5. Répondre Morwenna 13 octobre 2021 à 22 h 53 min

    Je te souhaite une très belle 4e année, le correcteur ne voulait pas de 44, c’est bien une 4ème finalement.
    Et j’attends ton 2ème roman, et même le 22eme, avec impatience, ce fut un plaisir de venir te voir au rayon glace !
    À bientôt

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 01 min

      Va pour 4 alors ! Merci d’être passée au Leclerc, je crois que ça m’a porté chance car ensuite, les gens se sont arrêtés 😉 Bises.

  6. Répondre Morgane 13 octobre 2021 à 23 h 50 min

    Joyeux anniversaire Marjolaine. Je suis très fan de ces billets plein d’humeurs justement, ça fait drôlement du bien à lire, et ça pousse à commenter
    Je te souhaite une merveilleuse 44eme année avec une belle notice de construction la plus claire possible, de la solitude savourée et de bons moments entre amies .

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 02 min

      Merci Morgane. Haha, la notice, j’en rêve ! La boussole du coeur est déjà un bon indicateur !

  7. Répondre CéciliAcidulée 14 octobre 2021 à 5 h 38 min

    Joyeux anniversaire Marjo ( même si tu n’aimes pas les chiffres pairs et que le roman ne décolle pas comme tu l’aurais espéré). Je l’ai acheté, lu et je confirme les dires précédents : c’est un très joli roman où l’on reconnaît bien ta plume. Encore bravo à toi d’avoir donné vie à ces personnages !
    Des bises et je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite.

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 04 min

      Merci Cécilia, pour ces jolis voeux ! Je t’embrasse bien fort !

  8. Répondre Marie 14 octobre 2021 à 5 h 49 min

    Merci pour ce billet, extrèmement touchant. Je suis votre blog depuis 7 ans environ et ce que j’apprécie c’est le naturel qui transpire dans vos mots ! Votre livre j’ai bien envie de le lire mais je ne l’ai pas encore trouvé en rayon ! Je vais voir pour une commande. Merci encore

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 05 min

      Merci Marie ! C’est un peu le souci maintenant, il n’est pas forcément en rayon car il a pu être renvoyé ou il est noyé sous les nouveaux arrivages. La dure loi en librairie ! Mais oui, il est disponible à la commande si besoin. Bonne journée !

  9. Répondre Djahann 14 octobre 2021 à 6 h 06 min

    Joyeux anniversaire (avec un peu de retard, du coup !)
    Je te souhaite plein de belles choses dans ton nouveau chemin de vie, qui sera, je l’espère, plus apaisé.

  10. Répondre Odile 14 octobre 2021 à 6 h 39 min

    Joyeux anniversaire, pour ma part j’ai adoré votre livre il plaît beaucoup aux lecteurs de la bibliothèque de notre petit village, ma fille a commencé a le lire je vous dirai ce quelle en a pensé.
    Bonne journée dans votre belle Bretagne.

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 08 min

      Oh c’est précieux de le savoir recommandé aux bibliothèques ! Merci !

  11. Répondre Picou 14 octobre 2021 à 6 h 56 min

    Joyeux anniversaire encore, j’ai le cœur serré de lire que ton roman reste confidentiel car il mériterait tant d’être mieux connu! Malheureusement je crois que c’est un peu le lot commun des premiers romans, et que les maisons d’édition sont toutes débordées par cette situation post covid, avec des embouteillages littéraires à la clé. Et puis il faut bien le dire, les lecteurs sont aussi un peu frileux à sortir des ‘grands noms’… mais laisse toi aussi le temps, c’est déjà tellement merveilleux d’avoir pu mener ce rêve à bien, et aussi bien! J’espère que ton mur va vite se reconstruire et t’assurer une solidité pérenne. C’est un travail de fond!

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 09 min

      Merci Marie, tu as fait une analyse tout à fait juste de la situation, je crois. Je suis super fière du travail effectué et je continuerai, aucun doute là-dessus. Merci pour tes bons voeux !

  12. Répondre Béatrice 14 octobre 2021 à 7 h 23 min

    Je te souhaite une très belle 44e année, à la mesure de tes envies, de tes bonheurs, de tes besoins aussi !
    (moi, c’est l’année où j’ai refait un gamin, fondé une deuxième famille, raccroché les deux parties de ma vie, et c’était chouette même si parfois un peu rude !)
    Plein de bises !

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 10 min

      Oh la la ! Ma 44ème année sera bien plus calme que la tienne ! Merci pour tes souhaits ! Je t’embrasse.

  13. Répondre Sonia 14 octobre 2021 à 7 h 30 min

    Joyeux anniversaire!
    Bisous de Belgique
    J’ai adoré ton livre!

  14. Répondre Mamanzouz 14 octobre 2021 à 7 h 34 min

    Joyeux anniversaire Marjolaine. J ai toujours autant de plaisir à lire tes billets sur le blog après toutes ces années et à partager à distance ta vie, tes questionnements, ton évolution. Et j ai beaucoup apprécié ton livre. Une belle histoire qui te ressemble. Bises.

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 13 min

      Merci à toi, j’espère que ta petite famille va bien et qu’ils poussent comme ma petite préma !

  15. Répondre Fannou 14 octobre 2021 à 7 h 37 min

    Merci pour le partage. Gros schmoutz

  16. Répondre Delphine 14 octobre 2021 à 7 h 52 min

    Le plaisir de te lire en sirotant mon café et en écoutant la radio. Une jolie lumière s’invite dans min salon et je pense à ma sœur qui ne passe pas une journée sereine… je pose la ici aussi, ça m’a fait du bien de te lire. Merci. Belle journée
    Ps : trop mignon le petit garçon qui offre ton livre à sa maman

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 14 min

      Alors je me joins à toi et j’envoie une pensée à ta soeur. Mille bises.

  17. Répondre Nathalie squiban 14 octobre 2021 à 7 h 52 min

    Très bon anniversaire. Quel courage de dire mon livre n’a pas marché. Cela m’a Touché énormément car c’est un très beau livre. Je te souhaite malgré tout de te trouver et d’avancer comme tu sais si bien le faire. Je t’embrasse

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 17 min

      Merci Nathalie ! Je crois que je ne veux pas renvoyer une image lointain de la réalité et que l’on idéalise ce statut d’auteur. Ils sont rares ceux pour qui ça marche. Je vais continuer à écrire, c’est une évidence, mais là aussi c’est pareil, il me reste à parcourir le chemin.

  18. Répondre Virginie P. 14 octobre 2021 à 7 h 58 min

    Tu me touches et m’émeus toujours autant, et ton cheminement fait fortement écho en moi… Je te souhaite encore un bel anniversaire, une année plus douce et de poursuivre ta route sur ce chemin qui me semble plein de lumière.

  19. Répondre Zofia/ Audrey 14 octobre 2021 à 8 h 06 min

    Bonjour Marjonaine.
    J’adore ces petits posts où se mêle un peu de tout.. je suis vraiment navrée que ce roman n’ait pas eu plus de lecteur, je l’ai tellement aimé et il m’a tellement ému… cest très courageux den parler ici ! Si le deuxième est sur les rails cest que ta maison d’édition te fais confiance et ça c’est une très bonne nouvelle !
    Encore joyeux anniversaire et bon début de 44ème année !

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 18 min

      Merci ! Pour le moment, il y a encore du flou et je vais apprécier le temps que j’ai devant moi pour préciser tout ça 🙂

  20. Répondre Charlotte 14 octobre 2021 à 8 h 11 min

    Je fais partie de ces gens qui aiment lire tes billets sur le blog, qui ont adoré ton livre, qui sont touchés par ta sensibilité et ton honnêteté…. Merci de nous partager tout ça.
    Je te souhaite une 44eme année apaisée, douce et qui te permettra de mieux te connaitre encore. Dans 2 mois je me souhaiterai exactement la même chose .
    Bisous ensoleillés d’Alsace.

    • Répondre Marjolaine 14 octobre 2021 à 8 h 20 min

      Merci. je sais que cela ne se ait pas de souhaiter un anniversaire en avance, mais je vais envoyer plein de pensées au toi futur de dans 2 mois. Bises.

  21. Répondre Joëlle 14 octobre 2021 à 8 h 48 min

    Je te souhaite à nouveau un bien joli anniversaire ici. Un petit coup de fièvre comme signal de ton corps pour te demander de ralentir plus spécialement ce jour là ;).

    Les gens qui n’ont pas encore lu ton livre, ne savent pas à côté de toute la sensibilité et les émotions , ils passent.

    Je ne commente malheureusement pas tous tes posts par manque de temps mais je les lis tous et ils me parlent beaucoup. J’ai d’ailleurs entamé un bilan de compétences il y a 2 semaines :).
    Plein de bises chère Marjolaine

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 49 min

      Merci Joëlle, je sais que tu es là, même sans que tu ne commentes 😉 Go pour ce bilant de compétences alors !

  22. Répondre __Céline__ 14 octobre 2021 à 8 h 54 min

    J’adore toujours autant te lire, et je te souhaite le plus doux des anniversaires ! Merci pour tes mots, ton humilité et ton honnêteté. J’avoue que je suis surprise pour ton roman, je n’imaginais pas qu’il n’est pas rencontré le succès mérité ! Ça me motive à aller refaire une commande chez le libraire du coin ❤

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 50 min

      Merci Céline, c’est chouette de lire ce beau soutien !

  23. Répondre ODILE MINOUX 14 octobre 2021 à 9 h 05 min

    j’espère que cette année nouvelle te comblera
    trouver une certaine sagesse mais ça n’est pas toujours simple et le naturel a tendance à reprendre le dessus..!
    (je parle par expérience ..!)
    écoute quand même ton corps quand il te rappelle à l’ordre
    profite bien de tes proches c’est le plus important
    bonne journée bisous

  24. Répondre Mélanie 14 octobre 2021 à 10 h 45 min

    J’ai commencé ton livre avant-hier, je l’ai fini hier soir je ne pouvais pas m’arrêter! J’ai ris j’ai pleuré j’ai beaucoup aimé !
    Je cherche chez lesquelles de mes copines maman il résonnera le mieux pour leur offrir. Je me demandais hier sur quel billet j’allais écrire mon avis (tardif) et ce matin je n’ai pas eu trop de mal à trouver 😉
    Je suis un peu triste de lire que le livre n’a pas si bien marché alors que je viens de le lire avec délectation… le monde de l’édition je ne connais pas, je ne sais pas s’il y a qqch à faire pour relancer la machine mais je l’espère de tout coeur! Tes personnages et toi le méritent!
    2020 n’a pas été une année facile même si c’est la fabuleuse année de la naissance de mon petit 3ème, 2021 est aussi une année craquelée pour moi. Je lis tes post un peu comme un miroir, pas la même vie pas les mêmes envies mais ça me parle tellement…
    Lire c’est mon temps à moi, j’ai parfois (souvent?) du mal à le trouver avec mes 3 loulous pas si grands mais parfois c’est le livre qui nous trouve, comme le tien, et le sommeil parait d’un coup moins essentiel… bon on verra ce soir lol je sais bien que ça arrivera de nouveau ! et c’est une idée rassurante! Bravo aux ecrivains, dont toi, de savoir nous emporter loin loin loin

    Je profites donc ce ce post pas du tout prémédité pour te souhaiter un très bel anniversaire et une belle année avec peinture et déco dans ton nouvel espace intérieur

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 52 min

      Merci Mélanie et bravo… Jeune maman, je n’arrivais pas à trouver le temps pour lire ! Heureuse que mes personnages aient su te toucher et t’emmener ailleurs. je t’embrasse.

  25. Répondre Bénédicte 14 octobre 2021 à 10 h 59 min

    Joyeux anniversaire Marjolaine, même si tout ne s’est pas déroulé comme tu l’avais prévu.
    Merci de ta sincérité concernant ton roman, je crois que dans le contexte Covid il n’a pas eu les conditions les plus favorables pour être mis suffisamment en avant. Personnellement je l’ai adoré et quand tu sortiras le 2ème (j’aime à croire qu’il y en aura de nombreux autres) je me dépêcherai de l’acheter pour le dévorer 🙂

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 48 min

      Merci Bénédicte ! Ah oui, ce sacré Covid a bousculé beaucoup de choses.

  26. Répondre céline 14 octobre 2021 à 11 h 10 min

    Merci pour ton honnêteté au sujet des ventes de ton livre, de ta fatigue… C’est tellement rare d’oser l’afficher : merci pour ton authenticité envers tes lecteurs et toi-même surtout!
    Pour ma part, ma 43ème année (on a le même âge) est aussi une année de remise en question : j’ai l’impression que tout se craquèle, je suis en reconversion pro et donc dans une situation bancale à tous les niveaux (pro, financier, temps, perso), et je découvre les joies et les peines des activités d’indépendants mises à mal par le covid. Moi c’est la sophrologie qui m’aide énormément!
    Belle nouvelle année à toi, pleine de renouveaux!

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 47 min

      J’espère pouvoir bientôt partager des choses plus sexy ^__^
      Je te souhaite de trouver l’équilibre et je t’embrasse.

  27. Répondre aurelie 14 octobre 2021 à 11 h 56 min

    Bon et heureux anniversaire.
    Bravo pour tous ces chemins parcourus..
    bises

  28. Répondre LN 14 octobre 2021 à 12 h 42 min

    Je te lis depuis ma première grosses (2007), je te suis dans l’ombre, j’ai acheté ton livre, je l’ai lu, je l’ai aimé (et dévoré !!) et j’en parle autour de moi.
    Les plus grands succès littéraires ne sont pas forcément ceux qui gagnent à être les plus connus (parfois si mais pas toujours).
    Bravo pour la travail accompli Marjolaine, merci pour tes billets et tes partages riches, pour tes réflexions qui ne font pas avancer que toi. Tu es une femme inspirante, et tes failles courageusement partagées n’y enlèvent rien, bien au contraire.
    Belle 44e année, qu’elle t’apporte son lot de joies et de belles choses (il y aura forcément tout le reste aussi qui fait moins rêver mais je concentre mes bonnes ondes sur le beau 😉 ).

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 45 min

      Merci LN, je prends tous tes voeux avec grand bonheur !

  29. Répondre Nelly 14 octobre 2021 à 14 h 30 min

    Je suis désolée pour les ventes de ton livre …. Moi, je l’ai adoré et surtout il m’a permis de te rencontrer et de discuter un peu avec toi
    Je continuerai longtemps à te lire ici, sur insta…. et je vais attendre avec impatience la sortie de ton 2ème roman ! (car je suis sure qu’il y en aura un 2ème, et beaucoup d’autres après !)

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 44 min

      C’était une bien jolie rencontre ! Merci Nelly !

  30. Répondre Elolulu 14 octobre 2021 à 17 h 17 min

    C’est toujours un plaisir de lire ces billets, surtout avec cette magnifique photo ! Par contre quel dommage pour le livre, c’est incompréhensible pour moi, car je l’ai beaucoup aimé, les personnages sont tellement touchants. J’ai regardé le live de vendredi sur le travail d’écriture c’était très inspirant, ça fait écho en moi, j’ai toujours aimé les mots et notre belle langue française. Bon courage pour le 2ème roman qui est déjà très attendu !

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 44 min

      ça fait chaud au cour de lire ce commentaire ! Il y aura un deuxième, quand, je ne sais pas… Merci !

  31. Répondre Clarinette13 14 octobre 2021 à 18 h 09 min

    Bel anniversaire et bonne continuation !

  32. Répondre powings 14 octobre 2021 à 20 h 30 min

    Oh pour ton livre je comprends la déception si tu t’attendais a quelque chose de similaire par rapport à tes guides pratiques…mais ne remet pas en cause ta valeur, ton livre c’est un peu de toi mais pas “entièrement” toi…Bel anniversaire et que de jolis projets pour l’année à venir.

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 43 min

      Paradoxalement, je ne remets pas en cause mon travail, mais il n’empêche que c’est une déception et qu’il faut trouver l’énergie de rebondir…

  33. Répondre Fanchette 15 octobre 2021 à 15 h 50 min

    Très bon anniversaire en retard.
    Je suis très triste de lire que l’accueil fait à ton romain n’est pas à la hauteur du travail que tu y as investi. L’édition est un milieu tellement difficile… je dirai même ingrat… L’énergie mise dans l’écriture (et sans doute l’illustration) d’un livre est si gigantesque au regard des retombées financières… Pour moi ça reste incompréhensible.
    J’avais lu il y a peu le souhait de certains auteurs de pouvoir bénéficier d’un revenu d’activité, un peu équivalent aux intermittents du spectacle. Je ne sais qu’en penser en fait… Je m’interroge beaucoup sur la notion de travail en ce moment, et du coup sur la notion de revenu universel. Moi aussi j’essaye de bouger mes lignes, mais c’est tellement difficile de voir le monde sous un autre prisme que celui auquel on est habitué et dans lequel on a bataillé depuis sa naissance…
    Bref voilà un petit mot qui ne te fera peut-être pas beaucoup avancer mais qui te fera peut être sentir moins seule sur le chemin des remises en question !
    Je t’embrasse…

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 38 min

      Oh c’est un sujet sur lequel je cogite souvent, même si j’ai conscience que je ne suis pas à plaindre. Merci en tout cas, je t’embrasse.

  34. Répondre Lilou 16 octobre 2021 à 12 h 38 min

    Merci pour vos propos que j’ai trouvé intelligents et humbles.Beaucoup d’auteurs ne connaissent pas le succès littéraire d’emblée et peu osent l’écrire.Je trouve ton blog pétillant,intelligent,drôle et profond.Ma fille a découvert yotsuba grâce à toi et rit beaucoup el le lisant.Nous avons un même intérêt pour le yoga kundalini et la kalimba (que tu m’as fait redécouvrir).Je suis sure que d’autres beaux livres suivront.Je vais lire le tien.Belle journée.

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 37 min

      Très peu connaissent le succès, mais on se projette toujours un peu, pas vrai ? Merci pour les anecdotes, vive Yotsuba et le kalimba !

  35. Répondre Karine H 16 octobre 2021 à 20 h 12 min

    Joyeux anniversaire en retard !!!
    Je suis peinée de savoir que ton livre ne rencontre pas le succès attendu. Moi, je l’ai lu cet été et c’est vrai que je n’ai pas pris le temps de dire que je l’ai aimé. Moi qui te suis sur ce blog depuis 13 ans (pile poil l’âge de mon fils), j’ai adoré rencontré ces personnages et surtout reconnaître ta plume dans chaque page. Ta sensibilité y est, j’en suis sûre même si je ne te connais pas. Alors je n’ai qu’un vœu que tu continues à écrire ici ou ailleurs car c’est sûr que je te lirai.
    Bon week-end.

    • Répondre Marjolaine 20 octobre 2021 à 15 h 36 min

      Merci Karine, je garde ton message près de mon coeur.

  36. Répondre ODILE 20 octobre 2021 à 7 h 28 min

    Ma fille a terminé votre livre, comme moi elle l’a adoré, hier j’étais de permanence à la bibliothèque il est encore sorti donc c’est qu’il plaît. Bonne journée

  37. Répondre Christine 20 octobre 2021 à 16 h 14 min

    Un joyeux anniversaire en retard. Et un petit mot pour te dire que moi j ai adoré ton roman, je l ai partagé autour de moi et il a beaucoup plu également. Alors merci pour ce roman, merci pour tes billets ici qui sont toujours agréable à lire.

  38. Répondre Sandra 20 octobre 2021 à 17 h 21 min

    Je viens juste de lire ton billet… han t’es chiante j’ai pleuré, voilà… touchée coulée…. Moi je l’ai adoré ton livre, sans flatterie aucune, il ma accompagné dans des moments très forts, il m’a faite pleuré et rire et réfléchir… il m’accompagne encore parfois quand je pense à eux…..Et comme d’hab, tout ça fait écho chez moi aussi… la vie nous ballote tout le temps de droite à gauche et parfois on se cogne dans les coins… mais je sais que tu sais voir le joli, même quand il fait un peu noir… alors avec un peu de retard un très joyeux anniversaire à toi! Et de grosses bises aussi, bien sur!

  39. Répondre Marie-Astrid 20 octobre 2021 à 21 h 59 min

    Que c’est étrange d’apprendre qu’un livre que l’on a beaucoup aimé semble n’avoir séduit qu’un cercle assez restreint de lecteurs. Que c’est frustrant. On a envie de crier “mais lisez-le, vous verrez, donnez-lui sa chanceeee”. Parce qu’au final j’ai bien l’impression que celles et ceux qui l’ont lu ont été emballés. Merci beaucoup pour ce superbe billet qui me parle énormément. Force et courage ! Et puis, comme je suis en retard d’un billet, j’en profite pour vous souhaiter un très beau voyage en Grèce !

Laisser un commentaire