Allaitement

Kit d’allaitement Marjoliemaman

L’allaitement, on a déjà parlé, ça peut vite devenir un chemin de croix, une mission, une galère, une embrouille, un truc hyper compliqué à gérer… Tout s’est bien passé pour moi car j’ai eu la chance d’avoir un super loulou et surtout, j’ai été très bien préparée. La sage-femme avec qui j’ai fait les cours de préparation à l’accouchement a été très pédagogue et très rassurante. Je me suis documentée, j’ai écouté les conseils de mes copines déjà mamans (merci les filles !). Ce sont ces derniers conseils qui m’ont permis de ne pas stresser et de trouver ce qui me convenait, ce qui nous convenait à Kouign Amann et moi.
Voilà quelques trucs, soins et recettes de grands-mères (on peut dire recettes de jeunes mamans ? ça fait plus glam, non ?) qui m’ont bien servis. Un conseil, prévoyez d’acheter tout ce petit matos avant d’accoucher, sinon, ça va être le shopping “mission impossible” pour le papa !

Pour prendre soin de sa poitrine :
– de l’huile d’amande douce pour effectuer des massages quand la poitrine gonfle pendant la montée de lait (j’ai pesé, je sais, c’est la honte, mais je l’ai fait : mes seins pesaient 4 kilos en revenant de la maternité !!!) – Effectuez le massage en ronds larges autour du mamelon. ça permet à la peau de se détendre et d’éviter les méchantes vergetures, nos pires ennemies, je vous le rappelle ! Environ 4 euros pour la marque Biolane. Weleda propose également une huile spéciale allaitement mais elle est plus chère.
– la crème “miracle” Lansinoh. Je l’ai appliquée préventivement dès la maternité et je n’ai eu aucun problème de crevasse. Je massais l’aréole nviron trois fois par jour après les tétées les deux premières semaines. Maintenant, j’en mets quand la peau me tire. Pas besoin de nettoyer la crème avant la tétée car les bébés peuvent l’avaler (pas tout le tube, ai-je besoin de préciser ?) sans risque. Elle est chère : 16 euros les 56 grammes mais c’est un bon investissement. J’ai récupéré le tube de la maman de Léo et il peut encore faire une autre maman !

Pour favoriser la lactation :
– de la bonne vieille bière sans alcool ! Goût très perso : la Buckler est meilleure que la Heinneken ! (Pour une fille qui apprécie la bonne bière comme moi, c’est un peu les boules… Ah, mon royaume pour une bonne Red Kyllian !)
– de la tisane d’anis étoilé ou badiane. ça sent bon, ça parfume le lait et c’est délicieux ! 4 euros les 20 sachets de la marque Romon Nature en magasins bio

Pour soulager sa poitrine pendant la montée de lait :
– les douches à l’eau chaude… Un souvenir jouissif ! ça soulage tellement bien !
– prendre un verre d’eau très chaude (attention, ne vous brûlez pas quand même !). Se pencher en avant, appliquer le verre d’eau chaude sur le sein et faire ventouse. Vous allez voir qu’au bout de quelques secondes, le lait sort en jet dans l’eau… Pareil, soulagement intense au programme ! Evitez de faire ça en public, ça doit être étrange de voir une femme un verre accroché au sein.
– ne pas trop boire… alors qu’on crève de soif, c’est pas juste mais c’est comme ça !

Petits trucs en plus :
– portez un bracelet élastique. Quand on est toute jeune maman, on est tellement occupée à regarder la beauté fascinante de notre bébé que l’on oublie (à) quel sein (se vouer ?) on vient de donner ! Changez le bracelet de côté après chaque tétée, ça aide à prévenir l’Alzheimer !
– pensez à prévoir des coussinets d’allaitement. Alternez entre les coussinets jetables et ceux lavables, en coton, plus agréables à porter mais qui une fois humides doivent être changés rapidement, sous peine d’inconfort et de bonne odeur lait caillé, miam !

J’espère que je ne vous ai pas assommées avec mon blabla… Pour les futures mamans, n’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête à vos copines mamans ou à votre sage-femme…
L’allaitement, c’est un truc naturel mais rappelez-vous qu’une maman avertie, c’est une maman rassurée qui donc, produit du bon lait !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi