Lis ma vie

Mes 3 Pin’s – 4/12

  Avec un peu de retard, quelques mots sur mes enfants en avril…

photo-265.JPG

Kouign Amann

– a écrit son premier mot (mis à part son prénom) sans qu’on lui épelle : ZOO. Et il le repère dès qu’il le voit.

– fait moins de crises mais n’écoute pas forcément plus.

– adore “aller aux poules” et passe de longs moments avec Cocotte et Poulette.

– aime manger de l’araignée (quitte à piquer dans l’assiette de sa pauvre mère).

– veut que Fleur de Sel admire tout ce qu’il fait.

– cherche à faire rire Petite Gavotte en sautant partout, comme il le faisait déjà avec Fleur de Sel.

– a appris à faire du vélo sans roulettes en deux minutes.

– essaye de me convaincre qu’il peut manger sans serviette et échoue à chaque repas.

– aime Spiderman, Angry Birds et Cars, toujours.

– s’applique de plus en plus en graphisme.

– ressemble à Justin Bieber parce qu’il n’était pas du dernier voyage de la famille chez le coiffeur.

Fleur de Sel

– se réveille souvent de mauvaise humeur.

– fait des cauchemars avec des animaux dedans.

– s’habille toute seule et arrive même à mettre ses chaussettes et ses collants.

– me bouleverse tellement je trouve son visage pur.

– enquiquine pas mal son frère.

– dessine de superbes bonhommes.

– aime de moins en moins les départs hebdomadaires de son papa.

– chante “la danse des canards”, “à la queue leu leu” et aussi “chaud cacao…” appris récemment par ma Grande-Cousine. On a des références musicales dans la famille.

Petite Gavotte

– a eu sa première dent !

– maîtrise le cri le plus aigu de la terre et se fait un plaisir de crier dès qu’elle a faim, qu’elle est fatiguée, qu’elle est contente, qu’elle veut communiquer. Bref, tout le temps.

– a trouvé la marche arrière.

– ressemble à Kouign Amann, à Fleur de Sel. Ou pas. Elle a son petit minois bien à elle.

– jette sa tête en arrière pour qu’on lui mange le cou de bisous.

– fait des vraies nuits de 19h30 à 5h30 puis se rendort jusqu’à 8 heures. Enfin, quand elle ne se réveille pas pour hurler pendant 1h15 environ une nuit sur deux.

– bouge ses pieds non stop et c’est assez compliqué de lui donner sa purée sans en renverser.

– se marre dès qu’elle croise le visage de son frère.

– continue à sourire comme si la vie n’était que du bonbon.

 

Tous les trois se retrouvent souvent allongés par terre ou sur mon lit. En général, les deux grands essayent d’étouffer de bisous la plus petite qui tente de leur arracher les yeux/cheveux/joues d’une coup de mimine rapide.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi