J’aime – J’aime pas ces derniers temps

Ces derniers temps, je me sens un peu confuse… Ni en vacances, ni au boulot à 100%. Ni en été, ni en automne. Ni fatiguée, ni en pleine forme. Ni détendue, ni stressée…

Ce flottement n’est pas désagréable. Le bon moment pour faire un « J’aime – J’aime pas ».

J’aime

* Les lampadaires de mon quartier et leur petit côté « chemin de Traverse » dans Harry Potter.

lampadaires Harry Potter

Lire la suite

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas ces derniers temps

Mon dernier « J’aime – J’aime pas » remonte à 2012… Pourquoi ? Aucune idée mais ça me manque ce petit rituel et il y a plein de choses que « j’aime – j’aime pas » puisque j’ai un avis sur tout, même si on ne me le demande pas.

Alors voilà, ces derniers temps…

J’aime

– voir mes Pin’s qui changent (mais je vous prépare mon billet d’avril sur eux pour cette semaine pour vous en dire plus). 

– voir les arbres fruitiers plantés pour mes enfants fleurir. Pommiers pour mes filles, cerisier pour mon garçon. Un jour, ils nous donneront des fruits à ne plus savoir qu’en faire et mes enfants seront aussi grands que moi.

– savoir que si tout va bien, les travaux de la Nourserie débuteront en octobre, juste après mon anniversaire.

– avoir donné sa dernière tétée à Petite Gavotte. La dernière tétée de ma vie. Et avoir le sentiment d’avoir donné, reçu et ne rien regreter. 25 mois d’allaitement en 3 enfants, ça mérite un petit billet un de ces jours.

– les coquelicot. Ah bon, je vous l’ai déjà dit ? D’ailleurs, j’ai acheté un foulard coquelicots chez DPAM. Pas pour mes filles, non, pour moi.

– vos envois de coquelicots par mail, Instagram, Twitter… Comme quand j’ai ouvert un colis innatendu et qu’il était plein de coquelicots parce qu’une petite souris de chez Durance a lu que c’était ma dernière marotte. Il s’agit d’une toute nouvelle gamme, je ne savais même pas qu’elle existait. J’aurais dû y penser, Durance et moi, on est souvent sur la même longueur d’ondes. Là, j’adore TOUT. Le roll’on tellement pratique, le gel douche douceur et sa couleur rosé, l’eau de toilette si rafraichissante et je suis absolument in love de l’huile sublimante corps et cheveux avec ses minuscules paillettes rouges (je ne l’ai pas trouvé sur le site, elle n’est peut-être pas encore sortie…). Le coquelicot sera définitivement mon odeur du printemps et de l’été. Merci à vous tous de penser à moi et de m’envoyer du joli. ça me touche, vraiment.

2013.1-9700.JPG

2013.1 9703

2013.1 9702

(photo style inspiré par Shalima, vive les jardins bretons avec table en terrasse)

ce billet. Pfiou.

ce blog. Cette écriture me transperce.

– qu’elle ait retrouvé le plaisir et le temps d’écrire sur son blog.

– ce maillot de bain que je me suis offert… Oui, un une pièce, en attendant que mon corps décide d’avaler ce ventre post-partum. Et que mes fesses rétrécissent. Et puis la mannequin avec ses longs cheveux blonds, on dirait moi quand j’avais 18 ans…

image1xl.jpg

– vos billets « Dans ma maison« . Je les ai tous lus, tous commentés (et c’est un sacré exploit vu comme je suis fachée avec les captcha et les autres codes d’identifications des commentaires). Si jamais vous n’avez pas eu trace de mon passage ou que votre villet ne fait pas partie de la liste, laissez un commentaire sur le billet « Dans ma maison ».

– la gym du samedi où je vais avec Petite Gavotte. Pendant qu’elle s’ébat sur les tatamis sous l’oeil attentif d’une assistante maternelle, je bouge mon corps pour un renforcement musculaire en douceur. Enfin, vu les « oh la vache » que j’enchaine, ça doit faire travailler pas mal mes muscles endormis depuis 6 ans.

– le break en solo que je vais m’accorder d’ici moins de trois semaines. Trois jours à ne rien gérer, pas même ma pomme. ça ressemble au paradis et ça devrait me faire un bien fou.

– mon petit plateau arc en ciel à 3,90 euros de chez Monoprix.

  photo-264.JPG

– notre visite au zoo de Pont-Scorff. On le connait par coeur mais on ne s’en lasse pas. Nos animaux préférés ? Les chiens de buissons (pour moi), l’ours à lunettes (pour Kouign Amann), la zirafe (non Fleur de Sel, on dit « Girafe ». Ben oui, c’est ce que ze dis « zi-rafe »). et on aime tous les otaries et le bébé éléphant (gniiiiiiii).

la nouvelle collection naissance de chez Petit Bateau. De quoi gâter les futurs bébés qui vont arriver dans mon entourage.

 

J’aime pas

– être loin de mes amis quand ils sont touchés par la maladie.

– être loin des membres de ma famille quand je voudrais les serrer dans mes bras.

– avoir l’impression que ma fréquence vocale n’est pas audible pour l’oreille de mes enfants.

– être si à fleur de peau bien souvent.

– que mon corps n’ait pas encore reçu le message « j’ai fini d’allaiter, tu peux arrêter de stocker ». ça doit être une histoire de fréquence, comme avec mes enfants.

– que mes cheveux poussent aussi vite alors que j’ai une coupe courte. Du coup, je vais retourner chez le coiffeur et couper encore plus court. Et toc.

– les nuits rock’n roll de Petite Gavotte (une nuit sur deux environ, merci les dents) et les réveils « cauchemars » de Fleur de Sel. Quand je pense que Kouign Amann est la personne qui dort le mieux dans cette maison, les bras m’en tombent (mais je les recolle vite parce que j’ai trop de trucs à faire et que j’en ai besoin).

– les crises de colère de Kouign Amann même si elle s’espacent et qu’il les maîtrise de mieux en mieux.

– ne même pas avoir le temps de relire mes billets et vous les balancer comme ça de peur de ne jamais les finir (mais bon, ça, ça ne change pas vraiment).

Et vous, vos « j’aime » et vos « j’aime pas » du moment, ils sont faits de quoi ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas en octobre

photo-119.JPG

Avec un petit jour de retard…

J’aime

– Entendre Fleur de Sel et Kouign Amann qui se parlent au téléphone. A base de « tu as bien dormi » et de « tu me manques ». C’est trop choupi, je fonds littéralement.

– les sourires et les « areuh » enthousiastes de Petite Gavotte. Elle sera aussi bavarde que son frère et sa soeur, je suis prête à la parier. ça promet pour nos oreilles. Je vais investir dans la boule Quiès.

– La toute première veilleuse Petite Gavotte offerte par Pabobo. Elle s’appelle la Super Nomade (photos) et porte bien son nom. Elle se recharge sur l’ordi grâce à un port USB, est autonome 200 heures (très pratique pour les mères qui souffrent d’Alzheimer de fatigue et oublient de charger la veilleuse tous les deux jours. Oui, les mères comme moi) et elle possède deux niveaux d’intensité. J’adore sa petite frimousse de fantôme gentil. J’espère que Petite Gavotte l’aimera autant que Fleur de Sel aime sa veilleuse nomade. Perso, je la préfère même à la Nomade car elle est plus légère (70 grammes) et je la trouve également plus douce au toucher. Son prix : 30 euros.

photo-120.JPG– que Petite Gavotte ait de moins en moins besoin de mes bras pour dormir et que ses coliques s’arrangent…

– avoir 3 enfants. Même si je suis crevée et même si MMM est un peu moins présent ces temps-ci, avec 3 enfants, j’ai la sensation d’avoir trouvé le nombre qui nous convient parfaitement.

– les couches lavables… Oui, je vous parle de la suite de mes aventures demain (si tout va bien) !

– Entendre mes enfants qui chantent BB Brunes ou Fun (We are young). Et entendre Kouign Amann jouer en disant « la tête au carré ». Bon mix de mes écoutes radiophoniques : Virgin et France Inter !

J’aime pas

– la flotte. Toute cette pluie bon sang… Et moi qui disait l’an passé qu’il pleuvait moins en Bretagne qu’en région parisienne. J’aurais dû fermer ma grande bouche, je nous ai porté l’oeil. Je crois que je ne suis pas waterproof en fait.

– me dire souvent (trop souvent) que c’est notre dernier bébé. Ce sont des moments si courts que cette toute petite enfance qu’on aurait presque un goût de trop peu. Pourtant, je le sens au fond de moi, c’est terminé et sans regrets.

– regarder ma pile de bouquins à lire sans avoir le temps et le courage de m’y plonger. Et pourtant, j’ai toujours cette même frénésie quand il s’agit d’aller acheter des livres… Bon, mon objectif de novembre est de lire le cadeau de MMM, un bouquin qui s’appelle « Adrien ou la colère des bébés » qu’on m’a conseillé et qui parle de prématurité. Si j’y arrive, promis, je vous en parle.

– ne pas avoir eu le temps de me faire les ongles correctement depuis le mois de juillet. Non mais franchement.

Je vous souhaite un beau long week-end si vous faire le pont et sinon, plein de courage aux travailleurs…

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas en septembre

Qu’il a été intense ce mois de septembre… Et pourtant, rien de spécial…

J’aime

– notre vie à 5. Plus que tout, comme si c’était écrit depuis toujours.

– la solidarité à l’école entre Kouign Amann et Fleur de Sel. En passant devant la cour en voiture cette semaine, je les ai vu  jouer ensemble tous les deux. Ils étaient hilares. Je n’oublierai jamais ce petit instant où mon coeur s’est rempli de fierté d’avoir une fratrie unie. Le soir-même, évidemment, je devais jouer les Casques Bleus parce que Fleur de Sel voulait piquer la toupie de son frère mais bon, au fond, je sais qu’ils sont unis.

– la belle lumière d’automne qui donne aux pierres de la Nourserie une couleur indescriptible le matin.

photo-11.JPG

– que mes enfants adorent leurs activités du mercredi matin. Gym pour Fleur de Sel, poney pour Kouign Amann. Et du coup, c’est activité « bagnole » pour Petite Gavotte et moi ! Une pensée dévouée pour Mamily qui a fait au moins l’équivalent d’un aller-retour Terre-Lune pour m’accompagner à mes activités sportives et musicales pendant toutes ces années.

– avoir passé une belle semaine avec mes 3 enfants sans MMM malgré les nuits très difficiles de Petite Gavotte (s*loperies de coliques).

– avoir des poules. Je suis simplement TROP contente !

– avoir parfois la surprise de trouver un oeuf dans le poulailler. Cocotte et Poulette sont encore jeunes. Cocotte a pondu un seul oeuf (gros et clair) et Poulette déjà 4 (petits et foncés) en une semaine. Enfin, je dis ça mais je ne suis pas sûre de savoir qui est l’auteur des oeufs… Va falloir que je les espoionne un peu.

– les nouveaux bracelets Hipanema. Je sais ce que je vais commander à MMM pour mon anniv (tout ça à cause de Mère Bordel qui en a acheté un et qui m’a donné envie de la nouvelle collection, je suis faible). Sauf que le modèle que je veux est épuisé partout, comme par hasard !

– le principe du site Suckle qui propose des tire-lait à la location au tarif sécurité sociale (ce qui veut dire pas de dépassement, perso j’ai eu une mauvaise surprise quand j’en ai loué un pour Fleur de Sel au moment de régler la facture). L’équipe est disponible et réactive, n’hésitez pas.

– préparer notre Fluo Party du 7 octobre histoire de fêter en couleurs nos 5 ans de mariage ! En espérant qu’il fasse beau (été indien si tu m’entends…).

 

j’aime pas

– croiser mon reflet dans le miroir… C’est qui cette nana ? Ah, c’est moi ? D’ici un an, ça ira mieux…

– le Milka-Oreo alors que c’est le mix de deux des trucs que j’adore boulotter quand j’allaite (oui, j’ai TRES faim de chocolat quand j’allaitece qui explique aussi que je ne perds pas un gramme en allaitant).

– avoir cru très fort à l’été indien parce que bon, les litres de pluie qu’on a pris sur le coin du nez, c’était pas dans mon planning de septembre. J’avais plage, moi, en septembre !

– constater que le poulailler n’est pas auto-nettoyant… Et que les poules ne passent pas l’aspi toute seule.

– avoir souhaité les anniversaires de mes amis avec un jour de retard (comme à peu près à chaque fois cette année) parce que toute la journée je me dis « j’appelle quand c’est calme » ou « j’appelle quand les enfants sont couchés »… Et puis je me couche exténuée et… je me réveille le lendemain matin avec l’envie de me filer des claques. Je suis une bien mauvaise amie depuis un moment. Une amie qui ne répond pas aux SMS parce qu’elle veut attendre d’avoir le temps de le faire bien (et évidemment, je ne l’ai jamais), une amie qui ne peut pas répondre au téléphone parce qu’elle a les mains dans une couche (ou que le réseau ne passe pas dans sa maison, merci Bouygues Telecom), une amie parfois trop fatiguée pour tenir une conversation sans bailler…

– écrire ce billet sans avoir la force de le relire… Mille excuses…

Et vous, comment a été ce mois de septembre ? Beau week-end à vous !

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas en août

J’aime

– fêter ce mois-ci les 4 ans de mes « J’aime – J’aime pas »… Remember, le premier est ici

– avoir un enclos terminé qui n’attend plus que mon poulailler pour recevoir ses habitantes. Merci à l’équipe « construction du poulailler » pour son efficacité.

photo-42.JPG

– regarder mes Pin’s qui adorent s’ébrouer dans la mer avec leur papa. Deux poissons alors que je suis du genre phobique des vagues, ils m’épatent.

– la sollicitude des gens, mêmes inconnus, qui me demandaient : « vous ne souffrez pas trop avec cette chaleur dans votre état ? ». Ben non que je répondais vu que ça allait.

– le timing parfait qui a entouré l’arrivée de notre petite nouvelle. Nous aurons une jolie histoire à lui raconter plus tard car il y avait tout le monde ou presque autour de nous ce soir-là et que nous garderons tous un souvenir ému d’une pizza partagée après une longue journée de labeur (rapport au poulailler) avant l’ébulltion qui a précédé notre départ pour la maternité.

– avoir passé une semaine en compagnie de notre petite nouvelle. Cette jolie demoiselle qui semble comprendre tout ce qu’il se passe autour d’elle, qui a repris son poids de naissance au bout de 4 jours et qui me laisse dormir plusieurs heures d’affilée la nuit (je songe à demander un test ADN pour vérifier qu’elle est bien la soeur de Kouign Amann et Fleur de Sel) mais bon, on ne crie pas victoire, un bébé, c’est changeant. Je vous révèle son surnom de blog lundi prochain. Vous me connaissez, j’adore les suspenses à deux balles.

photo-41.JPG

photo-43.JPG

– l’avalanche de messages qui a entouré la naissance de notre petite nouvelle. J’ai lu avec bonheur et émotion le moindre SMS, le moindre commentaire, le moindre tweet et le moindre message sur Facebook. Un énoooooorme merci et mes plus plates excuses pour mon incapacité à y répondre. Mais bon, vous comprenez, j’ai 3 enfants maintenant (je vais la ressortir souvent cette excuse je pense).

– être bronzée, ça donne meilleure line à la jeune accouchée que je suis !

J’aime pas

– m’être mise à gonfler après avoir fanfaronné : « moi, les problèmes de circulation et de rétention d’eau pendant la grossesse, je ne connais pas » une quinzaine de jours avant l’accouchement. Bonjour les doigts de pieds en mode saucisses-cocktail » et les moufles à la place des mains…

– avoir eu l’idée stupide (et maso) de me peser au retour de la maternité. On devrait brûler les balances avant de partir accoucher. Bon, depuis je dégonfle et je n’oublie pas qu’à chaque grossesse, il m’a fallu un an pour retrouver mon corps (ou quelque chose qui y ressemble).

– attendre encore la maison de mes poules commandées il y a une cinquantaine de jours…

– que ce mois d’août soit passé si vite finalement et me dire que l’été touche à sa fin.

 

Bon week-end, soyez sages !

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas en juillet

J’aime

– Les grandes tablées sur la terrasse de la Nourserie à l’ombre du parasol. Les vacances nous apportent notre lot de visiteurs, c’est vraiment sympa. On fait manger les enfants d’abord (les dernières fois, ils étaient 7 et 8) et puis les adultes mangent tranquilou pendant que les enfants explorent la maison ou le jardin. J’aime pouvoir recevoir ainsi dans notre maison. Elle vit, elle bouge, elle prend des bonnes énergies.

– Voir ceux que je connais depuis toujours. Mon Presque Cousin et Ma Presque Cousine sont passés justement et ces moments ont le goût délicieux de notre enfance. J’aime les voir entourés de leurs enfants.

– Les glaces à l’eau maison que l’on s’enfile avec Kouign Amann et Fleur de Sel. J’avais acheté des moules chez Ikea il y a genre 4 ans et avec un peau d’eau et de sirop de fraise, on se régale !

2012.2-7358.JPG

2012.2-7362.JPG

2012.2-7364.JPG

– Que la Nourserie prenne un côté très « Petite Maison dans la Prairie ». Entre les glaces, notre sirop maison, les herbiers de MMM et Kouign Amann, la lavande que je fais sécher pour faire des petits sachets qui sentent bon pour les placards, l’arrivée des poules qui s’annonce, on va presque pouvoir vivre en auto-suffisance (à condition que je réussise à cultiver les fèves de cacao parce que la vie sans chocolat, c’est juste pas possible !). Appelez-moi Caroline Ingalls.

– Les merveilles que l’on trouve sur Oelwein (tout ça parce que Shalima a eu la bonne idée de montrer son joli plateau sur Instagram, je sais, je suis influençable). Du coup, j’ai investi dans un plateau et une affiche adorable pour le coin dodo de Pyrrhus. Je suis en transe devant ma boîte aux lettres en attendant de les recevoir.

– Préparer la valise pour Pyrrhus. Sentir le petit linge tout frais, plier soigneusement des petits body à fleurs, trier les pyjamas de son frère et de sa soeur pour elle… ça a le goût de la dernière fois et je savoure.

– Ce gros ventre qui prend des formes incroyables et fait des vagues sous les hoquets de Mademoiselle Pyrrhus. Mon corps qui ne me fait pas défaut et même si j’ai un peu mal au dos et des contractions bien costauds, je ne me suis jamais sentie aussi bien en fin de grossesse.

– La plage, si proche de chez moi.

– T’choupi. Nan, j’déconne. Mais les Pin’s l’aiment. Du coup, je trouve bien sympa l’appli IPhone et IPad qui leur raconte l’histoire toute seule. ça coûte le prix d’un vrai livre donc je ne téléchargerai pas la bibliothèque complète. Evidemment, ça ne remplace pas un bon livre lu par maman ou papa mais parfois ça peut dépanner et comme les enfants utilisent très peu nos téléphones ou notre IPad (genre une fois par semaine), ça reste raisonnable et ça leur fait plaisir de naviguer seuls dans l’histoire.

– Les cris de joies des Pin’s quand je leur dis qu’ils vont dormir chez Mamyvonne et Popope ou chez Papet et Dom. En général, Fleur de Sel commence à préparer son sac à dos dans la foulée même si c’est prévu pour dans trois jours.

 

J’aime pas

– La pluie qui est tombée sur nous comme si on était les héritiers de l’Arche de Noé. J’ai vu le visage pluvieux de la Bretagne que je ne connaissais pas. Heureusement, le soleil est revenu (enfin pas cet après-midi…).

– Fleur de Sel qui a une relation compliqué avec le pot… Elle portera vraissemblablement toujours des couches à la rentrée et ne pourra donc pas aller à l’école. Tant pis. Ce qui est dommage, c’est qu’elle était prête en février, qu’elle demandait bien le pot et que son érythème géant + staphylocoque doré a été si douloureux qu’elle refuse le pot désormais. Je la comprends. On attendra donc encore un peu pour la grande rentrée… Après, je sais que les enfants font des choses du jour au lendemain, je lui fais confiance pour nous surprendre.

– Arriver à l’hôpital pour mon cours de préparation à l’accouchement dans l’eau à 9h et repartir à 9h03 car la piscine est… vide ! Enfin, j’ai bien ri quand même !

– Kouign Amann qui réveille tous les jours sa soeur pendant la sieste. Il ne peut pas s’en empêcher, c’est infernal… Dommage parce que franbchement, j’aime bien quand ils dorment…

 

Et j’aime plus que tout : avoir passé le cap des 37 SA ce matin et savoir que Pyrrhus ne sera pas une petite prématurée. Savoir que la prématurité a quitté nos vies et qu’elle ne nous menace plus. Savoir que le poids de Pyrrhus est estimé actuellement à 2,7 kilos. Réaliser que cette grossesse est une fabuleuse victoire pour notre famille et que la vie est sacrément belle (tout en touchant du bois pour la fin). Pour fêter ça, je vous invite à faire un don pour la Marche des Bébés parce que tout le monde n’a pas cette chance… Un énorme merci à ceux qui ont déjà donné et un merci par avance aux futurs donateurs.

Rendez-vous sur Hellocoton !

J’aime – J’aime pas en juin

J’aime

– que nos hortensias fleurissent. Je ne me lasse pas d’admirer le granit de la maison couplé à ces fleurs roses, bleues et violettes. So breton.

2012.2-7208.JPG

– que mon jardin, aussi rebelle soit-il, m’offre ces merveilles de couleurs.

2012.2-7209.JPG

photo-544.JPG– le roll’on Arnican Pocket*. Mais quelle découverte ! Je n’ai pas le réflexe petites boules d’arnica ou même de la crème quand mes enfants se cognent. Non, chez nous, c’est le réflexe froid avec une poche « Monsieur » ou « Madame » que l’on sort du frigo selon l’enfant blessé. Là, ce petit roll’on est hyper pratique car il procure une sensation fraîche et offre les bienfaits de l’arnica, le tout, sans se salir les doigts. l’enfant peut se l’appliquer lui-même, j’adore. Il reste dans la cuisine, pas loin du frigo et fait un travail d’équipe avec la pochette de froit « Monsieur » ou « Madame » et les très utiles pansements (Kitty, Barbapapa, Spiderman, Cars…).

cette vidéo qui rappelle l’importance du vaccin contre la coqueluche (cette truie). Pour mémoire, j’ai faillli crever/mourir/décéder/agoniser à cause de la coqueluche l’an dernier tout ça parce que mon généraliste n’a pas jugé bon de joindre ce rappel au DT-Polio en 2005. Si j’avais eu la coqueluche avant que mes enfants soient vaccinés, cela aurait pu être dramatique pour eux et notamment pour Fleur de Sel et ses poumons fragiles (je n’ose imaginer le carnage si je l’avais eu alors qu’elle était en néonat pour elle et pour tous les autres prématurés du service). D’ailleurs, MMM, je te rappelle que ton vaccin t’attend au réfrigérateur que tu ailles te faire vacciner avant l’arrivée de Pyrrhus (si tu ne veux pas que je te le fasse dans la fesse gauche, une nuit, par accident). Bref, la coqueluche, c’est le mal, vérifiez vos vaccinations pour vous et pour les nourrissons de votre entourage.

– remplir le calendrier des vacances et constater que même si on nous ne partons pas, nous allons avoir beaucoup de visiteurs cet été. La Bretagne sud, c’est the place to be, je vous dis. #Westcaostcrew !

– avoir décidé que l’on fêterait nos 5 ans de mariage et commencer à faire du repérage sur My Sweet Boutique (si vous aimez les trucs choupis pour organiser des fêtes ou égayer votre quotidien, ne cliquez surtout pas, vous allez être prise au piège !!!) pour trouver un thème !!! Hiiiiiiiiii !

– la série « Once upon a time« . Les contes de fées rejoignent la réalité. Blanche Neige et le Prince Charmant ont une fille qui doit sauver le monde des contes de fées, le Petit Chaperon Rouge est serveuse dans un bar, la Méchante Reine est maire de la ville… Trop compliqué à expliquer, regardez ! Je crois que la série arrive bientôt sur M6.

– commencer à envisager le trousseau de Pyrrhus…

– vous annoncer que les gagnantes des Gobi. il y avait 103 participations valables, j’ai effectué un tirage au sort aléatoire et voilà :

* laetitia (n°96) qui remporte le Gobi Citron My Name is Simone.

* Poulette Dodue (n°68) qui remporte le Gobi classique Vert d’eau

* Claire (n°25) qui remporte le Gobi classique orange.

J’attends vos adresses postales à marjoliemaman(at)gmail.com

– proposer un code de réduction sur le site Gobi aux malheureux qui n’ont pas gagné ! Dès maintenant avec le code : GobiLovesMarjolie (en respectant les majuscules), vous avez 15% de réduction jusqu’au 15 juillet. Et n’hésitez pas à consulter le site, il y a des soldes en cours il me semble. PS : Vous pouvez partager ce code sur les réseaux sociaux, il est fait pour !

– dire « bienvenue » à Jeanne chez Karinne !

J’aime pas

– ce temps tout bizarre et le fait que tout le monde (ok, je lève la main) en parle. En Bretagne, c’est tout de même un us de parler de la météo mais cette chaleur humide couplée à un ciel bas et gris déchaine les commentaires.

– que Pyrrhus pense que 23 heures est l’heure à laquelle on se réveille pour faire du trampoline sur la vessie de sa mère.

– commencer à être fatiguée de porter ces 9 kilos (tout dans le ventre) car il reste encore 2 mois et voir le regard effrayé des gens qui pensent que je suis à terme.

– le film  « Avengers« . j’avais très envie de faire plaisir à MMM mais là, je dois dire que mon amour pour cet homme m’a coûté 2h d’ennui, les scènes d’action, je sature très vite.

– avoir toujours un truc qui flotte devant mon oeil droit. c’est pénible, pénible…


Allez, c’est jeudi, haut les coeurs !

* produit offert par la marque.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !