Lis ma vie

Une princesse de 30 ans

Cela faisait un bon mois que j’avais de gros doutes : Monsieur Mon Mari préparait une surprise pour mes 30 ans et il préparait gros… Sur ce coup-là, on ne peut pas féliciter mon incroyable intuition féminine… MMM m’avait prévenue : « tu réserves ton week-end du 12 octobre ». « Ah boooooooooon ? Pourquoi ? » (sur le ton pétasse).

Et pour une fois, MMM a assuré comme un dieu. Cela fait 8 ans que dès qu’il essaie d’organiser un truc surprise, je le grille. Mon côté chien policier… Il laissait traîner un mot clé sur google, il en parlait pensant que j’étais dans la pièce d’à côté, il me donnait trop d’indices… Mais là,  non. Pas une fuite… J’ai bien mollement essayé de tirer les vers du nez à quelques copines mais rien. Je n’ai pas essayé plus que ça, je l’avoue. J’avais envie d’être vraiment surprise et jai bien vu que MMM, il était limite vexé que je ne m’intéresse pas plus que ça à sa surprise… Mais c’était pour mieux m’extasier ensuite…

Samedi 11 octobre :
12h : MMM reçoit un SMS : « tu as rdv à 15h à Censier-Daubenton. Ne me demande pas, je ne sais pas ce que tu fais ». Waou, il m’organise une surprise tellement surprise que même lui ne sait pas de quoi il s’agit ! Costaud le mec !
14h : les nounous de Kouign Amann arrivent. Il s’agit de mon oncle et ma tante chez qui j’ai passé tous les moments où je n’étais pas chez moi de 18 mois à 18 ans. Je pars donc l’esprit libre. Kouign Amann est entre de bonnes mains. En revanche, je m’inquiète pour mon oncle et ma tante… Que va leur réserver Kouign Amann ?
14h15 : je souris tellement d’excitation dans le RER que le mec assis en face de moi me sort un plan drague du tonnerre. Petits regards, petits sourires… Ah non, mais je suis mariée, moi ! A moins que ça ne fasse partie du plan de MMM pour que je me sente hyper belle aujourd’hui ?
15h : j’attends à la sortie du métro et qui arrive ? Mes deux témoins de mariage, soit mes deux filles préférées July et Twincousine… Direction la Mosquée de Paris pour une orgie de loukoums, makrouts et autres trucs à zéro % de light, arrosés de thé à la menthe. ça fait du bien de se retrouver entre filles. La dernière fois remonte à un an, la veille et le matin de mon mariage. Il est fort mon MMM, il savait que de voir les filles, c’était déjà un énorme cadeau.
16h30 : nous nous retrouvons à… la ménagerie du Jardin des Plantes !  Bah oui, nous avons troqué les 2h30 d’attente pour un massage au hammam contre une agréable balade au zoo, histoire de profiter du beau temps. Bah ça vaut le coup rien que pour voir gambader une dizaine de chiens des buissons et entendre les petits cris de July horrifiée devant les rapaces…
18 h : un dernier verre entre gonzesses et j’appelle MMM. « Retrouve-moi au 13 boulevard du Temple.

Je coupe ce récit pour vous dire, chers lecteurs, que je suis partie de chez moi en jeans, converses, sac à dos (plein à craquer) avec une petite robe et des talons dans le sac comme me l’a demandé MMM.

18h20 : j’arrive LA… A l’hôtel Murano… Les deux mains accrochées aux bretelles de mon sac à dos, j’ai 12 ans. « Je peux vous aider, Madame? » Madame, c’est moi… « Heu, je cherche mon mari » (oui, j’ai 12 ans et un mari, et alors ?). « Il est peut-être au bar ». Je fais le tour du bar, pas de MMM. « il est peut-être en chambre ? » me souffle la charmante hôtesse. « Heu, je vais l’appeler, merci ». Et vous savez quoi ? Il était bien en chambre ! On va dormir dans ce sublime hôtel, je n’en reviens pas. J’ai quand même envie d’étriper MMM, il aurait pu me dire de faire un minimum d’effort sur le look, là, j’ai l’impression d’être le jour de la rentrée des classes au lycée et d’avoir un cartable Barbie…
18h22 : j’arrive dans la chambre Léonardo où un superbe mâle m’ouvre la porte : MMM est beau dans sa chemise rose pâle avec sa veste noire… Si je n’étais pas déjà complètement amoureuse de lui, je tomberais pour lui ce soir, c’est certain.
Il me propose une coupe, de champ, comment refuser ?
Il me dit : « tu n’as rien remarqué dans la chambre ? » A part le fait qu’elle soit sublime, non ? Je fais le tour et tombe sur une énorme boîte Louis Vuitton… Je suis comme tétanisée, il fait chaud, froid, mon cerveau voit des choses qui n’existent pas ou quoi ? Nous débouchons le champagne, rions comme des andouilles et je réussis enfin à ouvrir ce paquet si impressionnant… Pour mes 30 ans, ceux que j’aime (mari, père, mère, frères, oncles, tantes, beaux-parents, belle-mamie, beaux-frères…) m’ont offert un vrai sac de dame… Il est sublime, je le garderai toute ma vie et j’ai bien l’intention d’avoir une fille pour qu’elle en hérite…

Pour savoir où nous avons mangé et comment s’est déroulé le reste de la soirée et le lendemain, rendez-vous demain !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi