Lis ma vie

La fraise que l’on coupe en trois

Samedi soir, je festoyais donc avec mes amis à Dihan. A un moment de la soirée, je raconte mes expériences potagères à des amis bien plus expérimentés et talentueux que moi.

Je leur raconte que les petits fraisiers plantés il y a peu nous offrent généreusement une fraise tous les trois jours. Une fraise que je coupe en trois pour que chaque Pin’s puisse y goûter et moi, je me sacrifie et je me contente de lécher le couteau pour connaître un peu la saveur des fraises de la Nourserie, qui je dois l’avouer, sont délicieuses.

A ce terme de la soirée, j’ai bu assez de rhum-Oasis (ne testez pas, niveau goût, c’est aussi chimique que de la vodka Redbull) pour me mimer en train de couper une fraise en trois.

On se marre bien, parce que franchement, je mime super bien et couper équitablement une fraise en trois, c’est la galère.

Au milieu de nos rires (d’autres étaient au rhum-Liptonic – ne testez surtout pas, parce qu’à côté, le rhum-Oasis c’est du Château Margaux 2009 – on avait le rire facile), une petite voix s’élève pour me dire : “tu n’as qu’à en faire un quatrième, c’est plus facile de couper en quatre !”.

Blanc. Sueur froide. Et gros fou-rire.

Il n’empêche que l’Univers a dû me voir transpirer à cette vision parce que mercredi matin, dans mon carré potager, j’ai trouvé ça :

potager_fraises

Je suis allée les distribuer individuellement aux Pin’s et Petite Gavotte ne saura qu’elle a eu la plus petite que le jour où elle découvrira ce billet.

(message pour Petite Gavotte dans le futur : bravo ma Bibiche ! Tu sais lire !)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

21 commentaires

  1. Répondre Bene 22 juin 2016 à 22 h 49 min

    J’adore!
    Moi à ta place, je crois que j’aurais coupé en quatre et je garderai un quart pour moi 😉

    • Répondre Cha 24 juin 2016 à 7 h 39 min

      exactement ! simplicité efficacité ^_^

  2. Répondre Pat 22 juin 2016 à 22 h 49 min

    Ah ah j’adore le petit mot de la fin !!!!

  3. Répondre Eve 22 juin 2016 à 22 h 52 min

    hey hey j’adore

  4. Répondre Lili de Jolis Voyages 23 juin 2016 à 5 h 23 min

    Ah j’ai ris t’imaginant en pleine sueur froide ! Elle est mignonne cette anecdote Et alors le petit 4eme ?

  5. Répondre Marjitj 23 juin 2016 à 6 h 07 min

    Merci pour ce billet plein d humour! Le sourire de bon matin il n y a rien de mieux!

  6. Répondre Mame Annie 23 juin 2016 à 7 h 10 min

    je crois que je les aurais coupées en quatre ! c’est beau l’amour maternel !
    mais chez moi, c’est le couple de merles qui habite le jardin qui les mange !!!!!

    bonne journée

  7. Répondre Soleil de minuit 23 juin 2016 à 7 h 16 min

    So sweet !

  8. Répondre oph 23 juin 2016 à 7 h 52 min

    J’aime ce joli post plein d’humour et de tendresse 😉

  9. Répondre Poulette Dodue 23 juin 2016 à 8 h 00 min

    Savoureux, comme ces alléchantes fraises.
    Petite Gavotte quand tu liras ce billet tu seras donc en droit de “réclamer” la plus grosse fraise à la prochaine cueillette 😉

  10. Répondre DeboBrico 23 juin 2016 à 8 h 45 min

    Tu m’as fait beaucoup rigoler!!

  11. Répondre bibi 23 juin 2016 à 9 h 28 min

    Patience, patience… au début aussi on n’avait que quelques fraises minus à se mettre sous la dent, et là, cette année: une bonne quinzaine par jour ! (et là tu vas pouvoir en faire, des gâteaux et des cocktails à base de fraises 😉 ! )

  12. Répondre Ju 23 juin 2016 à 9 h 48 min

    J’adore, le partage, le sacrifice, les pensées saugrenues, le joli “retour de bâton”, comme un signe que vous êtes vraiment bien comme ça et qu’il ne faut juste rien changer ! Et ce petit PS pour Petite Gavotte… 🙂

  13. Répondre Bénédicte 23 juin 2016 à 10 h 02 min

    Très drole ton histoire !

  14. Répondre Héléna 23 juin 2016 à 12 h 41 min

    J’adore lire ce genre d’anecdote, continue de nous partager ta bonne humeur 🙂

  15. Répondre Lucky Sophie 23 juin 2016 à 12 h 45 min

    La nature est parfois vraiment bien faite n’est-ce-pas ?! 🙂

  16. Répondre Maman Nouille 23 juin 2016 à 15 h 48 min

    Comme il est mignon ce billet!
    Moi deux fraises pousse péniblement sur mon balcon et hier le chat en a croqué une avant de l’abandonner agonisante sur le sol ….

  17. Répondre Céline / Shalima 23 juin 2016 à 18 h 30 min

    Mais oui, je vote pour le quatrième… morceau pour toi ! 🙂

  18. Répondre Sempéa 13 juillet 2016 à 21 h 54 min

    Génial, j’adore autant le coup de la fraise en 3 que le message pour petite gavotte 🙂

  19. Répondre Les cadeaux de mon jardin | Wonderful Breizh 13 septembre 2016 à 6 h 00 min

    […] a commencé avec les fraises (avec une anecdote à lire ICI) que l’on a mangées une par une puis trois par trois mais depuis le début juillet, terminé […]

  20. Répondre Marie 13 septembre 2016 à 13 h 40 min

    J’adore vos commentaires ….. un rayon de soleil dans le quotidien !

Laisser un commentaire