Lis ma vie

Un Kouign Amann à l’accent parisien

Quand j’ai su que j’attendais un petit garçon, j’ai pensé : “il va ressembler à son papa”. Il faut dire que du côté paternel de Monsieur Mon Mari, c’est une famille de mec : sur les dernières naissances, la statistique est la suivante : 8 garçons pour une fille sur 3 générations… De mon côté maternel, c’est plutôt les filles qui tiennent le haut du pavé : 16 filles pour 7 mecs sur trois générations… Donc je me suis dit : les gênes de MMM ont été les plus forts sur ce coup-là, ça va être un “petit gars à son papa”.
J’avais oublié que ce bébé-là avait décidé de faire ce qu’il voulait et certainement pas ce que mon imaginaire projetait…
C’est donc un petit gars tout chevelu aux grands yeux bleus qui est né… Et plus je le regardais, plus il me rappelait quelqu’un : moi sur les polaroïds pris par mon papa à la maternité presque trente ans avant…
Une impression qui se confirme avec le temps qui passe : Kouign Amann ressemble à sa maman. Kouign Amann me ressemble…

Physiquement, certes mais aussi du côté du caractère et de l’attitude ce qui ne présage pas forcément le meilleur… Revue d’effectif…

– les yeux : pas de doute. Ces billes bleus jean’s, elles viennent de chez moi… J’ai également de grands yeux clairs (mais verts). En fait, il a directement hérité des yeux (et du front) de son papy Jean, mon Papa. En espérant qu’il ait laissé la myopie qui nous caractérise tous les deux (+ de moins 10 à chaque oeil).
– les cheveux : nous sommes nés tous les deux châtains foncés avec une belle tignasse. Si on suit notre évolution en photo au même âge, on constate que la couleur éclaircit et que la boucle se fait rebelle au fur et à mesure du temps… Ces cheveux rebelles que je meurs d’envie de tailler viennet donc de chez moi…
– la peau : fragile. Eczéma, comme maman…
– l’impatience : Monsieur micro-ondes comme l’appelle Madame Perle ne supporte pas d’attendre une minute entre sa compote et son biberon. C’est la crise. Heu oui, je le comprends très bien. Moi, quand j’ai faim, je suis imbuvable… Et puis franchement, la patience n’est pas ma plus grande qualité.
– il a toujours un pet de travers. Pas un truc grave, juste un petit truc qui traine comme sa virose. Depuis que je suis née, j’ai toujours un pet de travers alors que MMM a une santé de fer (même si la virose n’a pas fait le tri sur ce coup-là).
– une résistance phénoménale au sommeil en journée : information confirmée par Mamily (ma maman), je ne dormais pas la journée à son âge… On s’estime heureux qu’il dorme une heure par-ci, une demi-heure par-là….
– une forte tendance à râler… “Qu’est-ce-qu’il a râlé aujourd”hui, c’est son papa qui râle autant ?” me dit parfois Madame Perle. Heu non, c’est moi la râleuse de la famille… Mais râler, ce n’ets as un défaut, c’ets un style de vie !
– un sens de l’humour aiguisé… Tout mon portrait, forcément !

Pour ce qui est du nez, de la bouche, des grands pieds et des rôts de compet, nous cherchons encore la ressemblance (sauf pour les rôts, on sait d’où ça vient mais ça n’a rien de génétique…) mais ce qui est génial c’est que d’ici quelques mois ou quelques années, Kouign Amann aura bien changé et penchera peut-être plus vers ses origines bretonnes ou alors, il ressemblera peut-être encore plus à sa Marjoliemaman…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi