Santé

Mon nouveau job

photocarnet-sante.JPGJe viens de passer une semaine à 200 à l’heure. Figurez-vous que je ne le savais pas mais je viens de décrocher un nouveau job. Comme le dit si bien ma copine Maman Organisée, nous les mamans, nous sommes  préposées aux courses, à l’organisation, aux transports, bref, il y a vite moyen d’être débordée. En plus de reprendre une activité professionnelle, certes depuis la maison mais une activité qui prend beaucoup de temps tout de même, j’ai l’immense honneur d’être devenue “assistante médicale personnelle de mes enfants”. Ou plutôt “assistante médicale personnelle de ma fille”. Pour illustrer mon nouveau statut, je vous propose le résumé des derniers jours…

Lundi 13 septembre : Au réveil, deux enfants malades. Même pas grave puisque j’ai rendez-vous à 11h chez la Belge pour la révision de rentrée. Le Kouign Amann tape à 39°C, la Fleur de Sel respire comme Gainsbourg en 90 mais je gère. Je ne vous refais pas le résumé de notre visite mais nous sortons de chez la Belge à 13h pour filer dans la foulée à la pharmacie. Vu la dose de médocs prescrite, nous restons 30 minutes à la pharmacie avec Kouign Amann qui manque de s’endormir par terre. A mon retour à la maison, le ventre vide, je me lance dans une folle recherche. Oui, j’espère trouver un kiné qui a de la place rapidos pour effectuer la kiné respi de Fleur de Sel. Au bout de 20 minutes, mon discours est rodé : je pleure presque en parlant de “ma fille préma qui a déjà une bronchiolite, est sous ventoline et peine vraiment à respirer, vous savez”. Résultat, je réussis à attendrir un kiné homme qui me donne rendez-vous le lendemain. Ouf. Ma cops July (à prononcer Joulaïe, je vous le rappelle) arrive et je me nourris enfin. D’un déca et d’une tranche du gâteau inratable de MMM (dont je ne vous ai toujours pas filé la recette d’ailleurs).

Mardi 14 septembre : le gentil kiné qui a eu pitié de ma petite voix chevrotante m’a donné rendez-vous à 9h. Nous y voilà. Fleur de Sel, plutôt souriante au début, se transforme en Gorgone et n’aime vraiment pas du tout ce que lui fait le kiné. On enchaîne avec l’adaptation à la crèche à 10h. Les pneus de la voiture commencent à s’user.

Mercredi 15 septembre : 8h30, nous sommes toutes les deux chez le kiné après une marche active de 15 minutes avec porte-béb pour aller au cabinet. Fleur de Sel est furieuse mais ses poumons me disent merci. enfin, c’estce que j’imagine pour éviter de culpabiliser. Nous partons à l’Hôpital des Villes car Fleur de Sel a rendez-vous chez son pneumologue préféré qui a quitté l’Hôpital des Clefs. Le rendez-vous est à 11h, nous sortons de là vers 12h45 avec de bonnes nouvelles donc on ne se plaint pas trop. On ne baisse pas le régime et on enchaîne encore avec l’adaptation à la crèche à 16h. Mes pneus à moi commencent à s’user.

Jeudi 16 septembre : 9h30, je harcèle téléphoniquement le cabinet de la Belge pour avoir un rendez-vous dans la journée pour le BCG. 10h, adaptation pour Fleur de Sel qui me regarde l’air de me demander ce que je fais encore là. Ben ma chérie, c’est pas moi, ce sont les dames qui veulent que je reste. Pour ne pas perdre le rythme, nous allons voir le Docteur 37°2 qui doit faire le BCG de Fleur de Sel à 14h15. Nous sortons de là à 14h45, ma journée est terminée, jusqu’à ce que j’aille chercher Kouign Amann à la crèche.

Vendredi 17 septembre : 10h, Fleur de Sel kiffe la crèche, tellement qu’elle y mange et y dort et surtout , qu’elle y reste pendant 2h sans moi. Waouh ! 15h30, nous retournons voir notre copain kiné. Fleur de Sel n’est pas franchement d’accord avec ce qu’il lui fait. Du haut de ses deux dents de lait, elle essaye de le mordre. Un vrai pitbull. Comme sa mère. Nous repartons chercher Kouign Amann et commençons un week-end bien mérité.

Après un week-end plutôt zen, c’est reparti comme en quarante.

Lundi 20 septembre : en route chez l’Hôpital des Clefs pour la vaccination contre la bronchiolite à VRS de Fleur de Sel. Un truc hyper cher (merci mon sponsor officiel, la Sécu) et hyper douloureux qui s’appelle le Synagis et que l’on fait seulement aux enfants à risques. Autant vous dire que ce vaccin là, on ne crache pas dessus vu que c’est le VRS qui a conduit Fleur de Sel en réanimation. Bref, 12h30, nous passons chercher le vaccin à la pharamcie de l’hôpital, 13h, nous croisons l’équipe d’infirmières qui part déjeuner. Bon, ben on va attendre alors. Elles reviennent vite et ma Fleur de Sel reçoit son vaccin, tout en virant le masque de gaz hilarant qui ne lui plaît pas. 14h10, je sors de l’Hôpital des Clefs sans avoir mangé, un peu claquée par les 8 derniers jours qui viennent de s’écouler…

Ce matin, nous avions rendez-vous chez le kiné pour une (dernière ?) séance, la Miss Fleur de Sel et Kouign Amann sont à la crèche et moi, j’ai enfin le temps de faire deux ou trois trucs… La grande question est : comment ferions-nous si j’avais repris un job à plein temps à l’autre bout de la banlieue comme je faisais avant (avec 2h45 de transports en commun par jours) ? Certes, en ce moment, MMM travaille plus que de raison (mais quand il est là le week-end, il assure à 100%) mais je ne vois absolument pas comment nous pourrions gérer ces rendez-vous médicaux, l’adaptation et la vie courante si je travaillais comme avant. En bossant à la maison, je m’organise, je bosse le soir quand les enfants dorment et c’est une chance, même si cest crevant. J’ai très peu de temps pour moi finalement et je réalise que cette année pleine de projets va devoir s’accommoder des maladies de mes enfants. Mon joli planning et mes projets répartis par jour de la semaine est déjà bien amputé, là, je fais au plus pressé, voilà tout. Et vous, comment faites-vous, comment vous organisez-vous entre le boulot, les enfants, les activités, les rendez-vous chez le médecin et tout le tintouin ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi