Lis ma vie

Anniversaire et merci

DSCF8111Il y a un an tout pile, je revenais d’Irlande toute jaune. Il y a un an tout pile, les ennuis commençaient. C’était il y a une éternité et pourtant les souvenirs restent très frais.

Je me revois me regarder dans le miroir et me rendre compte que cette coloration jaune n’était vraiment pas normale. Je me souviens avoir tressailli en découvrant mes conjonctives, jaunes, elles aussi. Je me souviens de mon petit ventre rond de femme enceinte de 5 mois. Je me rappelle mon hospitalisation au Pôle Mère-Enfant de Lorient, notre zénitude face à cette tuile et mon coeur de maman qui se serre à voir son Kouign Amann de 19 mois se révolter contre une perfusion. Cette perfusion qu’il pensait responsable de tous mes maux. “Maman, bobo”…

Le 8 novembre 2009, les ennuis commençaient. Nous n’avions pas idée de ce qui allait suivre et heureusement. Qui peut tenir le coup à l’annonce de tout ce qui nous est tombé sur le coin du nez durant 5 mois ? Grossesse patho, maladie mortelle pour la mère et le bébé, séparation, hospitalisation durant 7 semaines, isolement dû à la grippe A, déclenchement du travail à 31 SA, naissance à 34 SA, prématurité, néonat, urgences, pneumo, bronchiolite, réa, mort qui rôde, menace de dommages cérébraux, résurrection, pneumo, scope à domicile… Qui, franchement ?

Et puis la vie à nouveau. Je ne suis jamais rentrée dans les détails mais ceux qui m’ont lue à cette époque ont compris, je pense, la gravité des choses. MMM et moi avons tenu la barre du mieux que nous pouvions. A coup d’amour, de rires et d’auto-dérision. Nos meilleures béquilles. Nous avons tenu grâce à notre entourage merveilleux, nos familles si précieuses, nos amis si présents.

Et aussi grâce à vous. J’ai envie aujourd’hui de dire merci à internet. Vos messages, pensées, cadeaux et attentions ont été une formidable source d’énergie pour la Marjoliemaman qui combattait sur tous les fronts à ce moment-là. J’ai envie de serrer fort dans mes bras La Mère Joie, Mentalo et Mary, mon girls band, qui ont été les instigatrices d’un réseau de soutien qui n’a rien à envier au Téléthon nivau mobilisation. Merci à elles car cela m’a également permis de m’ouvrir aux mondes des blogs et de découvrir des filles que je suis heureuse de connaître.

J’ai envie aussi d’embrasser mes Marsous et mon Petit Monde, avec un bisou en plus pour Sabine qui a été d’une présence et d’une bienveillance exceptionnelles et qui a pleuré à mes côtés lors de la pire journée de ma vie.

Cette période a été dure, tellement dure que je ne veux plus m’appesantir dessus maintenant (même si la tentation est grande), mais elle est révolue. L’avenir nous promet des rhumes, des petites bronchiolites et des croûtes au genou. On s’en contentera avec plaisir.

Et puis, pour terminer la commémoration de cet anniversaire étrange, j’ai envie de citer Marion Cotillard aux Oscars 2008 : “Thank you love, thank you life” ! Ouais, en anglais dans le texte, d’abord.

PS : la photo, c’était ma chambre à l’Hôpital des Clefs. J’avais préparé un billet sur mes journées là-bas à l’époque et puis j’avais accouché avant d’avoir le temps de le finir.

PS 2 : Libelul, voilà mes mercis.

PS 3 : demain, on range les mouchoirs et on fait tourner les serviettes. Nan, pas les serviettes, on a la classe ici.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi