Bretagne

Des poules dans le jardin : les nourrir

wbzh_poules3

Voilà 2 ans et demi que nous avons Cocotte et Poulette au fond de notre jardin. Au tout début, je me posais pas mal de question sur quoi leur donner à manger mais en fait, quand on connaît les bases, c’est très simple.

Tout d’abord, les poules ont besoin de céréales. Je trouve mon bonheur dans mon hypermarché ou chez Jardiland, je préfère acheter des mélanges (blé, avoine, maïs, lin, tournesol…) plutôt que des granulés. Le mieux est de se fournir directement auprès d’un agriculteur mais je n’ai pas trouvé de filon près de chez moi (mais je cherche, je cherche). Une poule a besoin d’environ 130 grammes de céréales par jour, j’ai trouvé un verre mesureur qui contient pile les 260 grammes nécessaires à Cocotte et Poulette, ainsi cela m’évite d’avoir à peser à chaque fois ce que je leur donne.

Ensuite, il est important qu’elles aient de la verdure. Si le parcours de leur enclos est assez vaste, elles trouvent ce dont elles ont besoin et peuvent ainsi gratter et chercher des vers de terre et des petits insectes, leur passe-temps préféré. Pendant les travaux de rénovation, nous avons mis les poules dans un enclos plus petit pendant le terrassement du jardin, du coup je leur apporte des poignées d’herbe en plus chaque matin et je les laisse se promener dans le jardin dès que je peux. Quand je jardine ou que l’on est dans le jardin avec les enfants, nous leur apportons tous les vers de terre et limaces que nous trouvons, elles adorent et les avalent en deux temps trois mouvements.

wbzh_poules1

Et puis il y a tout ce qui reste dans nos assiettes en fin de repas et que l’on ne peut pas resservir au repas suivant. Nous avons fait de gros progrès en ce qui concerne le gâchis alimentaire mais malgré tout, il y a des restes. Ces restes vont donc directement nourrir nos poulettes.

Nous leur donnons nos restes de viande (sauf poulet, par éthique), de poisson, de légumes, de céréales, de féculents, de yaourts, de croûtes de fromages… Bien souvent, je fais une bouillie avec les restes et elles en raffolent. Quand il nous reste du pain sec, je l’humidifie ou je le trempe dans un reste de soupe car nos poules ne daignent pas le picorer sec.

Quand nous avons des épluchures, nous les leur donnons toutes, sauf les peaux d’agrumes, de bananes et de kiwis ni celles de poireaux et d’oignons.

En ce qui concerne l’eau, je leur mets à disposition un réservoir de 3 litres que je change quotidiennement car elles le salissent très vite. Une poule boit un litre par jour mais les miennes semblent consommer moins. En hiver quand il fait bien froid, je leur propose de l’eau chaude sur les conseils d’une amie qui en élève depuis toujours.

Comme une de mes passions est d’observer ce que font mes poules et comment elles réagissent, j’ai pu constater leur préférences en matière d’alimentation. Elles adorent les restes de purée rose (purée et jambon), de pâte, de riz, de boulgour, la salade verte, préfèrent les limaces aux escargots, ne regardent même pas les petits pois, ne raffolent pas des épluchures de pommes et laissent de côté le maïs dans leur mélange de céréales.

Je ne fais peut-être pas tout selon les règles savantes de l’élevage des poules mais en tout cas, mes poules semblent en parfaite forme, elles n’ont jamais attrapé de maladie ou de vers, elles pondent régulièrement malgré leur grand âge (bientôt 3 ans), j’en déduis que c’est que leur nourriture leur convient. Pas vrai Poulette ?

wbzh_poules2

Les autres billets sur les poules sont à lire ici.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

17 commentaires

  1. Répondre Amalia 4 mars 2015 à 8 h 13 min

    Mon rêve d’avoir des poules!

    • Répondre Marjolaine 4 mars 2015 à 14 h 25 min

      C’était le mien aussi !

  2. Répondre Mamé Annie 4 mars 2015 à 8 h 18 min

    Bonjour
    j’ai toujours revé d’avoir des poules dans mon jardin et le plus drole, c’est que j’aurais voulu les appeler “cocotte” et “poulette !!!!!!!!! Une noire et une rousse !!!!!!!!
    quand je serais de retour en bretagne, on verra
    bonne journée

    • Répondre Marjolaine 4 mars 2015 à 14 h 26 min

      Ce sont les enfants qui ont donné leurs petits noms aux poules ici 😉

  3. Répondre madamezazaofmars 4 mars 2015 à 11 h 37 min

    Si tout va bien, ce printemps, Jajaja aura sa premiere poule et je ne manquerai pas de venir te demander des conseils

    • Répondre Marjolaine 4 mars 2015 à 14 h 12 min

      ça sera avec plaisir !

  4. Répondre Maman Breizhou 4 mars 2015 à 12 h 07 min

    Merci pour ton article ! Nous allons acheter une maison avec un grand terrain et on pensait mettre des poules, maintenant je saurais les nourrir 🙂

    • Répondre Marjolaine 4 mars 2015 à 14 h 13 min

      C’est simple et peu contraignant. Après, comme pour les chats et les chiens, il faut avoir quelqu’un qui peut venir les nourrir.

  5. Répondre Galou 4 mars 2015 à 14 h 29 min

    A la maison, c’est 5 poulettes que nous avons (Mauricette, Lisa, Paolita, Gisèle et Marie-Margareth). Céréales et restes sont leur quotidien.
    Elles raffolent des moules (coquilles et moules entières). Cela va faire un an que nous les avons, elles vont toutes bien et c’est un réel bonheur de les avoir au quotidien. Elles font parties de la famille, on leur fait des câlins. Ah nos poulettes <3

  6. Répondre spierre216 4 mars 2015 à 14 h 46 min

    J’ai des amis qui ont aussi un coq avec trois poules et c’est un régal de voir la nature faire.

  7. Répondre Pascale 4 mars 2015 à 15 h 55 min

    merci ! j’adore les poules aussi et j’en ai tellement vues pendant toute mon enfance jusqu’à mes 20 ans à peu près, que je sais ce qu’il leur plaît à manger et c’est vrai qu’elles ne pondent que si elles se sentent bien dans leur environnement

  8. Répondre barbara (suisse) 4 mars 2015 à 18 h 14 min

    nos poules adore les pâte (les reste eh!) 😉 elles ont fait grêve pur plus d’un mois (trop froid avaid di meyeve, cul gélé:)))) ) et maintenant les oeuf sont de retour 😉 saluti!!

  9. Répondre Poulette 4 mars 2015 à 20 h 38 min

    Hello ! Et en moi j’en ai 4 : Picpic, poupoule, cocotte et Minute ! Un bonheur…. y’a un changement pour des poules “neuves” tous les 3 / 4 ans, mais les prénoms ne changent pas !!!

  10. Répondre Sophie Rififi 5 mars 2015 à 7 h 52 min

    Coucou! 5 poules et un coq ici! Dont trois viennent de la SPA: Jacqueline, Paulette, Gertrude, Ginette, Germaine et Julio! Niveau alimentation, elles ont céréales à volonté (blé et mais concassé de la Coop. Agricole à côté de chez moi), elles ont tout notre jardin et les champs environnants, donc no limit en espace et elles ont aussi tous nos restes. Leur préférence va nettement aux épluchures de crevettes! C’est Noel pour elles, quand on leur sort les restes de fruits de mer (coquilles et épluchures)…
    Par contre, un agri m’a dit de ne jamais leur donner les épluchures de pommes de terre qui seraient toxiques pour elles…
    En tout cas, c’est le bonheur des poules dans le jardin!

  11. Répondre Maman Rite 5 mars 2015 à 9 h 49 min

    Bonjour et merci pour l’article ! les poules c’est LE projet de la maison en ce moment !

  12. Répondre Natacha 5 mars 2015 à 12 h 09 min

    Quand on aura une maison avec mon amoureux, c’est sur que je veux des poules !

    Je trouve ça vraiment sympa comme animal, que ça soit à voir évoluer ou pour les oeufs frais et qu’on sait d’où ils proviennent et dans quelle conditions 🙂

    Par contre je reste un peu sceptique face au fait de leur donner des restes de viandes, même en enlevant le poulet. Si donner des restes aux poulettes ça me parait logique, leur refourguer les restes de cochon ou de boeuf ça me semble aussi étrange que de leur donner leurs copains poulets à manger ^^

  13. Répondre Fanchette 5 mars 2015 à 14 h 50 min

    Ah le pain trempé : comme la madeleine de Proust, m’est revenu en image le grand saladier dans lequel ma mémé faisait son “magadur” pour les poules avec le pain dur de la semaine (le pain vraiment trop dur pour aller dans la choulate – faut pas gâcher) et les reliefs des derniers repas.
    Je me rappelle qu’elle triturait tout ça à la main et qu’elle en balançait de généreuses poignées dans le poulailler…
    Merci pour ce souvenir qui était enfoui dans ma mémoire 😉
    Ici les dernières poules (free range totale liberté – c’était des sauvages, elles se perchaient la nuit dans les arbres) ont été croquées par les renards (à la tombée du jour avant que la poule ne se perche : les renards sont d’une sauvagerie redoutable) … tristesse.
    On attend (paradoxalement) de s’installer en ville pour avoir juste 2 poules dans un enclos, en espérant avoir moins de renard dans les alentours.
    Longue vie à cocotte et poulette.
    A bientôt pour la recette de la poule au pot 🙂 – blague !!!!

Laisser un commentaire