Ecologie

L’entretien de mes couches lavables

Attention, sujet hautement important, certes qui n’intéressera pas toute la planète mais comme c’est une question qui revient souvent, je vais vous détailler ici comment je prends soin de mes couches lavables.

Pour mémoire, j’utilise des couches Hamac que j’adore vraiment de plus en plus, surtout depuis que miss Petite Gavotte est diversifiée, et qu’utilise aussi désormais Azzurra, la nounou de Petite Gavotte (mais ça sera un autre sujet). La couche est divisée en 3 morceaux : la culottes, l’insert lavables et le voile jetable.

Que fait-on du voile ?

Pour commencer, quand la couche est sale, j’enlève le voile protecteur et je le mets à la poubelle. Certains le jettent aux WC mais il parait que ça bouche les stations d’épuration, d’autres le lavent et le réutilisent en cas de pipi, moi, je le jette). Ensuite, je sépare l’insert de la culotte et je stocke tout ça dans mon cellier.

Comment je stocke mes couches lavables sales ?

Rien de plus simple, j’ai récupéré une vieille poubelle classique. Au fond, je dépose un coton imbibé d’huile essentielle d’arbre à thé qui a des vertus désodorisantes et antibactériennes (et en plus, j’adore l’odeur) et je stocke mes couches dedans. 48 heures au maximum sinon, ça commence à sentir le fennec. Je lave la poubelle régulièrement, un petit coup de jet d’eau et de Javel, je la laisse sécher et hop, elle retourne au turbin.

photo-224.JPG

Comment je lave mes couches Hamac ?

Les culottes : si des selles ont débordés, je les rinces à l’eau claire. Je fais attention à bien attacher les scratchs pour éviter les accidents (les scratchs sont très adhésifs et abiment les couches entre-elles) je les mets dans un filet fermé. Direction le tambour de la machine avec du linge en coton ou en synthétique clair ou coloré à 40°C avec une lessive liquide classique. Essorage 800 tours pour ne pas abimer le tissus « maillot de bain ». Pour les sécher, MMM m’a installé un petit séchoir électrique chauffant dans le cellier mais elles sèchent tellement vite que je ne l’allume pas.

Les inserts : je les lave à 60°C (mais 40°C suffisent) avec de Xtra en poudre (on conseille aussi la poudre Super U bio) avec le linge de lit ou les serviettes de toilettes ou les bavoirs des enfants. Je ne les détache jamais avant mais si ils sont tachés de selles, je les passe sous l’eau avant de les stocker dans la poubelle. Jusqu’ici, aucun insert n’a été taché durablement. Pour l’essorage, on conseille 800 tours mais j’ai déjà zappé et les 1600 tours de ma machine n’ont pas endommagé les inserts (ouf !). Il est aussi conseillé de les passer au sèche-linge pour améliorer leur absorption mais mon sèche-linge a tendance à « bouffer » les fibres donc je m’abstiens et je préfère les faire sécher à l’air libre surtout qu’ils sèchent très rapidement également.

Ensuite, une fois que tout est sec, je prépare les couches à l’avance en assemblant la culotte, l’insert et le voile pour qu’elles soient prêtes à l’usage.

Est-ce que ça me donne plus de travail ?

Sincèrement ? Non. Le linge d’une famille de 5 est déjà tellement gigantesque que je ne vois pas la différence. Je les lave au fur et à mesure et comme c’est en général 1 ou 2 machines par jour à la maison, les couches sont lavées régulièrement.

Comment décrasser les couches lavables ?

Au bout d’un moment, les inserts peuvent moins bien absorber, il faut alors les décrasser. Laure qui travaille pour Hamac et à qui je pose toutes mes questions (les bêtes et les moins bêtes) m’a donné cette recette que je n’ai pas encore eu besoin d’appliquer vu que mes inserts absorbent super bien mais je ne vais pas tarder car c’est bien de les décrasser tous les trimestre environ. Il faut mettre 2 cuillères à soupe de cristaux de soude dans le tambour et un verre de vinaigre blanc dans le bas à adoucissant sans ajouter de lessive supplémentaire. Lancer un cycle long coton à 60°C sans trop charger la machine. Laver ensuite une fois avec la lessive classique avant une nouvelle utilisation. Merci pour la potion magique Laure !

Si vous avez des questions sur les Hamac, n’hésitez pas à me les poser en commentaires ou à consulter cette page bien pratique ! Personnellement, je suis de plus en plus fan !

 

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi