Santé

Maman est malade

photo-246.JPG

Je sentais bien mardi après le déjeuner que j’étais un poil plus fatiguée que d’habitude. Je sentais bien que ça commençait à me piquer sérieusement du côté droit de le gorge et en couchant, je réalisais que non seulement ça piquait la gorge mais aussi l’oreille…

En me réveillant mercredi, j’ai cru que j’avais mangé un poisson cru. Avec toutes ses arêtes. Et ses écailles aussi. Même que je crois que ses nageoires battaient encore. Ou alors c’était un oursins. Avec ses pics, forcément. Le mal du gorge du siècle. Mais comme mes jambes me portaient encore, nous sommes partis à la gym et au poney. En montant dans la voiture, j’ai regardé ma montre et je me suis dit “encore 11 heures à tenir”. Comprenez : encore 11 heures avant le coucher. Alors j’ai envoyé un SMS/SOS à Mamyvonne : “demande de renfort pour heure de pointe ce soir”. Pour me donner du coeur à l’ouvrage dans la voiture, j’ai boulotté un paquet de Pim’s au citron (enfin, la marque repère parce que les vrais Pim’s ne sont jamais au citron et c’est dommage) mais j’ai dû partager avec les deux grands Pin’s qui m’avait gaulée. J’aurais dû être plus discrète.

Par un sombre miracle, les enfants ont été parfaits. Gym : super. Poney : super. Petite Gavotte qui faisait les aller-retour avec moi : super. Tellement super que j’ai dit “on va au MacDo, on prend à emporter”. J’étais dans l’impossibilité de cuisiner quoi que ce soit. Les enfants étaient aux anges et moi je trouvais que mon Big Mac avait un goût de carton (enfin, plus que d’habitude je veux dire). Encore une fois comme à chaque fois que je suis dans un phase critique, les enfants ont été adorables (sauf Petite Gavotte qui avait décidé que la sieste, c’était so 2012 mais bon, elle était hilare…).

La journée s’est étirée lentement mais dans le calme et sans écran (vu que Kouign Amann était privé d’écran pour la semaine)… Et puis Mamyvonne est arrivée, libérant les enfants de leur bonne conduite. Fleur de Sel a donc mélangé les pièces des 8 puzzles qu’avait méthodiquement assemblés Kouign Amann, au cas où l’on s’ennuie et celui-ci avait décidé que non, il ne mettrait pas ses chaussons en sortant du bain. Des enfants normaux, quoi qui se barbouille la serviette de yaourt et se lave les joues au dentifrice.

Mamyvonne a refermé la porte derrière elle, tout le monde dormait (sauf moi mais ça n’allait pas tarder). Sainte Mamyvonne.

Et cette nuit, alors que mes trois enfants avaient décidé de dormir et de ne pas se réveiller du TOUT, je me réveillais et je me demandais s’il était possible de s’arracher les amygdales à mains nues.

Dis la vie, tu te moques pas un PEU gentiment de ma pomme ?

PS : la photo ? C’est mon plateau réconfort de maman malade.

PS 2 : bienvenue à Ayané !!!

EDIT : et à Kyan !!!

EDIT de 16h20 : je sors de chez le doc qui m’a collée sous cortisone. Le pharmacien m’a dit ” ça se prend le matin mais vu votre douleur, prenez-les maintenant mais vous aurez peut-être un peu de mal à dormir”. AH AH AH. Bon, on va déjà limiter la casse en donnant un biberon à la place de la tétée à Petite Gavotte histoire qu’elle ne subisse pas les dommages collatéraux de la cortisone et ne fasse pas la teuf toute la nuit.

Ah oui, merci pour vos messages, vous êtes des coeurs.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi