Le détail du cadeau des 9 ans

Enfin, j’ai réussi à tout réunir pour le cadeau des 9 ans du blog ! Le plus compliqué était d’avoir un paquet de Pim’s complet assez longtemps pour faire la photo et préparer le colis. Et entre moi et les enfants, ce paquet de Pim’s disparaissait avant même que j’ai eu le temps d’allumer l’appareil photo.

Enfin, j’ai réussi aussi à effectuer le tirage au sort : C’est Clauchet, le commentaire n°274 (nombre choisi par les Pin’s) qui remporte ce concours.

J’avais envie de vous dévoiler ce que j’avais mis dans cette « Marjolie Box » alors si vous êtes curieux, lisez la suite ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 années pas parfaites

9ANSQuand j’ai ouvert mon blog il y a 9 tout pile poil, je savais que c’était un truc qui allait durer. Au moins un mois. Je savais que c’était quelque chose qui allait me passionner, me faire du bien, me faire avancer, me faire partager. Au moins un mois mais il me fallait sortir de l’enfermement lié à la maternité toute neuve.

Ce que je ne savais pas, c’est que ce blog allait changer ma vie, me permettre de réaliser mes rêves et m’offrir le bonheur de cotoyer virtuellement – ou même parfois physiquement – des gens aussi formidables que vous. Mais je vous ai déjà parlé de tout ça il me semble lors des anniversaires précédents. J’ai une tendance à radoter, je sais, c’est que je ne suis plus toute jeune non plus, hein !

Ce qui me fait sourire, c’est que j’ai ouvert ce blog un 18 avril, le jour de la Saint-Parfait. Et punaise, côté perfection, on en est bien loin ! Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 ans et tu vis le futur au présent

IMG_1160À partir quel moment je n’ai plus vu le temps passer ? Le jour où tu es né, je crois. Il y a 9 ans pile poil. En pleine nuit.

Tu es arrivé ponctuel, le jour où tu étais attendu même s’il a fallu t’envoyer le GIGN pour que tu daignes sortir. Oui, c’est à partir de ce moment que le temps s’est mis à défiler vitesse grand V. Il a fallu suivre ton rythme et depuis, je te cours sans cesse après.

Ça te fait marrer d’avoir une maman en plein sprint qui n’arrive jamais à te rattraper. Tu fais tout vite, trop vite pour moi sûrement. Tu pourrais avoir un peu pitié de ta vieille maman, surtout que tu es mon tout premier et que j’ai l’impression que je n’apprends jamais assez vite. À peine suis-je enfin dans le tempo que tu es déjà passé à la partition suivante. Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !