Mes Foulées du Pont du Bonhomme 2017

Pour la troisième fois consécutive, j’ai pris le départ des Foulées du Pont du Bonhomme dimanche matin. J’adore cette course car le parcours de trail est superbe: autour du château de Locguénolé, dans la forêt et en bord de Blavet. J’y cours un peu à domicile avec des visages connus qui m’encouragent, je ne manquerais cette course pour aucune autre. Et puis c’est devenu une tradition avec la famille de Céline et les autres membres de la team Céline.

Avec seulement 2 sortie running depuis le Tour de Houat, je savais que je n’allais pas manger mon pain blanc. Mais j’avais envie d’y aller, je me sentais plutôt en forme, je savais que je terminerai quoiqu’il arrive. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mon merveilleux tour de Houat 2017

Comment vous raconter les sensations vécues lors de mon tour de Houat sans que cela soit mille fois plus fade que la réalité ? Je ne sais pas trop mais sachez qu’il n’y a aucune exagération dans mes propos et que cette édition 2017 est désormais la plus belle course de ma vie.

Après la belle et difficile course de 2015, je savais que quoiqu’il arrive, je serai sur la ligne de départ de l’édition 2017. Comment vous dire… cette course est magique, difficile mais magique. Alors dès l’ouverture des inscriptions, je me suis ruée sur internet pour être certaine d’avoir ma place. Comme parmi la bande de copains de Céline, personne ne courait au même rythme que moi, j’avais dans l’idée de courir seule, ce qui aurait été aussi un gros défi. Et finalement, Azzurra, la nounou des filles avec qui je cours régulièrement, a décidé de s’inscrire elle aussi ! Génial !

À l’entrée de l’été j’avais donc cet objectif en ligne de mire avec la notion de la difficulté intense de cette course : 18 km avec de la plage, des sentiers côtiers qui montent et qui descendent sans cesse, des escaliers, du sable mou… Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

Courir contre le diabète, courir pour être ensemble

Boucle du diabète 2016Il y a 8 ans, Mon Presque Cousin a déclenché un diabète de type 1. Je me souviens de cette période, on avait eu bien peur pour lui. Il est donc depuis insulino-dépendant (DID) car son corps ne fabrique plus d’insuline. Il doit se piquer plusieurs fois par jour pour réguler son taux de sucre dans le sang.

Mon Presque Cousin a toujours été sportif mais il n’a jamais fait autant de sport que depuis qu’il a déclenché ce diabète et moi, j’avoue que ça m’épate parce que c’est tout de même une sacrée gestion. Il est la preuve vivante que l’on peut être diabétique et sportif accompli. Il fait des trucs qui me font halluciner comme des courses de VTT en relai ou en solo sur 24h ou des semi-marathons en gérant son diabète au millimètre.

Quand il m’a dit qu’il participait à la Boucle du Diabète, j’ai dit « banco, je viens ». Même si c’était à Vincennes, même si c’était hors des vacances scolaires, j’ai voulu absolument courir avec lui. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !