La prématurité

Maman de préma ? Compte sur tes doigts !

3e-annee-6328.JPGAh voui, voilà un truc très surprenant quand on entre dans le monde de la prématurité… On se met à compter tout le temps dans tous les sens et on s’y perd facilement. Déjà, j’avais du mal avec les semaines de grossesse et les semaines d’aménorrhée (mais j’y arrivais presque, hein) mais là, en néonat, j’ai atteint un niveau de calcul mental qui vaut bien un Prix Nobel. Surtout avec la fatigue d’une grossesse excentrique, de l’accouchement, d’une biopsie et de la montée de lait. Je peux vous dire que mon neurone unique a bossé dur à ce moment-là.

Oui, parce qu’il faut le savoir, même après la naissance, on compte en semaines d’aménorrhée (SA). Parfaitement, votre bébé est né mais pour avoir un repère sur son développement, on parle en semaines d’aménorrhée pendant un bout de temps. Fleur de Sel est née à 34 SA + 1 jour. Six jours après sa naissance, on disait donc qu’elle avait 35 SA. Mais, parce que c’était trop simple pour un cerveau aussi affuté que le mien, on comptait aussi en jours de vie (J1, J2, J3…). Mais attention, le lendemain de sa naissance, elle était déjà à J2 alors qu’elle n’avait pas encore 1 jour (en plus, elle est née à 19h58, une très mauvaise heure pour les infirmières qui doivent gérer un “entrant” alors qu’elles sont censées nourrir les autres, surtout un samedi, donc prévoyez, svp et merci pour elles – j’en plaisante mais elles abattent un sacré boulot avec beaucoup d’humanité).

Là, j’ai perdu 80% de mes lecteurs mais bon, je continue. On doit aussi parler en âge corrigé et ce pendant un bout de temps, le temps que la prématurité s’efface. On compte deux ans pour une petite préma comme Fleur de Sel. Tout ça pour voir si les évolutions sont en accord avec l’âge que l’enfant aurait s’il était né à terme. Pour finir, on compte aussi en âge civil, soit l’âge du bébé depuis sa date de naissance. Son vrai âge, en somme. Par exemple, Fleur de Sel va bientôt avoir 10 mois d’âge civil et 8 mois d’âge corrigé…

Je récapitule, avec un préma, on apprend à compter en semaines d’aménorrhée, en jours de vie, en âge corrigé et en âge civil.

ça vous fait mal à la tête ? Alors imaginez mon état à moi, qui, à ce moment-là, n’avais même pas le droit à un pauvre Doliprane à cause de mon foie…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi