Fashion Mum

Mes soins post-accouchement

Les soins post-accouchement c’est… comment dire ? Conceptuel. Surtout quand tu as trois enfants (non mais sans rire, je me demande bien pourquoi je me sentais débordée quand j’étais primipare alors que maintenant quand j’en ai seulement deux, ça ressemble à des vacances. L’expérience peut-être ?). Pour être honnête, prendre soin de moi et surtout de mon corps arrive en dernier dans mes préoccupations actuelles. Et c’est débile. Oui, débile, j’insiste parce que franchement, quand je me regarde dans la glace après ma douche de 2 minutes durant laquelle j’ai eu à peine le temps de me laver et de me rincer, que je me vois le cheveux raplapla, le teint terne, les cernes bleus fluo, le ventre tout mou à triple bourrelets, la peau des jambes tellement sèche que je rêve de m’en faire un sac façon peau de croco, et bien il faut le dire, c’est déprimant et ça n’aide pas à se sentir bien dans ses baskets de jeune maman crevée. Bouhou, baby blues, m’entends-tu ?

Et c’est là que je dis merci à Chris qui m’a invitée à l’After Mum to Be Party (la suite logique de la Mum to be Party) parce que cette petite réunion m’a permis de me rappeler quelques règles que l’on devrait imposer à chaque maman à la sortie de la maternité :

1 – ne pas oublier de prendre soin de son corps qui a bien bossé durant 9 mois (surtout quand on a fait 3 enfants en 4,5 ans, pas vrai Marjo ?). Se chouchouter, c’est le remercier.

2 – ne pas oublier que les cheveux, durant la grossesse, vivent une période dorée et qu’ils vont tomber par poignées et que c’est  NORMAL et que non, on n’a pas un cancer très grave ou une maladie du cuir chevelu, c’est NORMAL. Déprimant mais normal.

3 – passer du temps entre nanas avec ou sans bébé, ça fait vraiment du bien ! (même si ma petite sauterie a été écourtée pour cause de tétée).

4 – le temps que l’on s’accorde juste pour soi est du temps qui nous permet d’être ensuite plus disponible pour notre bébé. Et non, ce n’est pas égoïste d’avoir envie d’être bien coiffée et de ne pas avoir des racines pednant 6 mois.

Voilà. Ceci étant dit, je vous propose de nous concentrer sur nos petits nombrils de jeunes mamans (enfin moi, mon nombril, je ne le vois plus trop, il est caché entre deux pans de mon tablier ventral mais si vous voyez le votre, soyez heureuses) et de faire un tour des produits que j’utilise pour pendre soin de moi quand j’en ai le temps, c’est à dire quand MMM est à la maison et qu’il surveille la marmaille pendant que je passe outrageusement 22 minutes d’affilée dans la salle de bain. La porte fermée à clef, évidemment.

2012.3-0448.JPG

Pour mon visage :

– je me lave sous la douche avec le gel Cleanance D’Avène pour les peaux jeunes à problèmes. Ok, j’ai un peau de (jeune) vieille mais après l’accouchement, j’ai tendance à avoir quelques boutons d’acné. J’aime bien son côté moussant et purifiant.

– le soir, en même temps que je me brosse les dents (avec le dentifrice Neo’Mum qui me plait décidément bien), je me passe une petit coup de coton imbibé de l’eau micéllaire « démaquillant douceur » de Liérac* car comme on me l’a rappelé la conseillère de Liérac lors de L’after Mum to be Party, on se démaquille le soir même si on est pas maquillée.

– le jour, j’applique suivant mon humeur la crème Hydra Chrono de Liérac* ou la crème de jour à la grenade raffermissante de Weleda (une crème pour les jeunes vieilles que l’on m’a offert à mon anniversaire) qui est archi-hydratante et qui sent miam. J’attends avec impatience une nouvelle crème de Liérac qui a un fini « gomme » que l’on a testé en exclusivité et dont jai oublié le nom…

– le soir, je mets une crème de nuit lissante (je vous jure) Weleda à la rose. Pour les premières rides qu’ils disent. Mon petit truc : je la laisse sur ma table de nuit et je la mets juste avant de me coucher. Soit à 20h57.

– pour mes lèvres, j’alterne suivant l’humeur et le lieu (et ce que j’ai mis dans mon sac à main au moment de partir en catastrophe) entre le DermoKids à la fraise et mon baume Carmex adoré.

Pour le corps :

– je me lave le corps avec ma classique huile Exomega ou avec un produit que j’adore, le Cajoleur d’Omum* qui fait une peau de satin. Le résultat est vraiment top mais comme il s’agit d’un pain de savon, il a tednance à fondre et à trempouiller entre deux douches.

– en guise de gel intime, j’ai choisi la marque Intima, le gel apaisant parce qu’il faut au minimum un truc apaisant après l’accouchement pour prendre soin de cette zone-là. Très bon partenaire pour la maternité.

– pour les gommages, Caudalie for ever (faut que je refasse une commande au Père Noël Mamily cette année).

– si j’ai le temps de me crèmer (et ce n’est pas tous les jours quel dommage), je mets sur les zones abimées par la grossesse (peau mollasse, vergetures de ma premières grossesse) Je teste actuellement le Lait raffermissant Téane qui est assez frais et pénètre rapidement. Il est bio et comprend 100% d’actifs naturel. Si j’aime bien l’utiliser, je regrette qu’il manque un peu d’épaisseur pour ma peau de croco et je regrette qu’on ne puisse pas l’appliquer sur les seins en cas d’allaitement (ou alors il faut laver la peau et sincèrement, qui a envie de se laver les seins avant d’allaiter ?). Je teste également l’huile Surdouée d’Omum* qui s’applique facilement grâce à son bouchon vaporisateur et à sa texture très agréable. le seul hic, il faudrait l’appliquer 2 fois par jour et là, ça relève de la science fiction.

Pour mes cheveux :

– j’ai signé avec Phyto. J’aime vraiment leurs produits. J’avais adoré le shampooing Phytokératine reçu en échantillon dans une box beauté. En ce moment, je me lave les cheveux avec Phytocyane* pour aide à lutter contre les chutes des cheveux féminines que m’a conseillé la formatrice de chez Phyto. Il est très liquide et j’ai tendance du coup à en mettre trop donc je pense vider la bouteille un peu trop vite ! Je vais aussi me relancer dans une cure de < a href="http://www.phyto.fr/index.php/besoins/desordre-capillaire/cheveux-ongles/phytophanere.html" target="_blank">Phytophanère dont j’étais une habituée avant d’avoir des enfants car j’ai appris qu’elle était compatible avec l’allaitement. Et ça, c’est une bonne nouvelle.

– je n’ai plus d’après-shampooing depuis plusieurs semaines car j’oublie d’en racheter et c’est GRAVE. Du coup, je mets un coups d’huile sur mes pointes. Pas fabuleux du tout…

– pour le brossage, alors que j’utilisais mes doigts, je me sers d’une brosse Michel Mercier (je vous invite à cliquer sur le lien et à regarder la vidéo, on dirait Jean-Claude Van Damme qui parle cheveux…), la brosse utilisée par les blogueuses et j’avoue, elle est géniale et ne tire pas (enfin Fleur de Sel ne veut pas que je l’approche avec). Brosser les cheveux permet d’oxygéner les racines et de stimuler la repousse, ça motive à utiliser autre chose que ses doigts, non ?

Pour sentir bon :

– j’ai laissé de côté mon parfum adoré L’Heure Bleue de Guerlain depuis que je suis enceinte. Je ne portais rien et puis j’ai reçu une eau de Cologne, l’Eau des Minimes, dans une box beauté (qui sont décidément utiles pour moi) et c’est ce que je porte avec modération quand j’ai envie de sentir bon. Je l’ai portée à la maternité et du coup, je pense que dès que je sentirai cette odeur, elle me rappelera les premiers jours de Petite Gavotte.

Voilà pour ma tartine beauté post-accouchement ! En revanche, je ne trouve pas de déodorant sans huiles essentielles, sans aluminium ou autre truc anti-transpirant qui me convienne, j’utilise un Dermaclay sans conviction. Des pistes ? Ah oui, et si vous avez un moyen pour que les sourcils et le maillots s’épilent de manière autonome, je suis pour aussi.

Les * signalent les produits ou échantillons offerts par la marque.

PS : j’espère que ça vous intéresse un minimum parce que je viens de manger du lien en copier-coller, assez pour quelques semaines 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi