Sevrer bébé

Il y a bien un moment où il faut entamer le chemin vers le sevrage. Je ne sais pas comment cela se passe avec un enfant plus âgé ou plus jeune, je vais donc vous faire part de mon expérience avec Kouign Amann avec qui j’ai commencé le sevrage à 4 mois et demi pour donner ma dernière tétée à 6 mois et demi. J’ai pris deux mois car je voulais faire cela en douceur, que je reprenais le boulot, mettais Kouign Amann chez Madame Perle et que ça faisait déjà beaucoup de changements.

Ce que je vous propose, ce sont quelques pistes pour un sevrage en douceur mais faites comme bon vous semble, comme vous le sentez, c’est ça le plus important…
Pour sevrer un bébé totalement, en général, on conseille un mois en enlevant une tétée tous les 5-7 jours. Pour Kouign Amann qui avait 4 mois et demi, il a déjà fallu le régler à 5 tétées car le jeune homme mangeait allègrement 6 ou 7 fois par jour (pour le physique de crevette qu’on lui connaît !)… Le rythme, ça n’a jamais été trop son truc. Grâce à l’aide de Mamyvonne et Mamie Meuh (la maman de Mamyvonne qui imite trop bien la vache) qui l’emmenaient en balade quand il réclamait à manger trop tôt, nous avons réussi a espacer les biberons de Kouign Amann et à les donner à heures fixes en trois jours. A 4 mois et demi, il mangeait donc à : 5h, 9h, 13h, 16h30 et 20h.
La première tétée à faire sauter est l’avant-dernière, pour nous, celle de 16h30. Le premier jour, la poitrine est à deux doigts de l’explosion. J’avais l’impression qu’on me plantait des couteaux dans le dos… Il est donc recommander de boire un peu moins à ce moment-là. Votre corps va s’habituer à ce nouveau rythme en quelques jours, ne tirez surtout pas votre lait même si c’est douloureux, mieux vaut prendre une douche bien chaude et appuyer sur les seins (sauf sur l’aréole) pour vider l’excédent. Le mieux est d’attendre la tétée suivante qui sera un vrai soulagement. J’ai mis une semaine entre chaque biberon introduit mais si vous sentez que votre production s’est régulée et que vous voulez le faire plus rapidement, c’est possible tous les 3 jours.
En ce qui concerne le biberon, je vous conseille de l’avoir introduit avec votre lait bien avant. Le premier biberon de Kouign Amann a été donné lorsqu’il avait trois semaines (mais mon allaitement était idyllique). A partir de 6 semaines, proposez régulièrement un biberon de votre lait donné par le papa, cela habituera votre bébé à la tétine.
Pour le choix du lait, vous devez de toute façon avoir une boîte de lait en poudre à la maison depuis votre retour à la maternité (à donner si vous êtes malade ou en cas de fièvre tant que vous ne savez pas ce que vous avez). Nous avons commencé avec du Novalac premier âge HA (hypoallergénique). Et puis après avoir fait 5 pharmacies à Pau la veille du 15 août, nous somme passés à l’Enfamil premier âge HA. Le Novalac est plus épais mais l’Enfamil a fait produire à Kouign Amann les pires couches de sa vie entière au niveau odeur. Ne vous inquiétez pas non plus de l’éventuelle couleur verte ou bicolore des selles, c’est surprenant mais normal. Le conseil que l’on m’a donné au nivau lait est de prendre du lait HA et tout s’est bien passé.

Une fois que la premirèe tétée a été retirée avec succès, c’est reparti pour un tour. C’est la deuxième tétée de la journée qu’il faut faire sauter si vous êtes à 4 repas par jour. En revanche, si vous êtes à 5 repas, c’est celle du midi (la 3e de la journée) à qu’il faut retirer pour habituer votre corps à espacer les tétées. Comme une idiote, j’ai retiré la 2 tétée de la journée puis la 3e, mon corps n’a pas aimé garder du lait entre 5h du matin et 20h… Et là, j’ai douillé !
Donc si vous en êtes à 5 repas, retirez ensuite la 2e tétée de la journée.
A ce rythme, il vous reste donc la tétée du matin puis celle du soir que vous pouvez conserver même en reprenant le travail si vous le souhaitez.

Je vous donne rendez-vous demain pour la suite du sevrage, quelques conseils pratiques et une petite fiche récapitulative.
Croisez les doigts pour moi, j’ai un rendez-vous professionnel à 14h. On ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher !

PS : cette photo de Kouign Amann et moi prouve que l’on peut allaiter en toute discrétion, non ?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Ce contenu a été publié dans La crèmerie, l’allaitement par Marjoliemaman. Mettez-le en favori avec son permalien.
Ce billet a été vu 1 014 fois.

A propos Marjoliemaman

Marjolaine, 39 ans, maman de Kouign Amann (2008), Fleur de Sel (2009 - prématurée) et Petite Gavotte (2012), mariée à MMM. Auteur de guides pratiques, rédactrice, réalisatrice, ex-journaliste et ancienne sportive de haut-niveau. En revanche, je chante très mal et je danse encore pire. Chez nous, c'est Santa Barbara, les brushings en moins, l'humour en plus. Un blog entre tranches de vie et conseils en vrac, un blog pour rire et pour pleurer de temps en temps mais juste parce que l'on aime bien.

27 réflexions au sujet de « Sevrer bébé »

  1. 1
    Pénélope says:

    Toujours emouvant de voir une mère qui allaite, cet échange me manque parfois … Ma première n’a jamais voulu téter, j’ai donc tiré mon lait pendant 4 mois. Mon deuxième a pris de suite le sein sans pb, un allaitement idyllique sans douleur qui a durer 5 mois avec un sevrage d’un mois sans pb. Et mon dernier … débuts difficiles (crevasses), un vrai goulu jamais rassasié. Je l’ai allaité exclusivement pendant 6 mois + 1 mois de sevrage. Le bib a été très dur à introduire même avec les bib les plus specifiques … finalement il a opté pour le bib simple avec tétine simple en caoutchouc, comme quoi !! En bref, l’allaitement, c’est (presque) que du bonheur !! le sevrage … un peu moins !

  2. 2
    Dgina says:

    la photo est très belle en effet, c’est très discret! je viens de me faire une réflexion.. pour quelqu’un qui ne veut pas entendre parler du petit second, je trouve que tu consacres beaucoup d’articles à parler de quand ton fils était un bébé, quand tu étais enceinte, l’allaitement, l’accouchement, tout ça quoi… et demain? :o)

    • Parce que c’est le but premier de ce blog : filer un coup de main aux futures et jeunes mamans, partager ma courte expérience ! 😉 – Au fait les jumeaux : deux filles, deux mecs ou un mix ? Bises !

  3. 3
    Docteur Béné says:

    Moi, suis à 4 tétées par jours depuis ces 3 mois (le rêve…) et j’ai supprimer la 3eme puis vais supprimer la 2eme puis la 4eme et en dernier celle du matin. Je prends mon temps car j’ai les nénés sensibles !!! Le truc quand vous n’avait toujours donné que le sein, c’est de prévoir le papa ou une tiers personne pour les 1ers bib. (merci marjoliemaman de tes conseils !)

  4. 4
    Babou says:

    Bon, je n’ai pas allaité mon gnome par choix, ce qui ne m’empêche pas de trouver super les mamans qui allaitent ! J’ai une amie que ça intéresserait beaucoup ton billet car allaitant sa fille, elle a eu beaucoup de problème pour le sevrage et se plaignait qu’on ne parlait pas assez de cette étape, elle ne se sentait pas assez informée sur le comment faire… bref, super billet qui peut en intéresser plus d’une j’en suis certaine ! a demain pour la suite ! Et peut être que ça me donnera envie de m’y mettre pour le second 😉

    • On manque curellement de suivi quand on allaite et les pédiatres sont un peu évasifs sur le sujet… Allaiter, c’est aussi devoir s’informer seule. A demain et bises.

  5. 5
    Ch@ntou says:

    Je n’ai pas allaité par choix mais c’est interessant. Bon courage pour cet après midi !!!! Il n’y a pas de pharmacie ouverte le 15/08 à PAU !!!!!! Tu as raison et le dimanche n’en parlons pas !!!!! Bises

  6. 6
    Miss C says:

    Je sens que je vais m’amuser quand je déciderais de passer au tout biberon. ça n’a déjà pas l’air évident avec 1 mais avec 2 qui sont au mixte….J’ai plutôt intérêt à ce qu’ils passent à 4 sessions alimentaires parce qu’à 5 ( 2 ou 3 tétés + 3 ou 2 bibs), ça va être coton pour savoir quelle tétée enlever! Déjà que je risque fort de m’emmêler avec qui doit manger quoi…Cette nuit , j’ai fait un truc qui n’a rien à voir avec le sujet ( quoique sur le qui est qui…)mais trop drôle, je te le raconte. A 5h00, Bb se réveille, MMNM se lève pour essayer de le rendormir car un peu tôt pour manger. Dans le noir, il le berce, le recouche mais là BB hurle. Il le reprend et râle car il a envie de faire pipi: il me le donne dans notre chambre, toujours lumières éteintes. E se calme, je vais donc le recoucher mais là dans le lit, il y a un obstacle, je pense à un doudou mais quand je touche la consistance est bizarre, voire vivante. Mon coeur bat la chamade: une bête dans le lit de mon bébé alors qu’on habite à Paris! Serrant mon ange contre moi, je me dirige vers l’interrupteur et là juste avant d’allumer, je réalise que j’ai J et non E dans les bras…C’est pas le bon lit! Suis fatiguée moi……

  7. 7
    Kat says:

    Merci pour tes conseils ! Pour moi qui suis future maman c’est précieux 🙂 Bon entretien, tu vas assurer !

  8. 8
    Dgina says:

    Comment peux-tu seulement poser la question Marjo enfin, tu me vois avec une pisseuse dans les pattes? Nan, que de la testostérone pour moi!! héhé, j’suis une femme à hommes, n’oublions pas (mouahaha) Ps: le but de ton blog est très humble alors, parce que perso, une fois ma grossesse finie, l’accouchement passé et les premiers mois terminés, ma phase égocentrique fusionnelle n’existait plus et je n’avais plus la moindre envie de parler de tout cela!!

  9. 9

    Oui, moi ça fait 2 semaines que j’ai arrêté d’allaiter, et ben je n’ai eu mal que les 2 premiers jours et puis c’est tout! Lili n’a rien remarqué, elle continue à se frotter contre moi quand elle à faim, à prendre la position tétée, mais boit gouluement son lait artificiel au bib! Elle est parfaite c’t’enfant!

  10. 10
    claire says:

    Et bien le sevrage c’est pas encore pour moi… c’est top l’allaitement !!! Par contre, j’ai tiré 2 fois mon lait dimanche soir et lundi soir pour essayé mon super bib en verre Remond de l’an 40, et bien quelle frustration ! J’ai mis plus de 1/2 heure à tirer 100 ml, alors que mon Pavel se rempli le ventre pour 3 heures en 10 minutes !!!! C’est du lait à « pro-fusion » hahaha !!! Mais avec le tire-lait ça fusionne pas vraiment. Un conseil ??? Bises (pour info, il aura 2 mois le 16) PS: A quel moment de la journée tu tirais et combien de temps après les tétées ?

    • Coucou Claire !
      Je tirais à la fin des tétées et le soir, même si on dit qu’il y a moins de lait le soir. Je tirais juste avant d’aller au lit et laissait le lait au frigo. Si KA se réveillait, j’avais de quoi lui donner si j’avais les seins videsmais ça n’est jamais arrivé. Bois beaucoup avant de tirer et essaie les tisanes d’allaitement, ça fonctionne du tonnerre.

  11. 11
    mimline says:

    Alors d’abord je dois dire qu’il y’a deux trois point sur lesquelles je ne suis pas d’accord…. Déjà l’histoire de ne pas tirer son lait mais de préférer une douche chaude pour éliminer l’excedent! Franchement moi j’ai toujours tirer l’exedent de lait quand ma poitrine devenait trop douloureuse! D’une parce que je n’avais pas forcément l’envie ou l’occasion de filer sous une douche chaude, de deux parce que de toute façon avec les seins dur comme de la pierre Jules n’arrivait à rien! Il fallait donc assouplir un peu. Après c’est sûr il ne faut pas les vider mais juste tirer un peu l’excédent. Autre astuce, c’est de ne pas supprimer une tétée en entier et d’un coup! Par exemple au lieu de supprimer complètement la tétée, tu peux donner la moitié d’un biberon à ton bébé et le laisser finir de se rassasier au sein. La production se régule ensuite d’elle même. Ensuite je ne suis pas non plus d’accord sur le fait qu’il ne faille pas donner son lait au bébé si fièvre ou en cas de maladie bien au contraire! En cas de maladie, les anticorps sont dans le lait et il vaut donc mieux pour le bébé qui est de toute façon en contact avec la maladie (puisqu’en contact avec la maman) qu’il bénéficie des anticorps présent dans le lait de sa mère (dixit mon pédiatre!). D’ailleurs il vaut mieux pour un bébé dont la maman est malade du bon lait maternel bourré d’anticorps que du lait en poudre qui ne le protégera absoluement pas! Après la seule chose que je n’aimais pas trop avec la fièvre (j’ai fait 40° 10 jours après mon accouchement en raison d’un début d’endométryose) c’était que je ne voulais pas lui donner du lait brûlant! (40° c’est chaud quand même!) du coup j’attendais en général que le paracétamol ait agit avant de le mettre au sein. Pour la durée du sevrage chez moi elle a duré 4 mois! Mais c’était d’avantages du à Jules qui avait un appétit d’ogre! Du coup quand il a eu 2 mois je me suis aperçu qu’il s’enervait à la tété du soir, je n’avais plus assez de lait. Du coup j’ai supprimé doucement la tétée de 16h (je lui donnais un bib et je complétais un peu au sein histoire de soulager) et ensuite jusqu’à ses 4 mois et demi il avait 3 tétées et 1 biberon (16h). Après il est tombé malade pour la première fois à 5 mois et ça a eu raison de ma tétée de midi car il mangeait beaucoup moins pendant 5 jours et du coup ma production a beaucoup baissé et je n’avais plus assez quand son appétit est revenu à la normal! Puis après je l’ai encore allaité matin et soir et idem quand ça ne suffisait plus, j’ai supprimé la tété du matin et gardé uniquement celle du soir (jusqu’à ses 7 mois environ). Biz Maryline

    • Enfin le temps de te répondre ! Le tire-lait effectivement, juste avant une tétée, c’est nickel mais l’idée c’est de ne pas remplacer la tétée que l’on veut supprimer par un tirage.
      Très bien l’astuce des demi-tétées mais du coup, ça prend un peu plus de temps pour le sevrage j’imagine.
      Enfin, pour la fièvre, tu as carrément raison ! Pourquoi nous rabache-t-on des bêtises à la maternité ? Effectivement, il faut juste éviter de donner le sein quand on prend certain médocs ou que l’on a certaines maladies infectieuses (rares). Comme quoi, il ne faut jamais rien prendre pour acquis dans ce que raconte le personnel médical en ce qui concerne l’allaitement. Merci Mimline.

  12. 12
    leoetlisa says:

    Elle est belle cette photo !! Moi j’en ai pas en train d’allaiter, je crois que je vais regretter…

  13. 13
    C-cilou says:

    Le sevrage, ça marche beaucoup mieux quand on est passée en lactation automatique, ce n’était pas le cas chez moi et j’ai douillé avec le montées de lait. Moi j’ai tiré mon lait quand même, mais pas vidé les seins, juste un tirage « de confort » pour éviter l’engorgement et ça c’est bien passé.

  14. 14
    mina says:

    Quelle coïncidence! J’ai voulu introduire son premier biberon de lait à ma pâtisserie orientale hier soir mais elle a refusé. Je me suis dit que je ferais des recherches sur internet aujourd’hui pour mieux m’y prendre et voici qu’en consultant mon blog préféré (oui oui!!!) je tombe sur ton article, merci pour tes conseils! PS: je n’ai pas oublié les tuyaux sur le Japon, j’attends juste d’avoir le temps d’écrire le mail!

    • Salut Mina ! Pour le Japon, nous partons à Kyoto, Nara, Osaka et Tokyo, si tu peux me donner un ou deux trucs à ne surtout pas manquer, ça serait nickel ! Courage pour le sevrage.

  15. 15
    kat says:

    quelle jolie photo….tu as raison de dire qu’il faut faire comme on le sent, j’ai allaité mes 5 enfants, et je n’ai pas forcément fait pareil avec tous pour le sevrage…biz

  16. 16
    Acesse says:

    Je n’ai pas allaité longtemps : un peu plus d’1 mois seulement… Mais le sevrage complet a été TRES rapide : moins de 15 jours ! Sur la fin il prenait 2 TT par jour, sur les 2 seins et il fallait encore compléter ! Très belle photo ! je n’ai jamais trouvé comment allaiter discrètement ! (pas eu le temps peut être 😉 ) et ça m’a beaucoup gênée de « déballer le matériel » devant témoins…

  17. 17
    Lorlor says:

    Moi, j’ai eu un mal fou à allaiter au début, à cause des indications contradictoires de tout le monde +douleurs. Par contre, pour le sevrage, aucun problème. En fait, j’ai pas stoppé les tétées d’un coup : pendant quelques jours, je commençait la tétée, j’arrêtais au milieu et finissait au bib. Du coup, ce fut très progressif et je n’ai eu aucune douleur.

  18. 18
    Nanie says:

    Nanie m’a envoyé ce commentaire par mail, je l’ajoute : je voulais dire que j’avais allaité mon Scarabouil avec grand plaisir jusqu’à ce ce qu’il ait 11 mois – 1 jour + 2 dents. Je m’étais beaucoup renseignée sur le sevrage avant de reprendre le travail. Finalement, je n’ai suivi aucun conseil et ça s’est déroulé tout naturellement. J’ai repris le travail quand il a eu 6 mois, en l’allaitant exclusivement jusqu’à la veille sa rentrée à la crèche. Il avait déjà bu mon lait au biberon depuis bien longtemps, mais jamais de lait artificiel. Pourtant, aucun problème à la crèche avec le nouveau lait qu’il a bu goulument tout de suite. Et aucun problème d’engorgement pour moi au boulot (pour ça, je n’ai pas d’explication…). Pendant plusieurs mois, on a gardé les tétées du matin et du soir pendant la semaine, et même celle du goûter le week-end et les jours de repos (avec toujours une quantité de lait suffisante pour le rassasier). C’est en août, qu’il a commencé à dédaigné la tétée du soir, qui a donc été supprimée. Un mois plus tard, il a refusé du jour au lendemain celle du matin. C’en était fini de l’allaitement. comme ça, sans l’avoir planifié. Toujours pas de problème pour moi à ce moment-là, comme si ma production de lait était contrôlée au millilitre près par bébé. Voilà mon expérience. Elle ne ressemble en rien à ce que j’avais pu lire ou entendre. Mais je ne dois pas être la seule dans ce cas-là.

  19. 19
    l'eau says:

    avis aux mamans: AU SECOURS jeune mère en detresse
    BB 4 m et demi toujour 8 TT par jours, jai essayée d’entreprendre une regularisation à 5 impossible il se leve la nuit et reclame (lui qui faisaient ses nuits, sniff!!)
    bref que faire.. maconsultante en lactation me demande depoursuivre à 8 TT p/j jusqu’à 6 mois ???

Les commentaires sont fermés.