Inclassable

Les (sages) femmes de ma vie

Je n’avais pas prévu de publier aujourd’hui. Je suis malade et Fleur de Sel aussi. Une vilaine rhinopharyngite qui nous épuise depuis deux jours. Et puis j’ai reçu un mail qui m’a touchée. Un mail qui rappelle que la profession de sage-femme est en danger et que notre mobilisation est importante. Je sais, après le don du sang hier, ça fait “blog bonne conscience” par ici mais je suis persuadée que chaque signature compte alors si vous voulez bien, signez la pétition en ligne : http://petitionsagesfemmes.zigszags.org


ça m’a aussi donné envie de vous parler de mes rencontres avec ces femmes dont j’admire tant le travail.

– janvier 2008, je suis à 6 semaines d’accoucher de Kouign Amann mais il est hors de question que j’accouche… Attends, le bébé, il va rester dans mon ventre et c’est tout. Je n’accoucherai pas, point barre. Ma copine O me conseille donc d’aller voir sa sage-femme, Marie-Christine, qu’elle me recommande chaudement. Quelle bonne idée, merci O ! Marie-Christine m’a accompagnée durant la fin de ma grossesse, a répondu à toutes mes questions, surtout les plus idiotes et m’a permis d’arriver dans un état serein le jour de l’accouchement. Elle m’a donné les clefs pour communiquer mes envies à l’équipe le jour de mon accouchement. Elle m’a donné les trucs pour appprivoiser ma douleur et surtout, grâce à elle, j’ai trouvé la position dans laquelle je souhaitais accoucher. J’allais presque oublier le formidable pense-bête qu’elle m’a donné pour m’aider dans mes débuts d’allaitement, un document précieux que je relis quand mes copines me posent des questions à ce sujet. Enfin bref, je n’aurais pu rêver d’une meilleure préparation et si j’avais eu le temps de faire une préparation pour Fleur de Sel, je serais retournée voir Marie-Christine (qui m’avait d’ailleurs proposé un rafraîchissement de mémoire par téléphone vu mon isolement grippe A). A vous Marie-Christine, je dis merci.

– 15 mars 2008, à l’Hôpital des Clefs – je suis en travail depuis 8 heures, je n’en peux plus. L’équipe de nuit arrive, Caroline, la sage-femme me prend en charge, je viens de perdre les eaux. Elle est dynamique, joyeuse, une femme décidée. Exactement ce qu’il me faut, un coach qui va être à l’écoute de mes demandes et me valoriser à chaque étape. Un accouchement de rêve quelques heures après, le 16 mars. Merci Caroline.

– novembre-décembre 2009 – hospitalisée à l’Hôpital des Clefs, je suis sous la responsabilité de 3 drôles de dames : Marie, Delphine et Adeline, toutes professionnelles, à l’écoute et rassurantes. J’ai créé une très jolie relation avec Delphine. Elle passait toujours un peu plus de temps avec moi, nous nous racontions nos vie, rigolions bien  et quand elle était de garde le week-end, je savais que je serai un peu moins seule. C’est elle d’ailleurs qui était de garde le jour où j’ai été déclenchée pour Fleur de Sel. C’est elle qui m’a annoncé que j’allais devenir maman pour la deuxième fois ce 26 décembre 2009. Le lendemain matin, à la première heure, elle était dans ma chambre pour me féliciter et prendre des nouvelles. Delphine, vous êtes l’un de mes meilleurs souvenirs de l’Hôpital des Clefs.

– 26 décembre 2009 – je suis en salle de travail, sous péridurale. Autour de moi, trois sages-femmes s’affairent : Nora qui va m’accoucher perce la poche des eaux pendant qu’une collègue tient mon utérus et que l’autre bouge Fleur de Sel pour la mettre dans l’axe. Elles n’étaient pas trop de trois ce jour-là pour mettre Fleur de Sel (qui tapait comme une dingo) sur la bonne route. Accouchement de rêve à nouveau. Merci à Nora et ses copines.

 

Ces rencontres sont des trésors. En libéral ou à l’hôpital, je veux que Fleur de Sel puisse bénéficier plus tard de la même qualité de soins et d’écoute que moi et rien n’est moins certain.

Voilà l’adresse d’un blog qui raconte de jolie manière une vie de sage-femme :

http://10lunes.canalblog.com

 

EDIT : faites passer sur vos blogs, facebook et autres, merci d’avance !

 


Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi