Lis ma vie

Les parents ne sont pas là, le tonton trinque ! #2

Remember the time comme disait feu Michael J, l’épisode 1 est à lire ICI.

Nous avions donc laissé GBF (Grand Beau Frère) en bien mauvaise posture, un enfant en larmes dans (sous ?) chaque bras.

18h20 : GBF atteint la voiture et, je ne sais par quel miracle (souvenez-vous ma première mission catastrophe), il réussit à installer Fleur de Sel et Kouign Amann dans leur sièges sans trop galérer. Bon, l’histoire ne précise pas s’il les a bien attachés mais on va dire que oui. Tout ce petit monde installé, GBF prend le volant de notre légendaire break sous les cris toujours stridents de ses neveux. Heureusement, GBF possède un flegme hors du commun et une oreille peu fine, on le sait. “Ben, face à des gosses qui hurlent, j’attends qu’ils arrêtent” m’a-t-il dit lors du débrefing de cette soirée. Logique.

18h30 : GBF a bien fait d’attendre puisque dans la voiture, les deux sirènes ont décidé d’arrêter de hurler. Kouign Amann prend quand même sa tête d’enfant dépressif histoire de marquer le coup. Fleur de Sel se contente de froncer les sourcils en regardant GBF. Au moins, le volume sonore a nettement baissé.

18h32 : la troupe arrive à la maison. Rassuré de jouer à domicile, Kouign Amann redevient le neveu adorable qu’il est habituellement avec GBF et se met à lui donner les consignes. “Là, tu dois m’enlever mon manteau et tu mets Fleur de Sel sur son tapis et puis mes chaussures, on va les ranger là, etc”, un vrai guide touristique.

De 18h33 à 19h00, GBF fait ce qu’il sait faire le mieux : jouer avec son neveu. Evidemment, entre mecs, on se comprend mieux quand on joue Flash MacQueen et le train Thomas. De son côté Fleur de Sel n’a pas baissé les armes. Allongée sur son tapis, elle ne quitte pas des yeux GBF et se met à couiner s’il la regarde. Pour le coup, c’était soirée no bain. Non, on veut qu’il revienne les garder, on n’a pas tenté le diable…

19h : Madame NewTown, notre voisine du dessus, 70 ans et des brouettes, 4 enfants, une douzaine de petits enfants et un nombre certain d’arrières-petits-enfants, sonne à la porte. Vous ne pensiez quand même pas que nous allions laisser GBF galérer seul avec le repas de deux enfants de 2 ans et demi et 10 mois ? Non, nous ne sommes pas sadiques à ce point, nous avons donc demandé à Madame NewTown de venir donner un coup de main pour l’heure critique du repas et du coucher.

19h15 : les équipes sont formées : les filles d’un côté, les mecs de l’autre. Fleur de Sel avale son médoc avec Madame NewTown comme si c’était du bon lait maternel alors qu’avec nous, elle nous fait la version “geyser-je-te-repeins-le-plafond-gratos”. Kouign Amann continue à donner ses indications pour que tout roule et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. Les enfants mangent, les gands discutent. Si j’avais pu jouer la petite souris, j’aurais vraiment aimé voir GBF et Madame NewTown converser tranquillement en remplissant le ventre de mes minipouces. De quoi on-ils pu parler, mystère mais ils étaient ravis tous les deux.

19h45 : les deux monstres sont en pyjama. Il a été décidé d’installer Fleur de Sel dans notre lit pour éviter la traditionnelle discussion “areuh” – “mais tais-toi, Fleur de Sel” – “areeeeeeeeeeeeeeeeeuh” – “chuuuuuuuuuut” -“areuh ?” – “je veux dormir, moi !” qu’ils aiment à jouer au coucher.

20h : Fleur de Sel dort sous une couette (gloups, la turbulette, elle doit pas connaître Madame NewTown) à poings fermés. Kouign Amann est allongé dans son lit, les dents lavés, à attendre le passage du marchand de sable après une bonne histoire racontée par son tonton.

A mon retour du boulot à 20h45, Kouign Amann ouvrira les yeux en me disant “c’était bien avec Tonton” et me gratifiera d’un énorme câlin. Avant de se relever 3 ou 4 fois pour le fun…

Après un début un peu difficile, ces deux heures se sont finalement bien terminées pour tout le monde. Enfin, sauf pour MMM et moi qui avons dû affronter les pleurs angoissés de Fleur de Sel durant la nuit, elle devait rêver de son tonton). GBF a donc passé son niveau 3 de baby-sitter option deux enfants en même temps. On a de la chance de l’avoir près de nous et surtout, qu’il soit aussi serviable et sympa. Il était prêt à remettre le couvert deux jours plus tard.

PS : Si vous voulez en savoir plus sur GBF et ses passions, c’est par ICI. Je vous conseille particulièrement de cliquer sur les liens qu’ils vous propose dans ses articles de linking.

PS 2 : merci à tous pour vos messages de soutien et votre enthousiasme pour le concours ELLE !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi