Allaiter sans y penser

photo-108Quand on me demande combien de fois Petite Gavotte prend le sein dans la journée, je suis bien incapable de répondre. 6, 8, 10 ou 12 fois ? Aucune idée (bon, va falloir que je compte mercredi car on va voir le médecin pour ses 2 mois jeudi).

En fait, depuis qu’elle est née, je ne compte pas, je ne réfléchis pas, je n’analyse pas. J’allaite, point barre. Evidemment, lors de mon séjour à la maternité, j’écrivais, à la demande du personnel, les heures de tétées et le contenu des couches (ça envoie du rêve mon truc) mais je n’en tirais aucune information utile. Ce que je veux dire, c’est que je ne me disais pas « ça fait moins d’1h30, faut pas que je lui redonne » ou « mince, elle n’a pas mangé depuis 4 heures, il faut que je la réveille ». A chaque signe d’éveil, je proposais le sein et la demoiselle buvait. J’avoue aussi que personne n’est venu regarder cette feuille, on me demandait simplement si elle mangeait bien et comme c’était mon troisième, on me faisait confiance. « On » a bien fait d’ailleurs car au bout de 4 jours, la demoiselle avait repris son poids de naissance, j’avais fait ma montée de lait, essuyé quelques crevasses en serrant les dents (Lansinoh for ever) et l’affaire était pliée. 

Depuis presque deux mois donc, j’allaite sans y penser. Je donne le sein quand Petite Gavotte réclame, parfois plusieurs fois dans la même heure, parfois pas pendant une jolie nuit de 6 heures. Je n’anticipe pas en la réveillant pour lui donner le sein avant d’aller chercher les grands le soir parce que ça fait 4 heures qu’elle n’a pas bu. Non, je la joue freestyle, je pars en croisant les doigts pour qu’elle ne réclame pas (ce qui est le plus souvent le cas) et si elle réclame, on fait une petite pause tétée, voilà tout. La tétée du mercredi matin sur le parking du poney-club est presque devenue un rituel d’ailleurs. Et ça marche, elle grandit comme il faut et s’arrondit parfaitement. Pas besoin de la peser pour ça, il suffit de regarder comme elle remplit ses pyjamas. 

Même si mes deux premiers allaitements avaient été relativement faciles (si l’on excepte la prématurité et la réa), je vis un allaitement sans aucune pression médicale, sans aucune réflexion philosophique. Je me laisse le droit de faire absolument comme je veux. Punaise, quelle liberté…

PS : je me permets tout de même de vous signaler que si je n’ai aucune idée de ses horaires, c’est aussi parce que Petite Gavotte n’a aucune régularité dans sa prise de repas et que le jour où je pourrai répondre « oui » au traditionnel « et elle fait ses nuits ? » ne me semble pas envisageable avant mars 2014. Au mieux.

PS 2 : la photo n’est pas terrible mais je trouve qu’elle montre bien ma décontraction. Et mon sweat à capuche.

PS 3 : si vous en avez l’envie, je vous invite à rejoindre la communauté « Allaiter les Pieds sur Terre »Mother Earth, Mère Bordel, moi et plein d’autres mamans allaitantes discutent autour de l’allaitement.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans La crèmerie, l’allaitement par Marjoliemaman. Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 2 160 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

84 réflexions au sujet de « Allaiter sans y penser »

  1. 1
    cerise & cie says:

    Ton allaitemement fait réver !!!!!
    j’espère que pour mon prochain ça sera idem…
    Aucune cravasse de mon coté mais un bébé qui maigrissait à vu d’oeil (malgré des couches bien remplies !!!) donc des compléments à donner et tout le bordel qui va avec….Bref des moments de bonheur un peu gacher…!!!!
    Le principal c’est que maintenant tout le monde me dit « bah dit donc il mange bien à la cantine ce petit » !!!!!!

  2. 2

    […] reprends le titre d’un post de Marjoliemaman (que vous pouvez lire ici), parce que ce titre et ce post me parle complètement […]

Les commentaires sont fermés.