Test

Call me Lady Gaga

photo-copie-3Vous m’avez déjà vue danser ? Non ? Tant mieux pour vous. Je ne sais pas danser, je suis la courge internationale de la danse. C’est pas que j’y mette pas de l’énergie parce que je me donne à fond. Non, c’est plutôt que mes bras font des mouvements, mon buste fait des mouvements, mon bassin fait des mouvements, tout comme mes jambes d’ailleurs, mais ces mouvements ne vont absolument pas ensemble. ça doit être douloureux de me voir danser. D’ailleurs, je danse peu, par pitié pour mon entourage. Parce que moi, j’aime bien danser et faire la débile seule dans mon salon ou avec les enfants et MMM.

Vous imaginez donc les risques que j’ai pris pour mon égo en me rendant à une soirée de test pour Kinect à l’invitation de Libelul. Non, vous ne vous rendez pas compte. Kinect, c’est un système qui permet de jouer sur XBOX 360 sans manette puisque la manette, c’est le joueur. En gros, Kinect détecte nos mouvements et les reproduit dans le jeu. Dingue. Il faut bien le dire, le jeu qui me faisait le plus envie, c’était celui où l’on dansait. Je savais que je ne pourrais pas résister longtemps et que ça allait se savoir : Marjoliemaman ne sait pas danser.

A peine arrivée depuis quelques minutes, Osmany, ce fourbe (edit : fourbe mais très charmant), me propose d’essayer le jeu de danse. « Moi, oui, non, enfin, j’arrive ». Hop, on me lance sur je ne sais même plus quelle musique tellement j’ai été mauvaise (mon cerveau a préféré évacuer de son disque dur tout souvenir en référénce à ce moment très gênant). Mauvaise est un faible mot, j’ai été pitoyable. A ce moment-là, je jure intérieurement sur la tête de Kouign Amann et Fleur de Sel de ne plus jamais danser en public de ma vie.

Pas grave, je vais me refaire un honneur ailleurs me dis-je. Et j’enchaîne ensuite telle une boulimique du jeu : je suis sur un radeau avec Evy puis nous prenons un train fou où nous devons éviter des obstacles, je mets une pile à Madame Parle au bowling (5 strikes, je m’aime), je lance (mal) le javelot contre Osmany puis je repars à nouveau avec Evy pour une session : 100m, rafting, beach-volley… Je dois avouer que je m’amuse comme une petite folle, que je transpire et que je n’ai plus aucun orgueil tellement je suis partie à fond dans le jeu. Jouer sans manette, c’est oublier que l’on est dans un jeu. C’est grisée par les endorphines provoquées par cet excès d’activité que j’accepte de trahir la promesse prise quelques minutes avant. Oui, j’accepte de danser. Sur du Lady Gaga en plus, une fille qui est plutôt douée avec son corps. Et ben là, vous savez quoi ? Je crois que j’ai presque réussi à faire un truc qui ressemblait à de la danse. Genre le jeu a dit une ou deux fois « bien, joli ! ».c’est auréolée de ce joli succès que je suis sortie la tête haute de cette soirée Kinect. Oui, appelez-moi Lady Gaga, une danseuse de mon niveau mérite bien ça.

Vous comprenez donc que je me suis laissée prendre au jeu et le fait qu’il n’y ai pas de manette permet de se mettre à 100% dans le jeu sans penser à la technique. J’ai beaucoup aimé les photos prises en pleine action que les jeux proposent. On se sent bien ridicule et ça ajoute une touche de rire en plus (et ça m’a permis de constater qu’il faut vraiment que je perde 3-4 kilos et que je mette un t-shirt moins décolleté quand je joue).

En revanche, pour celles qui ont deux mains gauches comme moi, j’ai trouvé l’interface peu instinctive et j’ai eu du mal à naviguer dans les menus toute seule. De même, habituée à jouer avec une manette de Wii, j’ai senti une latence entre le moment où je bougeais et la réplique sur l’écran (mais apparemment, je suis la seule).

PS : Pour voir Kinect en action : http://jaitestekinect.com et pour rejoindre le groupe facebook, c’est .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi