Santé

Poids plume

Kouign Amann est le surnom idéal pour mon fils car il couine, c’est un truc incroyable comme il couine et puis, évidemment, c’est un hommage à ses racines bretonnes. Mais quand on pense à un kouign amman, on pense à une pâtisserie bien grasse, bien sucrée, bien beurrée qui laisse sur les doigts une matière digne de la glue qui te colle les pieds au plafond comme dans la pub. Un truc bien lourd quoi. Tout l’inverse de mon Kouign Amann à moi qui semble ête rempli d’air tant il est léger.
Les mamans spécialistes des courbes de taille et poids s’en rendront compte tout de suite : 75 cm pour 8,130 kg à 14 mois et demi, mon fils est en fait un ballon de baudruche. (Surtout que là, il a été pesé juste après une gastro, ça n’aide pas !)
Il vient même de battre un record à la crèche, celui de l’enfant le plus léger alors qu’ils sont nombreux à avoir 6 ou 8 mois de moins que lui. “C’est pour épargner Roberta et lui éviter des douleurs de dos” que je plaisante avec les filles.
ça a plein d’avantages d’avoir un bébé léger : on le soulève facilement, le porte-bébé ou le chinado sont encore très utiles, il ne change pas de taille de fringues trop vite donc ça fait des économies, il est agile, il tombe en douceur…
Ok, j’avoue, ça pourrait me faire fliper d’avoir un bébé qui a pris seulement 1,130 kilos en 7 mois mais j’ai mon arme secrète : la Belge, notre pédiatre chérie et émérite. “Bon, il ne veut pas me faire plaisir celui-là et prendre un peu de poids mais ne vous inquiétez pas Madame Marjoliemaman, votre Kouign Amann, il a un bon look. Il est élancé et puis il suit son petit bonhomme de chemin sur la courbe. Je vois bien que c’est un pétroleur qui bouge tout le temps et se dépense, il grille tout”. Et si j’ai encore un doute, elle ajoute “Mais regardez son périmètre crânien : il est à 47 cm, tout va bien, il mise tout sur son cerveau, voilà tout”. Et elle rigole. Et là, je dois dire que oui, de mon côté paternel, les grosses têtes sont légion (on avait d’ailleurs eu une petite frayeur à la dernière écho : “votre fils a une grosse tête, on va faire une radio de votre bassin voir si ça passe”).
Alors moi je dis merci la Belge parce que c’est facile de faire flipper les mamans
(surtout celles qui ont connu l’épreuve pesée de la PMI) quand leur enfant sort un peu de la norme en prenant un air concentré et en disant : “il va falloir contrôler ça” ou “si ça ne s’améliore pas, on prendra les mesures qui conviennent”.

Oui chère pédiatre, vous êtes une super médecin et votre bon sens est un vrai cadeau.
Dommage, la Belge ne connaît pas l’existence de ce blog…Faudra que je lui dise en vrai.

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi