Lis ma vie

Notre Gros Pépère

photo-260.JPGIl y a des choses tout à fait inimaginables avant d’avoir un enfant. Genre laisser le dernier carré de chocolat à quelqu’un d’autre avec plaisir. Et pourtant, ces choses arrivent. Il y a presque 3 ans, je vous parlais de mon Gros Pépère (allez lire le billet sinon, la suite n’a que peu d’intérêt). Mon Gros Pépère chéri, le compagnon de ma vie avant l’arrivée de MMM, déjà 28 ans de bons et loyaux services. Et bien Gros Pépère m’a trahie.

Il s’est acoquiné avec quelqu’un d’autre sans même une pensée pour moi. Il s’est jeté dans d’autres draps sans même un mot d’adieu. Ce vaurien de Gros Pèpère est désormais l’un des doudous officiels de Kouign Amann. Va savoir pourquoi, un soir, mon fils l’a déniché au bout de son lit et a décidé de dormir avec. Il m’a demandé de lui raconter d’où il venait et ce que je faisais avec lui quand j’étais petite. Alors je lui ai raconté. Et je lui ai dit que Gros Pépère, il était vraiment trop fort pour combattre les monstres et les loups. Et qu’en plus il avait des beaux yeux qui sourient.

Depuis, Kouign Amann le transporte partout en disant “mon Gros Pépère” et à chaque fois que je l’entends dire ça, je le reprends “non, MON Gros Pépère”. Et il répond : “non, MON Gros Pépère”. Et on se marre (nous sommes fans du comique de répétition). Sauf que je pense vraiment que c’est MON Gros Pépère et que j’attends avec impatience qu’il l’abandonne dans un coin pour répcupérer MON Gros Pépère et le mettre au coffre pour éviter que Fleur de Sel ne me le pique. Même au final si ça me fait plaisir de voir mon Gros Pépère tout content dans les bras de Kouign Amann (ou l’inverse). Un peu comme quand je donne le dernier carré de chocolat, ça me prive un peu mais finalement, le bonheur de mon fils efface la privation.

Enfin bon, si on résume, j’ai été trahie par mon propre doudou et mon propre fils, où va le monde bon sang si on ne peut même plus faire confiance aux ratons-laveurs et aux blondinets de 3 ans et demi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi