Lis ma vie

Juste un croc

Kouign Amann, j’ai souvent envie de le manger. Une pulsion cannibale qui me pousse à mordiller sa joue en douceur. J’avais qu’à pas l’appeler Kouign Amann aussi, c’est trop appétissant comme nom.
Et je ne suis pas la seule à avoir des envies de pâtisserie bretonne.

Un jour, je vais chercher mon fils à la crèche et là, je vois le visage décomposé d’une des filles. “Il y a eu un incident. Kouign Amann a été mordu”. Bon, bah, c’est pas grave, c’est la vie en communauté, je lui dis. “Mais nous avons fait le nécessaire pour que ça ne se reproduise pas”. Vous avez limé les dents du coupable ?
Quelques jours plus tard, Roberta m’accueille, le visage fermé. “Il a encore été mordu”. Elle me montre la trace souvenir des quenottes sur la main de mon Kouign Amann. Je ris et dis à mon fils “bah faut pas te laisser faire”. Roberta ouvre de grands yeux, ma réaction a l’air de la surprendre. “Mais c’est parce qu’il ne se laisse pas faire justement qu’il est mordu mais ne vous inquiétez pas, on prend les mesures nécessaires”. Euh, la muselière ?

Dans cette histoire, j’ai bien vu que ma réaction plutôt zen surprenait les auxiliaires de puériculture qui m’ont dit qu’elles ne donnaient pas le nom de l’enfant mordeur et que certains parents étaient très en colère quand ça arrivait et voulaient connaître le nom du coupable pour engueuler les parents.
Pour moi, ça a été vite vu. Les filles se chargent du mordeur et de ses parents, je ne vois pas ce que j’ai à dire aux parents de cet enfant ou à l’enfant lui-même. Je ne vais pas faire un procès ou reprocher aux filles la morsure de mon fils, elles ne peuvent pas tout voir tout le temps.
Et puis, j’avais une idée de l’identité du mordeur. Ou plutôt, de la mordeuse. Une petite fille un peu plus brusque que les autres, plus sauvage. Hypothèse confirmée l’autre matin quand MMM est arrivé et qu’il a entendu une des filles sermonner la demoiselle en question après qu’elle a mordu un autre bébé…

Et pour tout vous dire, le lendemain, c’est Kouign Amann qui a mordu la petite fille en question. “Mais elle lui enfonçait la main dans la bouche, il n’a fait que serrer les dents” m’a dit Roberta. Pour le coup, j’étais pas super fière mais depuis, les choses entre la mordeuse et Kouign Amann sont résolues. Ils doivent être quittes.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi