DIY, Ecologie

Tawashi et lessive maison : à l’usage

Lessive maison bio

Il y a quelques mois, je vous parlais de deux nouveautés que j’introduisais dans notre quotidien : les tawashis, ces éponges faites à partir de vêtements recyclés, et la lessive fabriquée maison.

Après quelques semaines de tests de l’un et de l’autre, j’étais carrément enthousiaste, c’est bien pour cela que j’avais partagé avec joie ces découvertes.

Quelques mois après, mon bilan est plus mitigé.

Les tawashis : nous aimons toujours autant en fabriquer quand un collant ou un legging rend l’âme. Les enfants en ont d’ailleurs offerts autour d’eux à leurs grands-parents et même à leurs copains pour des anniversaires. Nous avons utilisé régulièrement les tawashis pour le quotidien : pour nettoyer la table après le repas, laver la vaisselle, etc. Pourtant, un jour une éponge est ressortie de la réserve et j’ai dû admettre que laver une poêle avec un tawashi, ce n’était quand même pas d’une efficacité redoutable. L’éponge a donc refait surface à la maison pour la vaisselle coriace, le tawashi étant toujours présent pour essuyer la table, nettoyer le tableau noir de la cuisine, nettoyer les salles de bain…

Ils mettent toujours autant de temps à sécher mais je les lave régulièrement à la machine pour éviter les mauvaises odeurs et je suis épatée de leur résistance.

DIY tawashi via Wonferful Breizh

 

La lessive maison : que j’étais contente de fabriquer moi-même ma lessive ! Il y avait certes quelques petits inconvénients (odeur et tâches difficiles à faire tremper avant) mais je trouvais ça génial, complètement gérable et économique. Après deux bidons, j’ai dû me résoudre à arrêter car ma machine à laver s’est mise à sentir carrément mauvais. Certaines d’entre-vous avaient écrit en commentaires qu’elles avaient un souci d’encrassage de la machine avec la lessive maison et il semble que j’ai rencontré le même problème. Ma machine à laver sentait littéralement les égouts, j’étais vraiment dépitée mais j’ai dû arrêter et repasser à la lessive du commerce.

Cependant, je n’ai pas dit mon dernier mot : je pense que selon la dureté de l’eau, le savon noir et le savon de Marseille ont tendance à plus ou moins durcir. Cette recette doit parfaitement convenir à la famille zéro déchet puisqu’elle l’utilise de puis des années mais chaque foyer doit trouver son bon dosage j’imagine. Je vais replancher sur le sujet et tatônner jusqu’à ce que je trouve une recette qui n’encrasse pas ma machine.

Lessive maison bio

Petit à petit, toutes ces expérimentations, même si elles ne sont pas forcément concluantes à 100%, permettent à ma famille de consommer mieux et moins. Alors oui, on ne peut pas dire que c’est une réussite totale mais ce n’est pas très grave, on continue à chercher et à s’améliorer, pas vrai ?

Si vous avez d’autres idées de produits maison, n’hésitez pas à nous en parler en commentaire pour que nous les testions dans le futur !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

58 commentaires

  1. Répondre Mame Annie 27 septembre 2016 à 8 h 30 min

    oui avec  » l’age » j’en suis revenue de toutes ces expériences !
    Zéro déchets je me demande encore comment l’on peut faire ! Il y a des étiquettes, des cartons ou des sacs sur tout ce que l’on achète !
    le savon noir, c’est bien mais l’odeur un peu moins !
    un petite économie, quand mon liquide vaisselle arrive à sa fin, je rajoute de l’eau dans la bouteille et il peut encore servir pour quelques vaisselles !
    bonne journée

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 9 h 06 min

      Je ne vais pas me laisser décourager comme ça 😉
      Le zéro déchet n’est pas mon objectif final mais je suis fière de voir que l’on arrive à diminuer toujours plus le contenu de nos poubelles.

  2. Répondre Lariska 27 septembre 2016 à 8 h 53 min

    Si tu veux éviter l’éponge, tu peux faire à l’anglo-saxonne pour les cas où le tawashi est défaillant: utiliser une brosse à vaisselle. C’est comme ça qu’ils font tous la vaisselle: chiffon et brosse. Ils trouvent que les éponges c’est cracra. Personnellement en bonne française je reste fidèle à l’éponge, mais je dois reconnaître quand même que la brosse à vaisselle est parfois utile.
    Pour la lessive je n’ai pas franchi le pas de la lessive maison par contre j’utilise systématiquement 1/3 de la dose préconisée sur le bidon/paquet et franchement ça lave pareil! Et mes bidons durent suuuper longtemps!

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 9 h 11 min

      C’est hyper culturel tous ces trucs, c’est marrant quand même. Je crois que je vais tester le tawashi en crochet et pourquoi pas la brosse en complément.

  3. Répondre DeboBrico 27 septembre 2016 à 9 h 07 min

    Pour la lessive, j’utilise désormais une cuillère à café de savon noir (liquide) et une cuillère à café de cristaux soude dans mon bac de lessive. Ça lave du tonnerre et ça n’encrasse pas la machine. Seul hic ça ne sent pas très bon, on rajoute quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande.
    En plus, faire ma propre lessive me prenait du temps, là c’est super rapide à chaque lavage!

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 9 h 15 min

      J’ai tout ce qu’il faut, je vais essayer ! Mais c’est vrai que l’odeur, c’est costaud !

  4. Répondre annouchka 27 septembre 2016 à 9 h 09 min

    Ma belle-mère qui est très branchée nature / écologie (tout ou presque est bio chez elle) n’est absolument pas convaincue par la lessive maison. C’est la seule chose qu’elle achète encore dans le commerce… Moi j’ai trouvé que la lessive maison n’agissait pas suffisamment contre la saleté, je n’arrivais pas à récupérer les pantalons de Martin propres (surtout au niveau des genoux). J’ai fini par laisser tomber ! Et j’avoue que l’odeur bien chimique de la lessive m’est plus agréable, c’est idiot mais j’ai la sensation (sans doute fausse) que mon linge est bien plus propre…

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 9 h 15 min

      Le souci de propreté, je le solutionnais en faisant tremper avant mais l’encrassage, c’est galère quand même…
      Pour l’odeur, on doit être conditionnées.

  5. Répondre Muriel BEN-JEDDI 27 septembre 2016 à 9 h 40 min

    Bonjour Marjolaine,
    Les tawashis en crochet sont super. L’idéal c’est d’utiliser de la laine 100 % acrylique et bien rêche. Et laver en machine avec de la vraie lessive !!! par contre il y a 2 produits naturels indispensable : le bicarbonate et le vinaigre blanc.

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 14 min

      J’utilsie déjà els deux 😉 Merci pour le tuyau pour les tawashis en crochet, ça sera ma prochaine expérimentation !

  6. Répondre Plumelotus 27 septembre 2016 à 9 h 47 min

    J’ai utilisé plusieurs fois le savon noir en dépannage quand je n’avais plus de lessive.Ce doit être moi mais je trouve qu’il reste une légère odeur de… Vomi, ensuite! Par contre ça marche bien sûr les pucerons 😉
    Merciraoul utilise une autre reçette de lessive maison et en a l’air satisfaite. Mais l’eau parisienne et l’eau bretonne n’ont rien à voir….

    Sinon je dilue toujours mon liquide vaisselle à 50% avec de l’eau (il faut donc avoir deux bouteilles) et j’utilise du vinaigre blanc comme liquide de rinçage dans mon lave vaisselle depuis 15 ans. Ça ne coûte rien et cest tres efficace.
    Pour détartrer la bouilloire par contre je préfère l’acide citrique, ça ne prend pas à la gorge comme le vinaigre chaud. Et cest tres efficace sur les tâches de rouille.

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 15 min

      Non, non, l’odeur de vomi, ça ne vient pas de toi, je t’assure ! Je vais aller voir la recette de Merci Raoul !

  7. Répondre maman rite 27 septembre 2016 à 9 h 51 min

    Bonjour, j’utilise depuis 6 mois la recette de lessive du blog merci Raoul. Jusqu’à présent je n’ai pas de soucis d’encrassage …parce que je fais une machine à vide à 90° avec du vinaigre blanc tous les 2 mois environ. Est-ce que tu as essayé ?
    Pour les tâches tenaces, je fais aussi tremper mais pour le linge courant pas de soucis.
    C’est vrai qu’il n’y a pas d’odeur forte sur le linge ça change des lessives chimiques mais je crois que c’est une habitude de société ….on veut que tout soit aseptisé, on refuse d’une manière les odeurs naturelles.
    Pour les tawashis là je n’ai pas tenté !

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 17 min

      J’ai fait plusieurs machines à 90°C avec du vinagre blanc pour que l’odeur disparaisse mais ça n’a pas été facile ! Le fait que le linge ne sente rien ne me gêne pas, c’est plus l’odeur de savon noir/marseille qui reste qui est assez désagréable pour moi qui suis sensible aux odeurs.

  8. Répondre Joëlle 27 septembre 2016 à 9 h 55 min

    Il tombe plutôt à pic cet article, j’ai fais (ENFIN !!) ma lessive maison ce week-end! mais je n’ai lavé que des bottes et 1 paire de chaussons et des baskettes donc j’attendais pas une propreté impeccable.
    En revanche je n’ai pas une grosse dose, je vais tester avec du linge dès demain mais le souci d’encrassage de la machine me pose un vrai problème… je vais surveiller de près. Peut-être que le bon dosage serait de faire 1 machine sur 2 avec une lessive du commerce? + le vinaigre d’alcool of course !

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 18 min

      Oui, peut-être, à tester ! Et je pense sincèrement que la qualité de l’eau (dureté, PH…) ne permet pas de proposer une recette universelle.

  9. Répondre Les Mamies Stars 27 septembre 2016 à 10 h 07 min

    La brosse à vaisselle est une excellente option pour les casseroles et poêles : ça évite de mettre les mains dans le graillon !
    Quant à la lessive, nous ne sommes pas prêtes à renoncer à la bonne odeur du linge qui sort de la machine ! Mais bravo de faire faire vos expériences et de nous faire part honnêtement du résultat !

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 18 min

      C’est bien le but du blog, hein 😉 Je vais continuer à expérimenter comptez sur moi !

  10. Répondre Morgane 27 septembre 2016 à 10 h 24 min

    Pour les éponges, il existe une version naturelle c’est la courge luffa. A faire pousser dans le jardin puis laisser sécher, il doit exister des tutos sur la toile… Ca permet de pouvoir utiliser une éponge sans acheter ce qu’on trouve dans le commerce…

    • Répondre Marjolaine 27 septembre 2016 à 10 h 45 min

      Oh ! J’adore cette idée ! je vais explorer ça, merci !

  11. Répondre Mafavicer 27 septembre 2016 à 10 h 39 min

    Alors moi j en suis au deuxième bidon de la recette de merci Raoul avec de l eau nantaise et je trouve que ça lave bien. En revanche même en forçant la dose de lavande, ça n a pas du tout le même effet que la lessive du commerce et son odeur de frais donc je suis assez partagée finalement. Et je stresse un peu de l encrassage de la machine aussi car je constate que la lessive durcit et a besoin d être secouée avant chaque usage.

  12. Répondre Joëlle 27 septembre 2016 à 10 h 46 min

    Ha oui ça c’est sûr !! écoute moi j’ai fait la recette de 40ans4enfants, la recette a beaucoup épaissi mais rien d’ingérable, si ça t’intéresse je te fais un retour dans qq semaines? voir même O miracle de la vie, si on arrive à se croiser je te donne un échantillon 😉

  13. Répondre Fanchette 27 septembre 2016 à 11 h 09 min

    Merci Marjolaine, ça fait du bien de lire un retour d’expérience nuancé.
    Ici aussi on essaye de réduire les poubelles. Et c’est pas toujours facile.

    Pour la lessive : il y a un savon détachant qu’on trouve en coop bio à base de fiel de bœuf, très efficace sur les tâches tenaces. Mais qui ne pourra rien contre l’encrassage de la machine.
    On est adepte de la brosse à vaisselle. Personnellement je déteste les éponges, j’ai l’impression d’y voir les microbes qui font la java :  » Hum on est bien ici c’est chaud et humide… » Du coup j’ai tendance à en surconsommer, ce qui n’est pas cool pour la poubelle.
    Et je garde l’idée de la courgette-éponge…
    Merci,

  14. Répondre Isa 27 septembre 2016 à 11 h 22 min

    Bonjour,

    Tu peux aussi utiliser des coquilles d’oeufs que tu mixes en poudre.
    C’est apparemment bien efficace pour nettoyer les casseroles.

  15. Répondre Maaademoiselle A. 27 septembre 2016 à 13 h 31 min

    J’ai connu les mêmes problèmes que toi avec la lessive. J’en avais d’ailleurs parlé sur mon blog lorsque j’ai publié ma première recette. Finalement, j’ai persévéré. Ma recette est ultra simple, du savon et de l’eau. Le savon est bien dilué. Ca lave malgré tout correctement et doit limiter les problèmes d’encrassement. Je crois aussi que la qualité du savon joue beaucoup, je ne suis pas certaine que la glycérine nous aide dans cette histoire, mais dur de trouver des savons sans. Je suis bien tentée par la lessive au savon d’Alep qu’on trouve « naturel » plus facilement.
    Pour les tawashis, je me tâte beaucoup à leur sujet. J’ai peur que ça ne lave pas assez bien. Tu me confortes un peu dans mon idée. Je réfléchis encore. J’ai déjà opté pour l’éponge sans gratte gratte. C’est vrai qu’ainsi elle dure plus longtemps (on la jette souvent parce que la partie verte est foutue) et une boule en inox pour gratter. A suivre.
    Ces posts sont hyper intéressants à lire, même quand on est déjà lancée dedans. En fait, on se sent un peu moins seule dans nos galères ahah

  16. Répondre Pingusson 27 septembre 2016 à 13 h 44 min

    Chez les malouins ont connait la mauvaise odeur du lave-linge aussi… conseil d’un vendeur électro-ménager qui marche: 1 fois par mois, faire tourner la machine sans linge dedans, avec une bouteille de vinaigre banc à la place de la lessive et surtout à température la plus élevée.
    Car nous faisons trop tourner les lave-linges à basse température et cela favoris une sorte de boue crasseuse dans les joints etc.
    J’ai aussi abandonné la lessive maison car déçue des résultats ;-(

  17. Répondre Blandine ptit pirate 27 septembre 2016 à 13 h 59 min

    Ici j’utilise la recette du blog bananapancakes et pas de soucis de odeur sur le linge. Il ne sent pas le savon de Marseille (j’utilise le savon marius Fabre). Et pareil un cycle à vide par mois avec vinaigre à 90 pour éviter l’encrassage.

  18. Répondre Lisbei 27 septembre 2016 à 14 h 04 min

    Depuis la naissance de mes gremlins, il y a 7 ans, je n’utilise que de la lessive hypoallergénique (et bio) L’Arbre Vert, qui est sans parfum … sinon, tu as essayé les noix de lavage ?
    Merci pour ces retours d’expérience !

  19. Répondre charlotte 27 septembre 2016 à 14 h 11 min

    Je n’ai jamais testé la lessive « maison » mais on a fait un produit pour le sol et pour les vitres on en est satisfait

  20. Répondre Mahie 27 septembre 2016 à 14 h 52 min

    J’ai comme toi testé la lessive maison mais au bout d’un mois j’ai du appeller le réparateur un des tuyaux était bouché par la lessive donc je repars avec une lessive du commerce en réduisant les doses
    Pour les tawashis j’ai des doutes : est ce vraiment moins rempli des microbes que l’éponge? ???

  21. Répondre charlotte 27 septembre 2016 à 15 h 12 min

    je suis moi aussi revenue à la lessive du commerce (bio quand même, on ne se refait pas!)
    J’ai « fait » ma lessive maison tout le printemps, environ 2 bidons de 3l, et c’est vrai que tu dois pré-détacher les taches tenaces et qu’il n’y a pas cette odeur de frais et de propre… Alors, si c’est pour éviter de jeter un bidon (en plastique recyclable) tous les mois, mais passer 2x plus de temps sur le linge, mon choix est vite fait!

  22. Répondre Sandrine 27 septembre 2016 à 15 h 35 min

    Ah ben là entre odeur de vomi et d’égout je pense que je suis vaccinée de la lessive maison pour un moment ! Moi qui adore l’odeur de propre et frais, ton étiquette était pourtant jolie ?

  23. Répondre Bretzelle 27 septembre 2016 à 15 h 36 min

    J’ai commencé par tester l’adoucissant maison….avant de m’en passer totalement suite à la pose d’un adoucisseur d’eau dans notre maison.
    Pour la lessive j’ai été également déçue par la recette maison. Les résultats sur les tâches mais également sur la netteté du linge n’étaient pas au rendez-vous. Quand vos vêtements de sport ou les chemises sentent encore la transpiration APRES le lavage….ce n’est pas terrible.
    J’ai donc abandonné la lessive maison….et j’ai acheté de la lessive bio….qui a donné peu ou prou les mêmes résultats pour 4 fois plus cher. Une belle déception!
    Je sais que le passage au bio et/ou au fait maison implique quelques contraintes mais si je suis prête à consacrer du temps à la fabrication de produit maison ou à utiliser un peu plus d’huile de coude qu’auparavant, je ne le suis pas, en revanche, pour ne plus être à l’aise dans mes vêtements.
    Depuis retour au bon vieux Sk**. Je tente de limiter les impacts en sous dosant systématiquement la quantité (d’autant plus avec l’adoucisseur) et en achetant le plus gros bidon possible (recyclable).
    Avec ses astuces je respecte les quantités de lavages affichées par la marque (4/5 machines par semaines pendant 12 à 15 semaines – 4 personnes à la maison) …vous savez celles la même que nous n’atteignez jamais si nous respectez les doses prescrites au verso du bidon 😉
    Merci en tout cas pour vos partages d’expériences sur le sujet!

  24. Répondre Sempéa 27 septembre 2016 à 16 h 28 min

    Même constat ici, ma machine ne sentait pas mauvais mais je l’ai bouchée, résultat fuite monstrueuse. Bref eau chaude et vinaigre ont eu tôt fait de déboucher la tuyauterie n’empêche j’étais pas fière. Pour le moment on est repassée à une lessive « classique » (label éco/bio quand même). Mais je n’abandonne pas non plus l’idée de trouver le bon dosage 🙂

  25. Répondre Sempéa 27 septembre 2016 à 16 h 39 min

    Par contre pour les lessives bio elles lavent vraiment très bien, et je n’avais pas de problème de tâche tenace avec la lessive maison. A cela ajouter un assouplissant maison (vinaigre blanc + huile essentielle lavande) le linge sent bon. Et pourtant j’ai 2 enfants en bas âge qui salissent leurs vêtements comme tous les petits. Je pense qu’après c’est aussi une question de conditionnement. La plupart des gens trouvent rassurant que le linge soit parfumé, cela leur donne le sentiment que le linge est propre. Perso je ne pourrais plus acheter une lessive classique car je me suis tellement habituée à l’odeur de propre sans parfum que lorsqu’on me file pour mes enfants par exemple des fringues juste lavées, l’odeur de parfum artificiel m’incommode. De la même façon je ne supporte plus l’odeur des déodorants parce que je n’utilise que de la pierre d’Alun, et pourtant il m’a fallu un moment pour m’y habituer. Et pour en finir avec la lessive, ce n’est pas seulement le bidon plastique qui pose problème, mais aussi ce que contient la lessive comme produit chimique dangereux pour l’environnement et pour soi. Et pour des recettes de produits à faire soi même et efficaces il y a un petit livre qui s’appelle : le ménage c’est malin.

  26. Répondre josette76 27 septembre 2016 à 20 h 01 min

    J’utilise la lessive liquide U nature mais je trouve que les vêtements en coton sentent le linge mal lavé. Je vais essayer une autre lessive bio (si possible non testée sur les animaux) et essayer un adoucissant naturel.

  27. Répondre Katia 27 septembre 2016 à 21 h 43 min

    Il faut que tu testes le pschitt magique : 1/3 de vinaigre blanc, 2/3 d’eau, 1 cac de liquide vaisselle et une 10 aîné de goutte d’huile essentielle teat tree, eucalyptus ou ce qui te plait et sent « propre » pour toi. Le tout dans un vapo (éventuellement recycle) et cela fait un excellent produit multi usage pour la cuisine, la salle de bain ou même la voiture. Tu m’en diras des nouvelles tu devrais être addict et c est si simple ! Moi j’ai même trace une marque au 1er tiers pour faire du refill plus vite.

    • Répondre Marjolaine 28 septembre 2016 à 9 h 45 min

      Je note, merci !

  28. Répondre 100drine 27 septembre 2016 à 23 h 35 min

    Intéressant cet article merci !
    J’hésitais à me lancer mais finalement je vais acheter ma lessive en vrac : un magasin en vend juste à côté de notre nouveau chez nous ! Je vais donc remplir le même bidon et hop pas de déchets !
    Nous pour le moins de déchets on est passés au savon dans la douche, shampooing solide et déodorant solide, c’est top !

  29. Répondre nanou7529 28 septembre 2016 à 1 h 47 min

    bonjour, un blog très interessant pour toutes ses astuces fabrication maison, astuce de grand-mére, à parcourir et à adopter selon ses ce que l’on désire, à vous toujourd avec plaisir

  30. Répondre nanou7529 28 septembre 2016 à 1 h 57 min

    c’est l’âge, j’ai oublié de vous mettre la référence du blog
     » la maison de marthe & marie »

    martheandmarie.canalblog.com

    • Répondre Marjolaine 28 septembre 2016 à 9 h 45 min

      Merci !

  31. Répondre Covima 28 septembre 2016 à 14 h 20 min

    Jamais tentée par la lessive maison, en revanche j’utilise depuis des années celle de l’Arbre vert, la seule je crois qui remplissait des critères vraiment « verts » (enfin si on en croit ce qu’on nous dit) 🙂 J’en mets très peu, bcp – que le bouchon habituellement recommandé.
    Pour la vaisselle j’utilise une éponge type lingette Prowin (que je lave régulièrement en machine) + une brosse Prowin aussi pour dégraisser.
    Ma copine-conseillère Prowin disait que les parfums c’était une notion très française : en Allemagne (pays d’origine de la marque), ils sont moins sensibles aux odeurs de propre que nous, pour eux quand ça ne sent « rien » c’est que c’est propre, alors que les nez français eux, veulent que ça « sente bon le propre », c’est drôle ces différences culturelles non ?

  32. Répondre Amalia 28 septembre 2016 à 18 h 29 min

    J’ai essayé la lessive maison et franchement l’essai était plus que pas terrible, du coup je continue a faire mon liquide vaisselle, mon détartrant pour les toilettes et salle de bains mais c’est tout! Il faut vraiment que j’essaie les tawashis

  33. Répondre Elodie 28 septembre 2016 à 23 h 16 min

    J’ai testé plusieurs recettes de lessive maison, mais sans succès… linge pas hyper propre, odeur moyenne et surtout, le réceptacle à lessive de ma machine est devenu noir de moisissures ! Alors tant pis, on achète de la lessive en magasin bio, dans des bidons que l’on re-remplie.
    Par contre, pour la vaisselle, plus d’éponge chez nous depuis plus de 6 mois. On utilise une brosse et des lavettes en micro-fibres, et un liquide vaisselle fait maison ultra efficace 😉 J’avais mis la recette sur mon blog

  34. Répondre Juliette 29 septembre 2016 à 20 h 01 min

    alors je fais ma lessive depuis plusieurs années : savon de Marseille blanc en paillette que je dissous dans l’eau bouillante + bicarbonate , puis je remets de l’eau pour diluer une fois que c’est refroidi. Je n’ai jamais eu aucun souci d’encrassage de la machine (je lave à 40). Mon adoucissant c’est vinaigre blanc et he de lavande. Pour les vêtements où il y a une tâche : dans une bassine avec vinaigre, eau et bicarbonate, en général, je n’ai pas de tâche résistante.
    Pour les tawashis, pas convaincue par ceux comme les tiens. Par contre, ceux en crochet sont top, j’utilise ça + une brosse normale + une brosse en laiton pour les casseroles + un goupillon pour les bouteilles. Je n’achète plus du tout d’éponge, c’est top.

  35. Répondre Julia Bignon 2 octobre 2016 à 12 h 51 min

    Bonjour,
    Nous en avons terminé avec les éponges depuis que nous avons recyclé les chaussons en acrylique de bébé tricotés par les grandes tantes!
    Ca a la bonne taille, Ça lave super bien, ca sèche vite et ça tient bien au fil du temps.
    Julia

  36. Répondre Mniha 18 octobre 2016 à 16 h 34 min

    Salut, si tu te chauffe au bois ou si tu connais des gens pour qui c’est le cas, récupère ta cendre et fais-en de la lessive, c’est 100% nature, écolo et sincèrement, j’utilise ça depuis 1 an et je suis pas revenu à autre chose car c’est ce qui lave le mieux les couches de ma fille !
    en plus tu peux récurer ta salle de bain, ton four etc avec le reste de cendre humide
    recette : 1/3cendre + 2/3 eau (de pluie si c’est possible sinon je fais avec l’eau du robinet)
    macération 12 à 24h, filtrer finement
    on a un liquide qui ressemble à de l’eau de transparent à jaune orange selon les cendres
    c’est tout et ça prend pas de temps
    je met 2 à 6 verres à téquila dans ma machine compartiment lessive + 5gouttes d’HE tea tree ou lavande
    de temps en temps du vinaigre blanc pour remplacer l’adoucissant
    voilà

  37. Répondre Belizaire 8 novembre 2016 à 16 h 18 min

    Je n utilise plus jamais d adoucissant classique depuis que j ai testé à la place le vinaigre. Il s agit de mettre un peu de vinaigre dans le bac réservé à l adoucissant. Il n y a pas d odeur de vinaigre qui reste et votre linge est doux. C est très bien notamment pour les serviettes de bain qui gardent leur douceur. Cela doit faire 10 ans que j ai essayé et depuis je n ai jamais réutilisé un adoucissant classique.

  38. Répondre Magadopte 22 novembre 2016 à 12 h 39 min

    Bonjour Marjolaine,
    je pensais à toi en faisant mon deuxième bidon de lessive. Je viens donc de terminer mes 3 premiers litres et j’en suis plutôt contente. Je suis hyper sensible aux odeurs (je ne porte plus de parfum depuis ma première grossesse, je mets une semaine à m’habituer si je change de crème hydratante, plus d’adoucissant ou de désodorisant depuis des années…) et je n’ai aucun problème avec ma lessive que je fais avec du savon d’Alep. Je suis sagement la recette sur le sachet que j’ai acheté cet été à la savonnerie de Gréoux mais sans huiles essentielles : 3L d’eau, 100g de savon en paillettes, 2 poignées de cristaux de soude et 2 cuillères de vinaigre blanc et 2 de bicarbonate (pour ces 3 dernières quantités, je suis adepte du « environ », hein). J’ai des tâches qui ne partent pas, mais pas plus qu’avec l’arbre vert que j’utilisais avant. Même si l’article remonte à quelques semaines, je me suis dit que l’expérience de la lessive maison qui ne sent pas devrait t’intéresser 😉

  39. Répondre Louise 5 février 2017 à 23 h 32 min

    J’ai pour ma part essayé aussi cet été. Non seulement l’odeur était trop forte (et ce malgré les HE), mais en plus ça ne lavait pas si bien que ça. Mon homme a du acheter (à mon grand désespoir, mais je ne le blâme pas, je comprends), du détachant tout ce qui a de plus chimique, pour ravoir certains de ses t-shirts. Et pour terminer, j’ai fini par faire une grosse réaction allergique au savon noir et/ou savon de Marseille (avec lequel je me lavais). Retour à la case départ donc.

  40. Répondre Louise 6 février 2017 à 0 h 19 min

    Je recommente, je pensais répondre à l’un des commentaires plus haut, mais je voulais aussi réagir à l’article.

    J’ai testé les tawashis cet été, ainsi que la lessive maison.
    Pour les tawashis, tout comme toi, ça n’a duré qu’un temps et l’éponge a également refait son apparition au bout de quelques semaines car ce n’était quand même pas toujours hyper pratique.

    Concernant la lessive, j’ai essayé plusieurs recettes : d’abord au savon de Marseille, une assez basique. Par rapport à l’odeur, déjà j’avais du mal, ça puait et en plus, ça ne lavait pas super bien.
    Ensuite, j’ai acheté du savon noir Marius Fabre et je mettais un tout petit peu de savon à chaque lavage avec bien sûr mon vinaigre blanc comme assouplissant (ça, ça fait des années que je m’en sers). Au début, on supportait l’odeur. Mon homme a quand même remarqué que les tâches ne partaient pas toujours donc il a acheté de détachant. Ensuite, l’odeur commençait à devenir un peu gênante et mes serviettes de bain sentaient mauvais au bout de quelques jours alors qu’elles étaient rangées (donc propres). Enfin, j’ai fini par faire une méga allergie qui a duré des mois, et ce même après avoir arrêté le savon noir et le savon de marseille (encore aujourd’hui, je ne suis pas encore sûre, mais je pense avoir fait une réaction allergique aux deux, je ne me lavais plus qu’au savon de marseille Marius Fabre également). Donc j’ai tout abandonné : savon de marseille, savon noir, tawashi, lessives maison et liquide vaisselle maison, je suis revenue à de l’industriel écologique, je ne peux clairement pas faire autrement. Pour me laver, j’ai juste remplacé le savon de marseille par d’autres pains de savon, le plus souvent bio, et je compte refaire une commande de SCI chez Aromazone pour me refaire un shampoing solide (qui avait fait des miracles cet été).
    Voilà donc pour mon retour d’expériences qui ressemble fortement au tien. J’ai été super déçue, mais ça me rassure de voir que je n’étais pas la seule à rencontrer des problèmes. Ah oui, et j’ai oublié de préciser, mais concernant les dégâts du savon de marseille sur les canalisations, je peux vous dire que ça été loin : ma machine à laver a rencontré le même problème d’odeur que toi. Je viens seulement de m’en débarrasser (malgré une légère odeur persistante) après deux nettoyages consécutifs avec des tablettes spéciales. Et je ne parle pas des siphons : j’ai du nettoyer manuellement celui de ma baignoire, et je me suis aperçue que le tuyau était complètement encrassé et ce malgré de multiples nettoyages (mélange sel +bicarbonate puis vinaigre, puis eau bouillante). Et ma baignoire, mon lavabo et mon évier sont tous les trois touchés. J’ai donc du repartir sur du Destop (et là, j’en aurais pleuré de honte et de rage) pour décrasser un coup. Ensuite, je ferais l’entretien habituel avec le mélange sus-cité.

    Je me demande quand même comment font celles et ceux chez qui ces produits fonctionnent…

  41. Répondre Le tawashi au crochet | Wonderful Breizh 16 février 2017 à 7 h 01 min

    […] mon test du tawashi de récup’ (avec mon avis à l’usage ici), je reviens vers vous avec un nouvel épisode du tawashi […]

  42. Répondre Bacc 19 février 2017 à 20 h 05 min

    Hello

    Nous aussi, on cherche à réduire nos déchets, après la lessive fait maison peu efficace contre les tâches tenaces, on est repassé à la lessive bio que nous pouvons acheter en vrac à satoriz. Ainsi, je suis satisfaite par mes machines et ma quantité de déchets.

  43. Répondre Corinne 20 avril 2017 à 17 h 54 min

    Avec les lessives « maison », il faut que de temps à autre, on fasse un lavage à 60°. Les programmes basse T° sont à l’origine des odeurs. J’alterne le produit « maison » avec un produit commercial, plus éthique, genre Froggy contenant moins de produits néfastes à l’environnement que les autres marques.

  44. Répondre Janelle 9 juin 2017 à 11 h 41 min

    Bonjour,
    Je m’oriente de plus en plus vert un mode de vie et de consommation plus respectueux de l’environnement, du coup, je suis en train de confectionner des tawashi avec des vieux t-shirt en coton et au crochet avec une laine bien pourrie et bien rêche (histoire que ça permette de gratter un peu les saletés récalcitrantes). Mais je sais que lorsque ça accroche, le tawashi a ses limites, du coup, je me suis laissé dire que l’on pouvait utiliser de la coquille d’oeuf !!!!!! En gros, le principe est de récupérer les coquilles d’oeufs, de les broyer et d’en mettre sur son éponge, ou tawashi pour frotter…… Alors ce n’est qu’un tuyau que je partage car je n’ai pas encore éprouver le truc mais je vais essayer 😉

  45. Répondre bouDU 24 février 2019 à 12 h 16 min

    En deux jours, j’ai fait l’assouplissant de Mamanwhatelse et ton produit vaisselle. Tu en es où dis de la lessive, j’ai envie de m’y mettre mais je voudrais ta recette. Tu nous ferais pas un article ? Oui je passe commande 😉 des bises
    Edith

  46. Répondre Edith 25 mai 2019 à 15 h 42 min

    Je fais depuis deux ans environ le savon à lessive (en genéral 100% coco pour le linge clair et solide, 50% olive 50% coco poour le linge fragile) en saponification à froid .Cela me prends à peu prés un 1/4 heure à faire. Quand ce savon est bien sec je le rappe et je mets 2 cuilléres à soupe de cette poudre dans la machine. Je n’ai aucun problème de tuyaux ni d’odeur désagréable .Avec du vinaigre et un mélange maison d’huiles essentielles dans le compartiment adoucissant le linge est propre et doux.
    Ceci produit donc trés peu de déchets et on ne trouve aucun polluant dans la lessive.

Laisser un commentaire