Santé

J’aime l’hôpital public (un rendez-vous avec moi ?)

L’hôpital public m’a sauvé la vie. L’hôpital public a sauvé la vie de ma fille. ça parait grandiloquent comme ça mais c’est vrai. J’aime l’hôpital public et cela fait bien longtemps. ça doit être dans le sang vu que ma maman aimait déjà l’hôpital public. Assez pour y avoir accouché et  surtout pour y avoir travaillé 35 ans en tant qu’infirmière anesthésiste.

J’aime l’APHP. J’aime l’hôpital Trousseau (alias l’Hôpital des Clefs) où Kouign Amann est né, où Fleur de Sel et moi avons trainé nos guêtres un peu trop longtemps. Assez longtemps pour visiter chaque étage de la maternité mais également la pneumo, la réa, la neuro, l’ophtlamo, l’ORL, la radio… Je pense même que j’en oublie…

J’aime l’hôpital public et les gens qui y travaillent. Certes, il y a toujours ceux que l’on appelle les cons, les flemmards, les indélicats comme partout mais j’ai rencontré en majorité des personnes sensibles et humaines qui avaient à coeur de faire leur travail au mieux.

Voilà pourquoi je me réjouis de l’ouverture d’un bâtiment de l’excellence réservé au femmes à la maternité de Port Royal à Paris le 15 février prochain.

« Fruit de dix années de réflexion de la part du Professeur Cabrol et de son équipe sur tous les aspects de la naissance, cette nouvelle maternité alliera toutes les compétences médicales liées à la prise en charge des femmes au sein d’un bâtiment neuf offrant un confort haut de gamme :

124 chambres, toutes individuelles, entièrement équipées pour permettre les soins quotidiens des nouveaux-nés sans les séparer de leur mère (salle de bain, table à langer, baignoire,…),
Maternité de type III adaptée à toutes les grossesses, normales, à risques ou pathologiques,
Service de néonatologie et de réanimation néonatale.

201201-photo-perspective-batiment-archi.jpg

Port-Royal devient ainsi l’hôpital de toutes les femmes, de l’adolescence à la ménopause, avec une volonté forte de la part des équipes soignantes de permettre aux femmes de s’approprier l’établissement comme un lieu de vie autant qu’un lieu de soin, et de favoriser la rencontre mère-enfant au sein d’une maternité repensée, plus confortable, plus accueillante. »

Moi je dis bravo. Et encore.

Je vais d’ailleurs pouvoir me rendre compte par moi-même de l’initiative (après avoir testé la maternité quasi-neuve de Trousseau en 2008) lors d’une visite le 11 février prochain, quelques jours avant la naissance du premier bébé en ces lieux. Seront présents le Professeur Cabrol, Chef de la Maternité, et ses équipes, ainsi que les architectes à l’origine du bâtiment Patrick Berger et Jacques Anziutti, qui répondront aux questions des participants.

Pour l’occasion, je peux inviter deux ou trois lecteurs/lectrices à m’accompagner. Pour cela, il faut pouvoir se rendre (sans enfants) de 10h30 à 13h (maximum) à Port Royal à Paris le samedi 11 février 2012. Nous visiterons ce pôle en compagnie d’autres blogueuses et de journalistes. Si vous avez envie de m’accompagner, envoyez-moi un mail à marjo (at) marjoliemaman.com en m’expliquant pourquoi vous avez envie de venir.

Nous avons la chance d’avoir un hôpital public de qualité en France, certes il n’est pas parfait mais je ne l’échangerais contre rien au monde.

PS : je vous invite à lire cet article relayé par Caro… Parce que moi aussi, je ne suis jamais aussi heureuse d’être maman que quand mes enfants dorment à poings fermés

Bonne semaine à vous…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi