Test

Le classeur de la famille organisée

photo-31.JPGJe vous en ai déjà parlé plusieurs fois. Le rangement et moi, nous sommes fâchés. J’ai beau faire des efforts, rien à faire. Mettre le bazar est dans ma nature profonde et même si j’ai fait de gros efforts depuis que je suis maman, j’ai toujours beaucoup de mal à ranger et à vivre dans un endroit ordonné (non pas que ça ne me plairait pas, hein). Pour pallier ce manque d’ordre je suis obligée d’être organisée et de savoir où chercher les choses essentielles quand j’en ai besoin. Par exemple, je note tout dans des carnets. J’ai un carnet qui répertorie les contacts de mes médecins et autres numéros de codes et d’identifiants en tout genre. J’ai un carnet où je note les affaires que j’ai prêtées, empruntées ou que j’ai perdues. J’ai un carnet où je note mes listes de choses à faire. J’ai un carnet où je note la liste des courses… Et en fait, c’est le bazar parce que j’ai trop de carnets. Franchement, c’est pas facile d’être moi tous les jours.

Heureusement, j’ai une copine plus organisée que moi qui a des solutions ! J’ai nommé Emmanuelle Hamet, mère de trois enfants, que vous pouvez retrouver sur son blog et qui donne de très bons conseils dans son livre Maman Organisée. Pour sauver les mamans comme moi qui ont 50 carnets et des piles de papiers à classer (et qui donc oublient de poser les dates de vacances à la crèche ou de payer leur facture de portable parce qu’elles refusent le prélèvement automatique, bref, on s’égare), Emmanuelle a inventé : le classeur de la famille organisée.

Ce classeur me permet de virer tous les petits carnets que j’ai tendance à semer dans tout l’appartement et de tout centraliser dans un grand classeur, bien visible à qui l’on attribue une place centrale : sur le bar entre l’entrée et la cuisine. Inratable.

J’aime particulièrement :

– le répertoire avec la fiche SOS (où l’on note les numéros à appeler en cas d’urgence), la fiche baby-sitter avec toutes les infos dont la demoiselle (ou le tonton) peut avoir besoin, la fiche “urgences santé”, la fiche “urgences maison” (avec les numéros de contrats d’assurance, les numéros à joindre en cas de sinistre…)… Certes, il faut un peu d’huile de coude pour s’y mettre mais une fois rempli, on est tranquille le chat comme on dit chez moi.

– les calendriers annuels, mensuels ou hebdommadaires que l’on peut laisser dans le classeur ou aimanter sur le réfrigérateur.

– les check-lists qui se trouvent dans la partie “Les enfants” parce que moi, je ne sais pas encore qu’il faut des photos d’identité et des certificats médicaux pour la rentrée des classe…

– les pochettes plastiques. Une par enfants dans laquelle je range les carnets de santé, ordonnances et autres papiers concernant chaque pin’s. Je crois que c’est d’ailleurs ce que je préfère !

– le fait que tout soit amovible (puisque c’est un classeur) et bien rangé (merci les intercalaires).

– les illustrations de Nathalie Jomard.

J’aime un peu moins

– le format, un poil grand mais au moins, je ne le perds pas dans mon bazar.

– les parties pas encore utiles pour moi puisque mes enfants ne vont pas à l’école. Je n’ai pas besoin pour l’instant d’avoir le numéro de leurs  copains mais ça ne saurait tarder !

 

Merci Emmanuelle de penser aux copines débordées et inorganisées comme moi. Aurais-tu un truc pour allonger la durée des journées ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi