Lis ma vie

Ce que je n’ai pas pu vous dire avant (2)

Premier épisode ICI.

Ah, j’avais oublié de vous dire la semaine dernière… Au retour de Cannes, j’ai vécu la pire gueule de bois de ma vie. Quatre jours à boire tous les jours, à se coucher tard, à se lever tôt,  pourtant, ça m’était déjà arrivé. Mais là, de retour à Banlieue-sur-Marne, tout était difficile : se lever, manger, aller se promener… Et ça a duré 10 semaines. Belle gueule de bois, pas vrai ? Vous vous en doutez, elle s’appelait Amadeus ma gueule de bois.

Visite chez la gynéco, Docteur  Z,  ouais,  comme Zorro. Docteur Z est souriante mais autoritaire, avec elle, faut obéir mais elle est pointilleuse, attentive et elle me suit depuis ma première grossesse. Quand je lui dis que je fais de l’hypoglycémie tous les jours à 11h, elle ma concocte un petit déj’ “moins sucré” avec “une boisson chaude, des Spécial K, du lait écrémé, un fromage blanc zéro %, un jus de fruit et une tartine de pain complet avec un peu beurre et de confiture”. Et là, malgré tout le respect que j’ai pour le Docteur Z, c’est niet. Je ne lui dis pas en face, hein, je suis pas folle, j’ai pas envie de me faire engueuler mais soyons claires, jamais au grand jamais je n’ai mangé de fromage blanc zéro % ou de lait écrémé et là, je suis enceinte, pas au régime ! J’ai donc juste suivi le conseil de manger moins sucré le matin et ça m’a réussi. Ouf. Je n’imagine même pas la soufflante que je vais me prendre si je fais du diabète gestationnel ! Parce que oui, je vais chez le Docteur Z en cabinet mais elle s’occupe aussi de moi à l’Hôpital des Clefs. D’ailleurs, la semaine dernière, elle m’a trouvée “en super forme, Madame Marjoliemaman”.

Contrairement à la grossesse de Kouign Amann où j’ai pris du ventre deux heures après avoir lu le résultat du test pipi, mon petit locataire s’est fait discret en début de grossesse… Pourtant, au bout d’un moment, il fallait se rendre à l’évidence, je me levais le matin le ventre presque plat (quand je dit “plat”, on se comprend, pas vrai ?) et je me couchais le soir avec un vrai ventre de femme enceinte. Mon ventre “poussait” au fil de la journée… Analyse de Mamily : “la journée, tu n’as pas le temps d’être enceinte, ton ventre sort une fois que tu as couché Kouign Amann parce que tu es disponible à ce moment là”. Elle avait carrément raison Mamily, mais j’ajoute cette nuance : je n’avais pas le temps de me regarder être enceinte… Depuis, je le prends, le temps.
Le ventre est là maintenant mais si je prends le RER, il n’est pas assez gros pour que les gens se lèvent alors qu’au même terme il y a deux ans, les gens pensaient que j’en étais à 7 mois… Bref, je gonfle mais doucement. Sûrement parce que je me suis calmée sur les éclairs au café !

Pour terminer, deux anecdotes de la crèche… Sachant depuis quelques jours la bonne nouvelle, Roberta et ses copines ont fait des plans pour nous (et pour elles) qu’elles ont partagés avec MMM : “bon, le deuxième, on ne l’aura pas dans notre groupe mais vous enchaînez avec le troisième dans la foulée, un an d’écart, c’est bien comme ça, on l’aura pour sa rentrée en crèche quand Kouign Amann partira”. Mais bien sûr.
Et l’autre soir, en venant récupérer mon Kouign Amann, Roberta me dit “si le deuxième est comme celui-là…”, je la regarde qui regarde mon fils, elle a l’air toute émue et je dis “on aura de la chance ?”. Elle me répond “Oh oui, vous aurez de la chance !”.

J’entre dans une nouvelle communauté “En attendant bébé”, ben ouais, c’est à l’ordre du jour !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi