Lis ma vie

Petite Gavotte ou le sommeil interdit

photo-140.JPGSi vous avez deux enfants et qu’on vous dit “t’inquiète pas, le troisième, il s’élève tout seul”, n’y croyez surtout pas et pesez longuement le pour et le contre du “petit troisième” avant d’arrêter votre contraception.

Nous n’avions pas beaucoup “d’exigences” envers ce troisième bébé : fille ou garçon on s’en fichait, on voulait juste qu’il arrive à terme et en bonne santé. Et qu’il dorme mieux que Kouign Amann, ce qui semblait facile de chez facile vu les 15 premiers mois de nuits affreuses que nous a faites le jeune homme en question. Mais vous connaissez mes enfants : esprit de contradiction, forte personnalité, rebelle attitude et velléités révolutionnaires dès la naissance. Il n’y avait aucune raison que Petite Gavotte déroge à la règle.

Durant ma grossesse, quand je prenais enfin le temps de parler à mon ventre, je lui disais “tu sais, si tu dors bien la nuit, tout se passera merveilleusement bien entre nous”. C’était la technique de ma copine N avec sa première fille et ça avait très bien marché. Alors que je passais des nuits à veiller Kouign Amann, la fille de ma copine N née une semaine aupravant dormait comme un loir. La technique semblait imparable. Grosse erreur, j’ai en fait donné à Petite Gavotte le code pour actionner la bombe atomique… Autant vous le dire : le sommeil de Petite Gavotte est un ENFER. Genre l’Enfer avec le diable rouge et cornu et les flammes, le vrai Enfer, quoi.

Je précise ici que je n’espérais pas un bébé qui fasse ses nuits à 3 mois, hein. Me lever 2 fois la nuit pour donner le sein, ça me parait bien normal et facile.

Petite Gavotte ne s’endort pas toute seule, elle a besoin du sein de sa maman quitte à boire 3 litres de plus que nécessaires et à dégobiller dans le soutif de la productrice de lait (ma pomme, donc). Soit, mais Petite Gavotte se réveille dès qu’on la pose dans son lit. Petite Gavotte refuse absolument de s’endormir en regardant son mobile, elle préfère lui gueuler dessus. Petite Gavotte ne s’endort pas non plus dans son transat Leaf le soir, elle sait que c’est un piège. Petite Gavotte a un énorme besoin de succion mais elle refuse catégoriquement chaque tétine qu’on lui présente et fait mine de vomir si on insiste. Oups. Petite Gavotte daigne dormir la nuit à condition qu’elle soit dans le lit de ses parents, le nez à proximité de l’odeur suave (= qui pue le lait caillé) de la peau de sa mère. Et moi, si j’adore avoir ma fille contre moi, je n’aime pas le cododo. Parce que je dors mal, parrce que j’ai besoin de m’enfouir sous la couette pour dormir et que là, je dois faire attention à elle. Et puis c’est mon lit, bon sang de bois !

Pour la faire dormir, on essaye tout et n’importe quoi : le lit, le mobile, l’écharpe, l’emmaillotage, la tétine, la bouillotte (pas bouillante, hein) dans son lit pour simuler la chaleur de maman, les caresses, les massages, les chansons… L’autre jour, à 1 heure du matin, MMM est même parti lui faire faire un tour en voiture parce qu’elle n’était que pleurs et cris et que même mon sein ne la calmait pas (on a déjà fait une nuit blanche sans résussir à la calmer). Résultat, elle s’est endormie et une heure après, quand on l’a transavée dans son lit, elle s’est réveillée et à terminé la nuit dans mes bras. Argh. Elle nous fait faire des trucs de dingos et on se retrouve souvent à échanger des SMS d’un étage à l’autre alors que j’essaye de l’endormir sans succès.

Je précise aussi que Petite Gavotte ne semble pas malade ou douloureuse. Pas de reflux ou autres choses de ce genre.

Alors oui, je vous entend déjà penser : Petite Gavotte n’a même pas encore trois mois (il reste 3 jours, tic-tac), elle a besoin de sa maman, ça ne durera pas toute la vie, profite c’est ton dernier bébé… Tout ça, je le sais bien, je le conçois, je l’intègre même très bien. Je sais que dans deux ans, tout cela me semblera aussi loin que la sortie du dernier tube d’Ophélie Winter mais comprenez moi aussi. Depuis 4,5 ans, moi la reine des marmottes, moi la nana qui aime son lit autant qu’elle aime le nutella, moi la fille qui a emmené sa couette et son oreiller à l’hôpital pour mieux dormir, j’ai un sommeil pourri. J’avais juste l’espoir que ce dernier bébé nous épargnerait un peu, qu’on avait assez donné avec les deux grands et qu’après deux bébés au sommeil “spécial”, on en aurait enfin un qui pionce bien. Mais non, ce modèle-là est pire que les deux premiers en ce qui concerne les trois premiers mois. On se dit souvent avec MMM qu’on a dû torturer des milliers de chatons dans une vie antérieure et qu’on paye dans cette vie-là ce mauvais karma. En fait, je pense que c’est un truc qu’on doit induire. Un enfant qui dort mal, ça peut être un hasard, trois ça devient une responsabilité. Reste à trouver ce que l’on fait de travers. Enfin, ce que je fais de travers parce que tout le monde vous le dira, tout se joue avant trois ans et tout est toujours de la faute de la mère.

Moralité : si vous envisagez de faire un troisième enfant, vérifiez dans vos vies antérieures que vous êtes clean, sinon, vous risquez de le payer… Et ne dites jamais à votre foetus ce que vous attendez de lui, ça lui colle trop de pression. Sur ce, je vais aller nourrir les chatons du quartier, peut-être qua ça lavera mon karma.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi